tout_savoir_sur_la_peridurale.jpeg
favoris
Péridurale ou non ?

Tout savoir sur la péridurale


Ecrit le 17/08/2016 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 13/09/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Votre accouchement approche à grands pas et vous vous posez des questions sur la péridurale ? Comment fonctionne-t-elle ? Est-elle obligatoire durant l’accouchement ? Quels sont les effets de la péridurale après la naissance de bébé ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette anesthésie qui permet de réduire les douleurs de la future maman lors de l’accouchement.
 

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Qu'est-ce qu'une péridurale ?

La péridurale est une anesthésie locale réalisée à l’aide d’une aiguille dans le dos de la femme enceinte, entre la 3e et la 4e vertèbre, lors de l’accouchement. Cette anesthésie permet de retirer toute sensation douloureuse dans la partie du corps qui se trouve sous cette piqûre, c’est-à-dire le bassin, et aussi parfois les jambes. Le médecin injecte un anesthésique dans l’espace dit péridural. Une opération délicate, mais aujourd’hui bien maîtrisée qui n’entraîne aucun risque pour la maman (paralysie ou autre) ou pour le bébé.

Péridurale, à qui en faire la demande ?

Lors de vos consultations prénatales avec votre gynécologue ou votre sage-femme, il vous sera demandé de prendre rendez-vous avec un médecin anesthésiste dans votre maternité au cours du 8e mois de grossesse.

Ce rendez-vous est obligatoire pour toutes les futures mamans, que vous demandiez une péridurale pour accouchement ou non, ou même si vous devez accoucher par césarienne. Lors de votre consultation avec l’anesthésiste, celui-ci complète votre dossier avec toutes les informations à transmettre à l’équipe médicale sur votre état de santé en cas d’anesthésie le jour de l’accouchement.

Pensez à indiquer si vous désirez, ou non, une péridurale dans votre projet de naissance.

La pose de la péridurale, comment ça se passe ? 

La péridurale peut faire un peu mal… mais beaucoup moins que les contractions ! Normalement, la future maman ne doit pas sentir la pose de la péridurale, tout au plus une pression dans le dos.

Tout d’abord, la zone du dos est désinfectée. Une anesthésie locale est ensuite effectuée avant que l’aiguille soit insérée. À ce moment, il est important de bien écouter les conseils de la sage-femme. Faites le dos rond en rapprochant le menton de votre buste et respirez calmement. Une fois l’aiguille en place, l’anesthésiste insère un cathéter à la place de l’aiguille.

Une fois la péridurale administrée, les effets de l’anesthésie agissent dans les 10 à 15 minutes qui suivent. Vous ne ressentirez plus les douleurs, mais pourrez encore bouger les jambes. Néanmoins, beaucoup de maternités demandent aux patientes de rester allongées après la pose. Peut-être, vous demandera-t-on également de changer de position afin que l’anesthésique se diffuse de manière homogène dans le bas du corps.

La péridurale, comment ça fonctionne ?

Le produit administré pendant la péridurale va insensibiliser les nerfs qui transmettent les douleurs de la naissance – contractions durant le travail et au moment de l’expulsion. 

Plusieurs possibilités existent en fonction de votre maternité. L’anesthésiste peut vous injecter une dose calculée en fonction de votre taille. Sinon, vous disposez d’une pompe reliée à un bouton que vous pouvez actionner quand l’effet de la péridurale se dissout (PCEA). À noter que pour éviter tout risque de surdose, la pompe est réglée pour ne plus distribuer d’anesthésique à partir d’un certain seuil. 

La péridurale fait effet sur la douleur due à l’accouchement pendant quelques heures, mais la durée dépend principalement des femmes et des doses administrées.

La péridurale est-elle obligatoire lors de l’accouchement ?

La péridurale est un choix et non une obligation. Certaines femmes décident d’accoucher avec une péridurale afin de soulager les douleurs liées au travail et à l’expulsion du bébé, tandis que d’autres préfèrent un accouchement 100 % naturel.

À noter : changer d’avis le jour de l’accouchement est tout à fait possible. Certaines futures mamans font le souhait d’un accouchement sans péridurale lors de leurs consultations, mais changent d’avis pendant la phase de travail, parfois trop douloureuse. Au contraire, certaines mamans n’en ont tout simplement pas besoin, ou n’ont pas le temps de la recevoir, durant leurs contractions.

Suis-je sûre d’avoir la péridurale si je la demande ?

Tout va dépendre de votre stade de travail quand vous arriverez à la maternité. Si vous arrivez avec le col dilaté à 8 ou 9 par exemple, cela ne servira à rien de vous poser une péridurale : votre bébé risque fort d’être là avant qu’elle ne fasse effet. Certains anesthésistes préfèrent aussi attendre une dilatation du col à 3 ou 4 cm pour l’administrer. Enfin, vous devez absolument avoir fait le rendez-vous obligatoire avec le médecin anesthésiste avant le jour J sinon, vous ne pourrez pas en bénéficier !

Y a-t-il des contres indications à la péridurale ?

Il existe de très rares situations où la péridurale est contre-indiquée :

  • En cas de fièvre,
  • d’infection,
  • d’allergie à l’anesthésique,
  • de maladie neurologique,
  • de trouble de la coagulation sanguine,
  • d’une scoliose ou autre malformation importante du dos.

C’est l’anesthésiste qui jugera s’il y a une contre-indication ou non, lors de votre rendez-vous prénatal à la maternité.

Quels sont les risques suite à la péridurale ?

 

  • Des maux de tête après l’accouchement,
  • une chute de tension,
  • des douleurs dans le dos, là où a été injecté l’anesthésique,
  • des pertes de sensations au niveau des jambes et du bas du corps.

Il est par exemple conseillé de faire appel à une sage-femme si vous souhaitez vous lever après l’accouchement en cas de péridurale, car vous risqueriez de tomber. Ces effets sont temporaires et passent d’eux-mêmes quelques heures après l’accouchement.