ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

PMA, ça y est, je suis enceinte !

Le miracle est enfin arrivé : après un parcours du combattant pour avoir un bébé, votre prise de sang est formelle : vous êtes enceinte ! Mais l’angoisse vous saisit pourtant. Après une PMA, difficile de réaliser ce qui vous arrive et de ne pas stresser… On vous aide à bien vivre cette nouvelle fabuleuse

PMA, ça y est, je suis enceinte !

Être enceinte après avec une PMA : y aller par pallier

Bien sûr, vous êtes fous de joie et vous avez envie de le dire à la Terre entière et c’est bien normal ! Mais comme toute grossesse, elle comporte des risques. Mieux vaut donc y aller avec prudence et attendre la première échographie qui permettra de s’assurer que la grossesse se déroule tout à fait normalement, pour l’annoncer !

Un bébé après une PMA : la peur de la fausse-couche

Les grossesses qui font suite à une FIV classique, une ICSI ou toute autre méthode de procréation médicalement assistée sont suivies de près. Les risques de fausse-couche peuvent être plus élevés si vous avez plus de 35 ans : ce long parcours peut être commencé tard et l’âge est un facteur de risque normal de fausse-couche, FIV ou pas FIV. Vous ne pouvez pas prévoir, alors ne vous angoissez pas en avance. Respirez, tout va bien se passer. Il ne faut pas vous focaliser dessus et vivre votre grossesse avec quiétude. Les échographies seront là pour vous rassurer et vous apaiser.

Une grossesse après une PMA : vos doutes en tant que parents

Ce n’est pas parce que cet enfant tant désiré est bientôt là que vous passerez à travers les nombreux doutes qui assaillent tous les futurs parents. Peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être de bons parents, si votre enfant n’est pas né d’un câlin sous la couette, vos questions, elles, sont bien les mêmes que tout le monde ! Tout est donc normal !

Astuces pour bien vivre sa grossesse suite à une PMA

- Acceptez les émotions que vous traverserez. Joie, tristesse, angoisse font partie intégrante de la grossesse. Et il ne faut pas sous-estimer l’impact que peut avoir eu tout votre cheminement jusqu’à la grossesse, aussi bien physiquement que psychologiquement.

- Déculpabilisez si vous n’aimez pas être enceinte : avoir envie plus que tout d’un enfant ne veut pas dire être fan de l’état de grossesse.

- Faites une activité relaxante : yoga, sophrologie, faites-vous du bien au corps comme au mental. Ces techniques de préparation à l’accouchement vous aideront à trouver la sérénité durant cette grossesse si chère à vos yeux, ou du moins à mieux la vivre et la gérer.

Félicitations pour cette grossesse, et prenez soin de vous !

Publié le 19/06/2018 à 17:58

Articles les + populaires

2 commentaires

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

carmen le 2021-04-20 14:34:05

je te redirai simplement que la GPA est très complexe et il faut se fier aux législations des pays tu sais, l'Espagne n'autorise pas la gpa, la belgique tolère mais n'accepte pas officiellement, https://mere-porteuse-centre.fr/ , l'ukraine est favorable ainsi que le Canada, donc voit avec ceux là et surtout Feskov clinic dont tu faisais allusion, mais exige un contrat en bonne et dûe forme détaillé que ce soit canada ou ukraine

elisabeth le 2021-04-18 13:12:09

waouuuh merci pour cet article super magnifique, je me sens indirectement concernée car en PMA depuis des années avec plusieurs FIV, le gygy nous envoie cette année en GPA hélas impossible en France, svp que pensez-vous de la législation gpa en espagne avec Eugin ou Girex? en belgique, en ukraine avec A. Feskov clinic ou même au canada? besoin de vos conseils ou expériences svp, je déprime