C'est si bon d'être parents !

La fatale charge mentale

Après l’épuisement maternel qui a permis à de nombreuses mamans de se sentir moins seule dans leur mal-être, la charge mentale est un sujet qui fait beaucoup parler, notamment grâce à la BD d’Emma « Fallait demander » et pour cause : de nombreuses femmes se retrouvent à beaucoup gérer à la maison, en plus de leur travail. On vous explique ce que c’est (et ce n’est pas une fatalité).

La fatale charge mentale

C’est quoi exactement la charge mentale ?

Plus que d’effectuer les tâches ménagères, la charge mentale ce sont toutes ces petites choses à penser toute la journée, du matin au soir, du lundi au dimanche et d’un bout à l’autre de l’année. Une succession de listes qui ne terminent jamais et qui occupent votre esprit. Un phénomène qui touche essentiellement les femmes et notamment les mères. Eh oui, même si votre chéri fait sa part à la maison, vous êtes sûrement la responsable en titre de la logistique, celle qui doit penser à tout.

Comment je sais si je suis touchée par cette charge mentale ?

Vous avez l’impression d’avoir la tête pleine, presque prête à exploser, et vous avez le sentiment chaque jour de ne pas arriver à tout gérer ? Eh bien c’est ça la charge mentale ! Entre le travail, les enfants et leurs activités, l’administratif, la gestion du budget de la famille, la liste des courses, les lessives à organiser, les repas à penser, la planification en somme de la famille, il y en a des choses à ne pas oublier ! Vous vous reconnaissez ? Eh bien vous n’êtes pas la seule, comme en témoigne le nombre de « likes » du post de l’illustratrice Emma sur le réseau social Facebook : pas moins de 76 000 ! Et plus de 215 000 partages… Un phénomène de société en somme qui vient d’être mis au grand jour. Il était temps !

 

Comment se manifeste la charge mentale au quotidien ?

Vous commencez par faire quelque chose, comme ranger une table, et puis vous vous mettez à penser à une autre tâche à faire, et sur votre chemin, vous trouvez des chaussettes qui traînent, ou le sac d’école des enfants en plein milieu du passage, puis vous vous souvenez qu’il faut regarder leur cahier, et qu’une machine vient de se terminer, et enfin que demain votre fille a danse et que vous devez préparer son sac. Tout cela en l’espace de quelques minutes : un processus sans fin qui recommence le lendemain.

Comment faire pour que cela change ?

Pour ne plus vous sentir épuisée, il n’y a qu’un moyen : il faut que cela change. Il faut pouvoir changer de rôle et ne plus être celle qui pense à tout et sans qui rien ne tourne. Des discussions avec votre chéri permettront de lui faire prendre conscience de la situation : chacun dans son rôle dans le train-train quotidien, il peut tout à fait ne pas voir cette charge mentale reposer sur vos épaules. Prendre du recul est nécessaire. Discutez ensemble des tâches à répartir de manière le plus équitable possible. Pour ne plus avoir à y penser, pourquoi ne pas faire un planning de tâches en fonction des jours ? Et si chacun est bien campé dans ses positions, une thérapie familiale peut également aider à faire bouger les rôles dans le couple. Il y a des solutions !

Pour en savoir plus :

- Combien pèse la charge mentale, émission de France Inter.

 

Publié le 02/10/2017 à 10:31

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus