ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Désir d'enfant : quand l'homme est prêt avant la femme

Alors que les femmes sont de plus en plus nombreuses à affirmer ne pas vouloir devenir mère, qu’en est-il des hommes ? Selon une enquête de 2010 réalisée par l’Ined, en France, 4.4 % des femmes et 6.8 % des hommes ne souhaitent pas avoir d’enfant. Alors comment les hommes vivent-ils le fait de devenir père de nos jours ? Et comment appréhender l’avenir de son couple quand c’est l’homme qui est prêt à devenir parent avant la femme ?

Homme heureux qui porte un bébé dans les bras

Comment s'exprime le désir d'enfant chez l'homme ?

Votre compagnon a hâte d’assister à la naissance de votre premier enfant ? Il ne cesse de parler layette et rêve de vous voir enceinte ? Ça ne fait aucun doute, il est prêt à devenir papa ! Une première naissance est un moment fort dans la vie d’un couple et chacun peut se sentir prêt à devenir parent à des moments différents. À l’âge où ses amis deviennent papa pour la première fois, il attend, à son tour, de voir votre corps se transformer et de tenir un bébé dans ses bras. Mais pourquoi ressent-il ce désir si fort de devenir père ?


Les raisons qui le poussent à vouloir des enfants

Un désir de paternité présent depuis toujours ou une volonté de transmettre ses valeurs sont autant de raisons qui poussent parfois un homme à vouloir devenir père. Pour certains hommes, avoir des enfants un jour est une évidence alors que pour d’autres, cette envie de procréation est le fruit d’un long cheminement et de réflexions, réalisé parfois seul ou à deux.

Les hommes peuvent également ressentir l’envie de faire évoluer leur couple et de fonder leur propre famille. Devenir parents et passer au statut de père, est quelque chose de très symbolique. Trouver sa place n’est pas toujours simple pour le nouveau papa et peut nécessiter un peu de préparation.


Le rôle du père aujourd'hui 

La place du père dans la société actuelle a connu une grande évolution depuis le siècle dernier. Il n’est plus uniquement cantonné au rôle de chef de famille - notion qui n’existe plus depuis les années 70 - mais partage désormais la charge mentale du couple. Dans son livre C'était comme ça un papa - Des années 1930 à nos jours, l'histoire d'un lien, Sophie Rouanet retrace avec émotion l’évolution du lien père-enfant dans une société en perpétuel mouvement. De nos jours, les hommes souhaitent s’investir dans l’éducation de leurs enfants, les accompagner dans leurs apprentissages et être présent à chaque étape de leur vie, de la première échographie jusqu’au choix de leurs études. On est bien loin de l’époque où le père revenait du travail le soir sans se soucier des enfants et où les mères devaient s’occuper seules de la maison.

Désormais les hommes ne souhaitent plus sacrifier leur vie de famille au profit de leur carrière professionnelle. Le rôle des pères au sein des couples a tout autant d’importance que celui des mères. L'émergence de la coparentalité illustre bien cet équilibre. En effet, ce terme désigne une relation harmonieuse entre l'enfant et ses parents tandis que ces derniers ne vivent plus sous le même toit.


La pression de la société sur les hommes

Les hommes sont-ils soumis à la même pression sociale que les femmes ? Alors que les femmes ressentent constamment les injonctions de la société concernant leur envie, ou absence d’envie de maternité, les hommes semblent moins concernés. Horloge biologique, vision sociétale d’une vie épanouie, accomplissement personnel en devenant maman, sont autant de critères auxquels les femmes sont confrontées. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à exprimer leur désir de paternité avant même d’être en couple. Mais est-ce pour autant plus simple pour eux ?


Une infantilisation des pères ?

Les hommes qui souhaitent s’investir dans leur rôle de parent connaissent néanmoins quelques difficultés. Rester à la maison pour s’occuper de son enfant semble être perçu, pour beaucoup d’hommes, comme des tâches féminines exclusivement réservées à la mère. Bien que les hommes ne soient pas confrontés à la même pression que les femmes, ils n’en subissent pas moins les préjugés des fondements d’une société patriarcale. Comme si être père, ce n’était plus être un homme.

On note également que les hommes, sous prétexte que c’est la femme qui a mis au monde leur bébé, sont perçus comme moins compétents que les mères pour s’occuper de leurs enfants. Comme si habiller bébé ou l’emmener chez le pédiatre demandait des compétences exclusivement réservées aux mamans.


Quand la communication est essentielle

On ne le répètera jamais assez, mais la base dans un couple reste la communication. Il est important de pouvoir exprimer ses envies, mais aussi d’écouter celles de l’autre. Essayez de vous mettre à la place de l’autre afin de comprendre et d’accepter les réticences et les besoins de chacun. Chaque individu au sein d’un couple évolue à son rythme et il peut arriver que les envies ne soient pas les mêmes à chaque instant. Un conseil pour vous messieurs, ne faites surtout pas culpabiliser votre femme afin de la forcer à avoir un enfant avec vous. Attendez qu’elle se sente prête à devenir maman et privilégiez la communication pour comprendre également son point de vue. Peut-être a-t-elle d’autres priorités pour le moment, comme sa carrière professionnelle, ou bien a-t-elle peur de devenir mère. Devenir parents est un grand bouleversement dans la vie d’un couple et demande beaucoup de réflexion et de discussions.

Et vous, à quel moment vous êtes vous sentis prêts à devenir parents ?


À lire également :
- 10 signes qui prouvent que vous êtes prête à devenir maman
- Les pères sont de plus en plus âgés...
- Futur papa : il a peur de devenir père

Source : 
- La part de couples sans enfant va-t-elle augmenter ? Centre d'observation de la société, 8 avril 2021. 

Publié le 16/09/2021 à 11:39

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.