C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Grossesse nerveuse : qu'est-ce que c'est ?

Phénomène ultra-rare, la grossesse nerveuse, c’est un peu l’inverse du déni de grossesse : vous pensez être enceinte… mais ne vous l’êtes en fait pas du tout. Comment est-ce possible ? On décrypte pour vous la grossesse nerveuse, ce trouble méconnu et mystérieux. 

grossesse nerveuse : qu'est-ce que c'est ?

C’est quoi une grossesse nerveuse ?

Une grossesse nerveuse, c’est quand une femme est persuadée d’être enceinte, alors qu’en fait, il n’en est rien. Il s’agit d’une grossesse virtuelle : aussi appelé « pseudocyesis » ou « fausse grossesse » ou encore « grossesse fantôme », ce problème est avant tout psychologique. Néanmoins, le corps manifeste pourtant des signes de grossesse qui créent justement la confusion chez la femme qui se croit enceinte.


La grossesse nerveuse, de vrais symptômes de grossesse

La femme ressent ainsi de véritables symptômes de grossesse tels que :
- des douleurs aux seins ;
- des nausées ;
- une absence de règles ;
- une prise de poids ;
- voire même un gonflement du ventre ;
- ou encore le sentiment de sentir bébé in utero, ou plutôt le foetus bouger. 

Elle est tellement convaincue de son état de grossesse qu’elle finit par induire des symptômes et des signes visibles, tant et si bien que l’entourage peut également croire à la grossesse.


Le diagnostic d'une grossesse nerveuse

Mais ce sentiment d’être enceinte se confronte rapidement à la réalité lorsque le test de grossesse est négatif. Si le test faux négatif existe concernant les tests de grossesse urinaires, un test sanguin de grossesse ne laissera aucun doute : le dosage de l’hormone de grossesse bêta-HCG révèlera sans équivoque l’absence de grossesse. En revanche, si malgré tout, les signes persistent, cela peut être le signe d’un problème : une consultation chez un gynécologue s’avère nécessaire. Une échographie pourra être prescrite pour faire un point.


Les causes de la grossesse nerveuse

Mais comment ce phénomène peut-il arriver ? Tout comme dans le déni de grossesse, le psychisme peut entraîner tous ces signes de grossesse sur le corps. La grossesse nerveuse peut survenir quand le désir d’enfants est trop important ou, au contraire, que la peur de tomber enceinte est omniprésente. Certains facteurs peuvent favoriser l’apparition de ce syndrome, par exemple des fausses couches à répétition, la perte d’un enfant, ou une hyperfertilité.

Néanmoins, ce trouble n’est pas forcément uniquement dû à un trouble mental : en effet, les grossesses nerveuses existent également chez les animaux et seraient induites par des problèmes hormonaux. Certains problèmes gynécologiques peuvent se manifester par des signes proches de ceux du début de grossesse, comme un déséquilibre hormonal ou des ovaires polykystiques.


Le traitement de la grossesse nerveuse

Après avoir recherché une éventuelle cause physiologique à cette grossesse nerveuse, et que rien n’a été trouvé, c’est bien le mental qu’il faudra traiter. Un suivi psychologique ou psychiatrique est indispensable afin de comprendre l’origine de ce trouble et éviter une rechute.


À lire aussi :
J'ai mal aux seins, suis-je enceinte ?
Je n'ai pas mes règles, suis-je enceinte ?
L'hyperfertilité, un sujet tabou
Fausse couche : comment dépasser cette épreuve ?

Publié le 15/10/2019 à 18:51

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.