299_allaitement-c-est-quoi-les-pics-de-croissance
favoris
Allaitement : tout savoir

Allaitement : c’est quoi les pics de croissance ?


Ecrit le 01/02/2021 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice

L’allaitement maternel n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Durant les premières semaines voire les premiers mois, allaiter peut parfois s’avérer compliqué. Outre les divers maux que vous pouvez connaître, il y a les pics de croissance. Décryptage de ces caps méconnus chez les bébés allaités, qui peuvent dérouter si on ne s’y attend pas !

Pour vous accompagner avec des
guides experts, coffrets et bons plans, dites-nous où vous en êtes :

C’est quoi un pic de croissance durant l'allaitement ?

Le pic de croissance est une période d’un ou plusieurs jours où votre bébé réclame le sein beaucoup plus que d’habitude et de façon un peu anarchique, alors que sa prise de poids est suffisante. Il peut être un peu grognon avec un fort besoin de succion et de contact durant environ 24 à 48h, voire 72h.

Contrairement à ce que l’on peut croire, le pic de croissance ne correspond pas à une quelconque croissance de votre bébé. Ces passages, requalifiés depuis ces dernières années de « jours de pointe », traduisent un besoin de votre tout-petit avant de franchir une grande étape (sourire, station assise, marche…) ou lors d’un événement (déménagement, deuil…) : il a besoin de vous pour se rassurer. Vous aurez l’impression d’avoir votre bébé littéralement pendu au sein, mais ce n’est qu’une question de temps pour que le nombre de tétées revienne à un niveau moins intense et plus régulier.

Quand arrivent les pics de croissance de bébé ?

Oui, « les » pics de croissance : il y en a bien plusieurs ! En général, ils ont lieu : à 3 semaines, à 6 semaines aux 3 mois de bébé, aux 6 mois, puis à 1 an. Si certains pics passent totalement inaperçus, d’autres vont vous demander un peu de patience. Ce ne sont pas des dates fixes, ils peuvent avoir lieu un peu avant ou un peu après. Si certains pics passent totalement inaperçus, d’autres se sentiront particulièrement. En outre, ils n’ont pas lieu pile-poil à ces dates fixes : ils peuvent avoir lieu un peu avant ou un peu après. Gardez donc l’œil !

Comment se manifestent les pics de croissance ?

Côté bébé, il ne veut tout simplement pas quitter vos bras et il ne pense qu’à téter. Prenez votre mal en patience et dormez dès que vous pouvez, car côté maman, la fatigue peut vous gagner si votre bébé maintient le même rythme la nuit. Vous pouvez aussi ressentir des douleurs aux mamelons en raison des tétées répétées. Pour les apaiser, en fin de tétée, étalez une goutte de lait ou mettez de la lanoline, ça vous soulagera.

Le pic de croissance : mode d'emploi

Il n’y a pas grand-chose à faire à part… laisser faire votre bébé. S’il demande à téter, c’est qu’il en a besoin. N’essayez surtout pas d’espacer les tétées : vous allez produire l’effet inverse. Bébé va s’énerver, pleurer, et réclamer d’autant plus. Et s’il s’agit du premier pic de croissance, aux alentours de la 3e semaine, vous risquez de mettre en péril votre allaitement qui n’est pas encore installé.

Si vous voulez continuer un allaitement exclusif, ne vous laissez pas tenter par l’allaitement mixte en donnant un biberon de lait maternisé : votre lait est suffisamment nourrissant, c’est seulement que bébé a un besoin de téter plus fréquent que d’habitude de manière transitoire. Alors, courage, tenez le coup, soyez patiente et mettez-vous à la disposition de votre bébé. Ne vous inquiétez pas, ça finira par passer, en général c’est une question de quelques jours.

Peut-on manquer de lait durant le pic de croissance ?

Normalement, votre lactation s’adapte aux besoins de votre bébé, c’est la magie de l’allaitement ! Plus votre bébé stimulera vos seins, plus vous produirez du lait en quantité. Faites-vous confiance ! Vous vous sentez fatiguée et même un peu découragée, reposez-vous, écoutez-vous et si besoin, donnez-vous un petit coup de pouce à l’aide de compléments alimentaires.

Vous l’avez compris : prenez votre mal en patience, c’est une question de jours ! Profitez-en pour vous reposer au maximum et vous adonner à une activité depuis votre canapé ou un fauteuil bien confortable comme la lecture. Soyez sûre qu’une fois votre petit devenu grand, vous serez nostalgique de ces moments…

A lire également : 

Boire et allaiter : c'est possible ? 
Baisse de production de lait : je fais quoi ?
Confusion sein tétine : qu'est-ce que c'est ?
Comment reconnaître les signes de la faim de bébé ?