achats-pour-bb-ce-dont-vous-n-aurez-pas-besoin-convertimage.jpg
favoris
Bien préparer l'arrivée de bébé

Achats pour bébé : ce dont vous n'aurez pas besoin


Ecrit le 12/05/2017 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 18/08/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Quand on s’apprête à devenir parents, on pense que tous les accessoires vendus dans les magasins de puériculture sont indispensables. Mais une fois bébé à la maison, force est de constater que de nombreux achats se retrouvent rapidement au fond d’un placard. Pour vous aider à soulager votre budget liste de naissance de bébé, on vous aide à faire le tri des achats souvent inutiles. 
 

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

1. Un transat de bain

Même si cela peut paraître pratique, savonner un enfant calé dans un transat n’est pas toujours facile. Notre conseil : maintenez bébé avec un bras et lavez-le avec votre main de libre. Sinon, vous pouvez aussi tester le bain libre avec bébé !

2. Une poubelle à couches

Coûteuse, la poubelle à couches est en réalité un gadget, plus qu’un achat indispensable. En plus de devoir acheter des sachets spéciaux, introuvables en grande surface et onéreux, les odeurs sont toujours présentes. Une simple poubelle à pédale près de la table à langer à vider régulièrement suffira pour jeter les couches de bébé.

3. Une balance pour bébé

Vous avez choisi d’allaiter votre bébé ? S’il naît à terme et n’a aucun problème de santé, il n’y a aucune raison de le peser chaque jour. Rendez-vous à la PMI une fois par mois pour contrôler sa prise de poids ou faites appel à une sage-femme libérale qui viendra directement à votre domicile pour peser bébé.

4. Un stérilisateur pour biberon

Si pendant longtemps, stériliser les biberons de bébé était la norme, aujourd’hui les recommandations de l’Anses et du Ministère de la Santé ont évolué. Pour nettoyer le biberon de bébé, rincez-le et lavez-le avec un peu de liquide vaisselle. 

5. Un chauffe-biberon

À la maternité, les biberons seront proposer à température ambiante à votre bébé. Votre enfant préfère son lait tiède ? Passez son biberon sous l’eau chaude pour le tiédir ou utiliser une casserole pour le réchauffer. 

6. Un égouttoir à biberons

Certes, certains modèles d’égouttoirs designs et colorés donneraient presque envie de faire la vaisselle. Néanmoins, ils ne sont pas plus efficaces qu’un égouttoir à vaisselle classique, qui fait tout aussi bien le job.

7. Un tour de lit

Les pédiatres déconseillent l’utilisation des tours de lit en prévention des risques de mort subite du nourrisson. Bébé peut enfouir sa tête entre le lit et le tour de lit, entraînant un risque de suffocation, sans parler des risques de strangulation générés par les liens qui permettent de nouer le tour de lit aux barreaux. À oublier !

8. Un cale-bébé

Conçu pour éviter à bébé de se retourner, le cale-bébé est pourtant à proscrire. Votre bébé a besoin de mobilité, de gigoter librement dans son lit. Vous avez peur que bébé se tourne sur le ventre ? Si votre enfant y arrive de lui-même, son tonus musculaire lui permet aussi de relever sa tête si besoin.

9. Un coussin d’allaitement

Bien qu’utile pour certaines mamans, le coussin d’allaitement n’en est pas moins indispensable. Un simple coussin peut aussi faire l’affaire pour caler votre bras dessus lors de la tétée ou à glisser sous votre ventre la nuit.

10. Un baby-phone

Vous vivez dans un petit appartement ? Le baby-phone ne vous sera certainement pas utile, surtout si bébé dort dans votre chambre à la naissance. Le baby-phone est davantage utile pour rassurer les parents, ou si vous êtes dans une maison et risquez de ne pas toujours entendre bébé pleurer.

11. Un coussin anti-tête plate

Rarement efficaces, les coussins anti-tête plate ont une composition souvent douteuse. 
La Haute Autorité de Santé et la plupart des experts estiment que ce type de coussin est inutile, voire dangereux. En effet, pour sa sécurité, le lit de bébé doit être vide et la présence d’un coussin peut favoriser le retournement sur le ventre et le risque d’asphyxie pour bébé.

12. Un parc pour bébé

Privilégiez la motricité libre et sécurisez votre logement. Vous avez besoin de laisser bébé dans un lieu sûr quelques minutes ? Déposez-le simplement dans son lit avec quelques jouets d’éveil.

13. Un trotteur

En plus d’être encombrant, le trotteur n’est pas idéal pour favoriser l’acquisition de la marche. Autre point négatif : bébé se retrouve en position debout alors que ses muscles ne sont peut-être pas suffisamment développés. 
 

14. Un robot de cuisine spécial bébé

Vous possédez déjà un robot de cuisine à la maison ? Cela suffit amplement pour préparer les purées de bébé. Les robots de cuisine pour bébés sont davantage un argument marketing, qu’un véritable atout en cuisine.

15. Les chaussures pour bébé

Tant que bébé ne sait pas marcher, les chaussures sont inutiles et peuvent même nuire à son apprentissage de la marche. Laissez bébé pieds nus lorsqu’il fait ses premiers pas et attendez qu’il tienne debout seul et commence à enchaîner quelques pas avant d’acheter ses premières chaussures. 

Les autres achats pas toujours indispensables

  • La poussette. Certes, la poussette semble indispensable pour beaucoup de parents, mais si vous préférez porter bébé en écharpe, votre poussette peut vite finir par vous encombrer.
  • La table à langer. Si vous manquez d’espace, un matelas sur un lieu sécurisé fait l’affaire.
  • Le sac à langer. Utilisez un grand sac ou un sac à dos pour transporter toutes les affaires de bébé.
  • La cape de bain. Une serviette de bain classique est suffisante.
  • Le lit parapluie. Utile si vous partez souvent en voyage, sinon, vous pourrez sûrement vous en passer