ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Période de fertilité : comment la connaître ?

Ça y est, la décision est prise : vous voilà lancés avec votre chéri dans la plus grande aventure de votre vie ! Vous voulez un bébé et allez commencer les essais pour concevoir un enfant. Avant de vous jeter à corps perdu dans les câlins, peut-être pouvez-vous faire le point sur quel moment de votre cycle est le plus propice pour tomber enceinte, et bien identifier votre période de fertilité. Nous répondons pour vous aux questions fréquemment posées sur l’ovulation et la période de fécondité. 

Envie de bébé : comment connaître ma période de fertilité ?

Quand arrêter sa contraception ?

Certains professionnels de santé recommandent de patienter 1 à 3 mois après l’arrêt de la contraception pour tenter de faire un enfant. Cela permettrait d’attendre que l’ovulation se mette bien en place et soit de bonne qualité, afin d’éviter que l'œuf ne soit éliminé naturellement. À ce jour, aucune étude scientifique ne vient confirmer ou infirmer cette hypothèse.

Cela dit, avant de vous précipiter et chercher à tout prix à calculer votre période fertile, prenez le temps d’observer vos cycles. Sous contraceptif, par exemple avec une pilule, votre cycle menstruel était totalement artificiel : vos règles n’étaient déclenchées que par l’arrêt de votre pilule ou grâce aux hormones qu’elle contenait.

Mais rassurez-vous, une fois que vous arrêtez ce mode de contraception, la nature reprend forcément ses droits. Vos cycles naturels reviendront dès le premier cycle pour certaines femmes et jusqu’à quelques mois pour d’autres. Même si vous pouvez tenter des essais bébé dès la fin de vos règles sans pilule, pensez à observer votre cycle, mois après mois, et à noter son début et sa fin. Vous pourrez ainsi savoir combien dure votre cycle et déterminer quand a normalement lieu votre ovulation.

Il est conseillé de parler de l’arrêt de votre contraception à un professionnel. En effet, celui-ci pourra vous aiguiller sur la suite, notamment en vous prescrivant de l’acide folique. Aussi appelé vitamine B9, il est essentiel au renouvellement cellulaire et participe à la mise en place du système neuronal du fœtus. Il prévient ainsi de pathologies nerveuses graves, comme des malformations.

 

Période de fertilité : quand peut-on tomber enceinte ?

La période de fertilité, appelée aussi période de fécondité, correspond au moment de votre cycle menstruel où la probabilité de concevoir un enfant est maximale. Il s’agit des 5 jours précédant l’ovulation et le jour de l’ovulation en lui-même.

Nous allons vous donner dans cet article, toutes les pistes pour mettre toutes les chances de votre côté pour accéder à votre désir d’enfant. Mais sachez que vous allez devoir être patient :

-Le délai nécessaire pour concevoir se situe entre 7 mois et un an et il augmente avec l’âge. Un jeune couple met en moyenne entre 3 et 6 mois pour concevoir un enfant.
-Pour chaque cycle d’ovulation, il est estimé que vous avez seulement 20 % de chances de tomber enceinte et elles tombent à 6 % si vous avez plus de 40 ans.

Ne paniquez pas si vous ne tombez pas enceinte rapidement. Les spécialistes suggèrent de consulter au-delà d’un an de rapports sexuels sans contraception. Cela peut être plus tôt si la femme a plus de 35 ans ou si des problèmes sont suspectés chez un des partenaires.

 

Quand a lieu l’ovulation ?

L’ovulation, c’est le moment du cycle où un ovule est expulsé de votre ovaire, après la phase de maturation du follicule sous l’effet de la FSH, hormone folliculo-stimulante. C’est une forte décharge de LH, l’hormone lutéinisante, qui déclenche la libération de l’ovule. Celui-ci migre ensuite vers les trompes de Fallope, où il pourra être fécondé par un spermatozoïde et devenir un embryon. Si ce n’est pas le cas, l’utérus élimine la muqueuse utérine qu’il avait préparé en vue d’accueillir l’embryon : ce sont les règles.

