C'est si bon d'être parents !

laboiterose

J'aimerais donner mes ovules, comment faire ?

Si avoir un enfant est un grand bonheur, certains couples n’ont pas la chance de pouvoir devenir parents si facilement. Touchée par ces difficultés qui concernent peut-être des amis autour de vous, vous avez envie de donner vos ovules. On vous donne toutes les informations sur le don d’ovules, un très beau geste, malheureusement trop rare…

J'aimerais donner mes ovules, comment faire ?

Le don d’ovocytes : un don rare et insuffisant

Donner vos ovules va permettre à un couple d’avoir un bébé : quel beau geste ! Ils devront passer par un parcours PMA lourd… et long. Pour pouvoir avoir un don d’ovocyte, l’attente est de plusieurs années. En effet, les établissements manquent de dons d’ovocytes pour répondre aux besoins de tous les couples… Ce don est gratuit et anonyme : en France, vous ne pouvez pas donner de gamètes à une amie par exemple. Mais il fera le bonheur d’un couple, quelque part dans le pays.

Qui peut donner ses ovules ?

Pour faire un don d’ovocytes, désormais, depuis 2011, vous n’êtes plus obligée d’avoir déjà eu des enfants. Il faut cependant :
- avoir plus de 18 ans ;
- mais moins de 37 ans ;
- ne pas avoir de problème de santé.

A qui s’adresser pour donner ses ovules ?

Vous devez vous adresser à un hôpital qui a un Cecos, c’est-à-dire un Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme.

Quelles sont les démarches pour donner ses ovules ?

Vous aurez plusieurs entretiens, notamment un afin de vous informer de la loi qui régit le don des ovocytes et de toute la procédure médicale. Un entretien psychologique est également indispensable. Des examens médicaux sont ensuite nécessaires pour tout don d’ovocytes afin de vérifier votre bon état de santé. À noter que si vous vivez en couple, votre conjoint pourra être tenu de vous accompagner et son consentement pour le don est requis également.

Comment les ovocytes sont prélevés ?

Une stimulation ovarienne est nécessaire. Elle consiste en des injections sous-cutanées, chaque jour. Un suivi – échographies, prises de sang – est effectué durant la durée de la stimulation. Une fois que les ovocytes sont arrivés à maturation, le prélèvement est fait, à l’hôpital, par voie vaginale, avec une anesthésie : vous êtes hospitalisée pour une journée.

Mes dépenses sont-elles prises en charges ?

Mettre en place un don d’ovocytes peut engendrer des frais. Mais pas d’inquiétude : hospitalisation, déplacement, les frais inhérents au don sont pris en charge par l’hôpital.

Combien de temps mon don est-il valable ?

Chaque année, un consentement vous est à nouveau demandé afin de s’assurer que vous souhaitez continuer à donner vos ovocytes prélevés.

Et si je ne veux plus donner mes ovocytes ?

À tout moment du processus de don, vous pouvez vous rétracter et ce, même après le prélèvement. À savoir que votre dossier médical, bien qu’il soit anonyme, est conservé durant 40 ans. Vos ovocytes seront détruits au moment de votre mort.

Informations utiles sur le don d'ovocytes :  

- Les articles de loi du Code de la Santé publique : L1211-2, L1211-4 et L1211-5.
- Le site Don d’ovocytes
- Un guide sur le don d’ovocytes

Publié le 27/11/2017 à 19:25

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.