J'y vais

Comment passer Noël avec un nouveau-né

Vous êtes parent depuis peu mais ne comptez pas faire un trait sur les fêtes de Noël. Votre nourrisson a cependant des besoins bien particuliers. Pour profiter du réveillon sans sacrifier le confort de votre bébé, voici quelques bons gestes à adopter.

Comment passer Noël avec un nouveau-né

Garder le rythme

Enfin, celui de bébé ! Ce n’est pas bébé qui doit se plier à ce changement d’organisation mais plutôt vous qui devez écouter en priorité votre tout-petit. Sommeil, tétées ou biberons, il est vite fait de perdre le rythme. Surtout avec l’allaitement ! Le risque, surtout si vous avez un poids plume : qu’il se mette en mode économie d’énergie, c’est-à-dire qu’il dorme beaucoup et mange peu. Soyez donc vigilants !

Halte aux microbes

Noël c’est le moment par excellence du regroupement familial, encore plus si un nouveau bébé vient agrandir la lignée. Tatas, grands-tantes, mamies, cousins, cousines, tout le monde va vouloir cajoler votre bébé… et c’est là qu’il faudra être forts. Appliquez la règle « point de bébé sans mains lavées » et aussi « pas de bisous sur la joue » (mais surtout une personne à la fois et avec délicatesse). Parce que l’hiver, entre les rhumes, les pharyngites, les grippes et les gastros, bébé peut facilement attraper quelque chose. Et si les personnes se montent récalcitrantes, tant pis pour elles : pas de bébé dans les bras. C’est une position difficile à adopter quand on est jeune parent, mais pensez d’abord à votre tout-petit avant de vous soucier de ce que la famille ou l’entourage dira (et ça vaut d’ailleurs pour les années à venir). Vous seuls savez ce qu’il y a de mieux à faire pour votre bébé : n’en doutez jamais !

Soyez sûrs de vous !

Dites-vous que vous allez sûrement entendre des critiques, sur votre manière de faire avec votre bébé. C’est inévitable ou presque. « Tu n’as pas assez de lait », « tu vas le gâter à l’avoir tout le temps dans les bras », et autant d’autres phrases qui peuvent vous faire vaciller et douter, les hormones aidant les mamans souvent fragiles, surtout si c’est un premier. Un conseil : bouchez-vous les oreilles. Si les personnes qui vous distribuent ces conseils ont déjà des enfants, elles ne détiennent aucunement la vérité : votre bébé est unique, et vous êtes les seuls à pouvoir comprendre ses besoins. Et si elles n’ont pas d’enfant, ont-elles vraiment le droit de vous critiquer ? Absolument pas ! Faites-vous confiance, vous êtes les meilleurs parents qui soient pour votre bébé !

Préserver des moments de calme

Bébé a besoin d’avoir aussi du calme ! Pensez à lui préserver des pauses dans la journée, loin de l’agitation. On pense au bien-être de bébé, mais qu’en est-il du vôtre ? Devenir parent peut être éprouvant, surtout si les nuits ne sont pas de tout repos. Des parents fatigués et tendus, ça donne un bébé inquiet. Veillez à dormir suffisamment, à vous reposer quand vous en ressentez le besoin et que bébé dort. Quant aux mamans, la mise en place de l’allaitement n’est pas une mince affaire et nécessite de prendre ses marques les premières semaines. Si vous passez Noël loin de chez vous, dans la famille par exemple, faites en sorte d’être dans un environnement calme, peu bruyant, où vous pourrez vous ressourcer et vous isoler à loisirs afin de donner une tétée à votre nourrisson.

Respirez, cela va aussi être un moment agréable à passer : voir bébé dans les bras d’une personne qui compte tout autant, c’est aussi un sacré moment d’émotion pour de tout nouveaux parents !

Publié le 20/12/2016 à 18:19

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus