C'est si bon d'être parents !

Homoparentalité : 10 arguments pour contrer les critiques

A l’heure où la PMA pour toutes est en discussion, être homosexuels et parents n’est plus si rare que cela. Mais même si de plus en plus de familles homoparentales se forment, cela n’empêche pas certaines personnes, de critiquer vivement. Voici de quoi leur rabattre le caquet et faire tomber leurs préjugés.

Homoparentalité : 10 arguments pour contrer les critiques

Deux hommes ou deux femmes, mais des parents avant tout

L’hétérosexualité serait un gage d’équilibre pour les enfants ? Pas si sûr ! Un enfant a avant tout besoin de parents bien dans leurs bottes, qui s’aiment, et qui le respectent.

L’amour n’est pas une question de genre

Affirmer qu’un enfant a besoin de l’amour spécifique d’un papa et d’une maman, c’est un peu illogique non ? Homme ou femme, vous êtes en mesure de donner de l’amour tout court.

L’homoparentalité n'a pas d'impact sur le comportement des enfants

L’éducation ne dépend pas de votre orientation sexuelle, mais de choix que vous faites en tant que parents. Et vos choix d'éducation n'ont rien à voir avec votre orientation sexuelle.

Être parents, c’est avant tout une histoire de rôle que de sexe

Le papa et la maman sont de plus en plus interchangeables aujourd’hui : la figure de père comme chef de famille a volé en éclat. Ce qui compte c’est que chacun ait son rôle, un point c’est tout.

Cet enfant a vraiment été désiré

Quand on est homosexuel, avoir un enfant est souvent plus difficile que lorsque l’on est hétérosexuel (si on ne souffre pas d'infertilité). Quel que soit le chemin entrepris pour avoir un enfant, que ce soit l’adoption ou autre, l’issue n’est jamais certaine. Et quand il aboutit à la réalisation de votre rêve, vous mesurez à quel point vous avez de la chance d’avoir un enfant et ça, ça pèse dans la balance de l’éducation.

Rien ne prouve que l’enfant sera perturbé

Aucune étude n’a effectivement démontré qu’un enfant élevé par deux personnes du même sexe a plus de problèmes ou est plus perturbé qu’un enfant élevé par des hétérosexuels. Au contraire : pour le moment, les scientifiques ne montrent aucune différence avec d’autres enfants.

L'homoparentalité ne détermine pas l’orientation sexuelle de l'enfant

C’est comme dire que les couples hétérosexuels influenceraient l’orientation sexuelle de leurs enfants. Selon des études scientifiques, la proportion de personnes homosexuelles est identique dans la population générale que chez les enfants issus de familles homoparentales.

Les enfants s’adaptent à tout !

Comment un enfant pourrait-il souffrir de ne pas avoir une maman et un papa alors qu’il n’a jamais connu autre chose que deux parents du même sexe ?

Les parents ne sont pas les seuls modèles des enfants

Et heureusement : les parents solos, veufs, auraient, sinon, du souci à se faire. Si deux hommes ou deux femmes élèvent un enfant, celui-ci pourra trouver d’autres figures masculines ou féminines dans son entourage. Ne dit-on pas qu’il faut tout un village pour élever un enfant ?

L'homoparentalité est un modèle familial de plus

Eh oui, chaque famille ou presque a son modèle. Maman ou papa solo, maman vivant en colocation, grands-parents qui prennent le relai après l’école, parents vivant chez les grands-parents, la société est en constante évolution. 

Ne faites pas cas de ce que pensent les autres : le bonheur de vivre de votre enfant en dira long sur l’amour qu’il reçoit de ses deux parents chaque jour.

Publié le 31/07/2019 à 12:24

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.