À noter que contrairement aux idées reçues, l’ovulation peut avoir lieu… durant les règles. Si votre cycle est court, par exemple 20 jours, et vos règles un peu longues, vous pouvez ovuler à J6 en plein dans votre période menstruelle.

 

Combien de temps dure la période de fécondité ?

36 heures après le pic de LH, l’ovule est libéré : c’est le moment idéal pour faire l’amour ! L’ovule, s’il n’est pas fécondé dans les 24 à 36 heures, disparaît. Heureusement, la durée de vie des spermatozoïdes est un peu plus longue (de 3 à 5 jours) et permet d’avoir ainsi une fenêtre de fertilité plus large.

Mais la maternité n’est pas une science exacte : aussi, l’ovulation peut avoir lieu à un autre moment du cycle ou encore se décaler de quelques jours. Étant déclenchée par les hormones et celles-ci pouvant varier au fil des cycles et des événements, il n’est pas impossible que votre ovulation ne tombe pas exactement le jour supposé que vous aurez calculé. Fatigue, voyage, stress, choc émotionnel, déménagement... sont des facteurs qui peuvent agir sur vos cycles.

 

Comment calculer sa date d’ovulation ?

Une fois que vous savez combien de jours compte votre cycle, c’est tout simple : votre ovulation a lieu 14 jours avant le premier jour de vos prochaines règles. C’est simple comme bonjour ! 

Si vous le souhaitez, vous pouvez avoir recours à des tests d’ovulation qui vous aideront à cibler votre fenêtre de fertilité. Vous pouvez aussi utiliser une application dans laquelle vous allez entrer la durée normale de vos cycles et d’autres paramètres : le jour d’ovulation sera automatiquement calculé. Gardez l’œil : vous pouvez commencer les câlins 4-5 jours avant le jour J ! Attention, ces techniques fonctionnent lorsque les cycles menstruels sont réguliers, alors comment connaître sa date d’ovulation quand on a un cycle irrégulier

Certains signes peuvent aussi vous aider à déterminer votre ovulation. En effet, celle-ci est précédée, dans la plupart des cas, des symptômes suivants :

-modification de l’aspect et de la consistance des sécrétions vaginales (la glaire cervicale apparaît peu avant l’ovulation et disparaît juste après) ;
-tensions dans les seins ;
-douleurs abdominales lorsque l’ovaire libère son ovocyte ;
-augmentation de la libido ;
-élévation de la température au réveil.

En étant attentive à tous ces signes et en apprenant à observer vos cycles menstruels - même irréguliers, vous pourrez déterminer vous-même votre période fertile.

 

Pourquoi calculer sa période de fertilité ?

Savoir quand vous ovulez est une bonne chose : vous pourrez ainsi déterminer chaque mois votre période de fertilité, notamment le pic de fertilité, c’est-à-dire le moment où votre chance de tomber enceinte est la plus élevée. Ainsi, vous pourrez privilégier certains jours pour avoir des rapports sexuels durant votre cycle. 

À l’inverse, connaître son calendrier d’ovulation permet aussi d’éviter les rapports sexuels pendant vos jours de fertilité, dans le cas où vous n’utilisez pas de moyen de contraception et ne souhaitez pas avoir d’enfant. 

Connaître votre cycle menstruel permet donc tout simplement d’augmenter vos chances de concevoir un enfant. À noter que l’idéal est d’avoir des rapports fréquents et réguliers pour tomber enceinte, pas uniquement les jours où vous êtes censée ovuler. De plus, votre état psychologique joue énormément sur vos chances de concevoir, donc un conseil : lâchez du lest et ne restez pas focalisée sur votre désir d’enfant !

 

 

À lire également :
Calcul de l'ovulation : connaître sa période de fertilité
- L'hyperfertilité, un sujet tabou
Quand bébé tarde à venir : et si j’étais infertile ?

Publié le , mis à jour le 08/06/2021 à 09:44

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.