C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

je m'inscris

Envie de bébé : comment connaître ma période de fertilité ?

Bébé se fait désirer ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, cela peut aider de savoir détecter votre ovulation. En effet, pour que votre ovule soit fécondé par un spermatozoïde, vous ne disposez chaque mois que de 6 jours environ. Mais alors comment faire ? Voici plusieurs manières pour connaître votre fenêtre de fertilité.

Envie de bébé : comment connaître ma période de fertilité ?

Durée de vie de l’ovule et des spermatozoïdes

Parce qu’un petit rappel ne fait jamais de mal, et que les cours de biologie de 3e sont un peu (beaucoup) loin, voici ce que vous devez avoir en tête pour concevoir votre bébé :
- l’ovule, une fois libéré, n’a une espérance de vie que de 24h ;
- les spermatozoïdes, eux, peuvent vivre de 3 à 5 jours.
Ainsi, vous pouvez avoir un rapport 4 jours avant votre ovulation et tomber enceinte durant ce cycle. C’est pour cela qu’en période de fertilité, 3-4 rapports par semaine sont conseillés si vous désirez concevoir un enfant.

Calculer la date d’ovulation

Si vos cycles sont réguliers et que vous êtes réglée comme une horloge, cela ne devrait pas être difficile de déterminer le jour où vous êtes censée ovuler. Si votre cycle, qui commence le premier jour des règles, dure 30 jours, il suffit de retirer 14 jours : vous ovulerez le 16e jour de votre cycle. En revanche, si votre cycle est plutôt irrégulier et varie ainsi de plusieurs jours, cela ne sera peut-être pas la technique la plus fiable pour vous. Il peut également y avoir des éléments extérieurs qui peuvent venir perturber l’ovulation.

La glaire cervicale

Peu connu, le test de la glaire cervicale, pour peu que l’on prenne le temps de s’y familiariser, est pourtant fiable. La glaire cervicale est une sécrétion qui se trouve au niveau du col de l’utérus et qui a pour but de faciliter le passage des spermatozoïdes au moment de l’ovulation. Au fil du cycle, son épaisseur et sa quantité varient. Peu importante en début de cycle, après les règles, quand vous allez ovuler, elle est davantage produite : vous avez plus de sécrétions vaginales et avez une sensation plus importante d’humidité. Le lendemain de l’ovulation, sa production se raréfie et la glaire s’épaissit. Pour reconnaître le bon moment pour tenter de faire un bébé, rien de plus simple : avant l’ovulation, elle est transparente, d’une consistance proche du blanc d’œuf, et glissante, et elle fait des filaments si vous l’étirez entre vos doigts.

La courbe de température

Juste après l’ovulation, votre température augmente sous l’effet de la progestérone : votre température est donc plus élevée dans votre deuxième partie de cycle, à environ 37°C, alors qu’avant l’ovulation, elle est à 36,5 °C. Vous pouvez aussi bien avoir une température basse à 36,3 et haute à 36,9 : chaque femme est unique.

Pour réaliser une courbe, il vous suffit de prendre votre température tous les matins à la même heure et de reporter vos notes sur un graphique, par exemple grâce à notre outil dans votre espace personnel. Au fil des cycles, vous saurez situer les jours propices à la conception. Le problème de cette méthode c’est que si elle permet de savoir si une ovulation a bien lieu, elle ne permet pas de prédire l’ovulation mais témoigne que l’ovule a déjà été libéré...

Semblables aux tests de grossesse, il existe aussi des tests d’ovulation urinaires qui s’achètent en pharmacie et qui permettent de savoir si vous allez bientôt ovuler en détectant l’hormone lutéinisante (LH). Celle-ci connaît un pic un jour à un jour et demi avant l’ovulation.

Ne perdez pas espoir : la cigogne n’a pas oublié votre adresse. Il suffit parfois de peu pour réussir à tomber enceinte.

Publié le 26/01/2017 à 13:21

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus