bébé en train de dormir
favoris
Sommeil de bébé mois par mois

À quelle heure coucher son enfant de 0 à 5 ans ?


Ecrit le 22/07/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web
Relu et approuvé par un expert : Mahawa Yansané, Infirmière puéricultrice
Modifié le 16/04/2024

Comme de nombreux parents, vous vous demandez à quelle heure mettre votre enfant au lit. Faut-il coucher votre bébé à la même heure que votre enfant de 3 ans ? Sachez qu’il n’existe pas d’heure idéale pour coucher son enfant. Ce qui compte, c’est de répondre à ses besoins en termes de sommeil. Découvrez nos conseils pour accompagner sereinement votre enfant vers une douce nuit de sommeil.

Recevez des échantillons et offres spéciales pour bébé GRATUITEMENT :

inscrivez-vous ! 💛

Comprendre le sommeil chez l'enfant

Les cycles de sommeil sont différents chez les bébés, les enfants et les adultes. Un bébé alterne entre plusieurs cycles de sommeil de 50 à 60 minutes environ

  • Endormissement,
  • cycle de sommeil agité, 
  • cycle de sommeil calme.

En grandissant, l’enfant va inclure des phases de sommeil profond, léger et paradoxal dans ses cycles, dont la durée s’allongera peu à peu.

Les besoins de sommeil chez les enfants selon l’âge

Chaque enfant a ses propres besoins, certains sont de gros dormeurs, tandis que d’autres sont (au grand dam de leurs parents) de petits dormeurs.
Un bébé de 1 an peut dormir 10 heures, tandis qu’un autre enfant du même âge aura besoin de 15 heures de sommeil pour être en forme.

Pour vous aider à déterminer le nombre d’heures de sommeil nécessaires à votre enfant, voici quelques indications : 

  • De 0 à 2 mois : de 15 à 18 heures de sommeil,
  • de 3 à 11 mois : de 12 à 15 heures de sommeil,
  • de 1 à 3 ans : de 10 à 15 heures de sommeil,
  • de 3 à 5 ans : de 10 à 13 heures de sommeil,
  • à partir de 5 ans : entre 9 et 11 heures de sommeil.

À noter : les heures de sommeil sont réparties sur la journée et la nuit, avec une ou plusieurs siestes selon l’âge et les besoins de l’enfant.

Pour savoir si votre enfant a sommeil, soyez attentifs à son comportement et son humeur. Bébé s’énerve, baille ou se frotte les yeux ? Il est certainement temps de le mettre au lit.

Enfin, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour arrêter la sieste. Si votre enfant est fatigué le week-end, n’hésitez pas à le laisser faire une sieste afin qu’il se repose.
 

Le sommeil chez les bébés

Pour un bébé, l’heure du coucher est rythmée par les tétées en cas d’allaitement ou les biberons. Les premières semaines, bébé ne fait pas encore la différence entre les cycles jour/nuit et passe son temps à manger puis à se rendormir. C’est vers l’âge de 3 mois que bébé commence à répartir ses heures de sommeil entre la nuit et des siestes la journée.
 

À quelle heure coucher son enfant quand il grandit ?

Le sommeil a un impact important sur :

  • la croissance,
  • le développement physique et intellectuel, 
  • la santé,
  • la capacité de concentration,
  • la gestion des émotions des enfants.

Il est donc primordial pour un enfant d’avoir un sommeil de qualité.

Quand l’enfant grandit, le coucher se fait généralement autour de 20 h. À vous de savoir de combien d’heures de sommeil a besoin votre enfant pour calculer l’heure idéale où le mettre au lit. Par exemple, si votre enfant a besoin de 10 heures de sommeil et qu’il doit se lever à 7 h, couchez-le vers 20 h 30 - 21 h. 

Les experts du sommeil recommandent qu’un enfant soit endormi avant 21 h, quel que soit son âge.

Peut-on mettre une veilleuse ou laisser la lumière allumée ?

Dans la chambre de bébé, il n'est pas utile d'installer une veilleuse ni de lumière spéciale. En effet, si bébé n’a pas encore de terreurs nocturnes, une source de lumière pourrait perturber la production de la mélatonine (hormone du sommeil) et lui causer des troubles du sommeil.

Les bonnes pratiques pour favoriser l’endormissement de son enfant

Certains enfants peuvent refuser d’aller se coucher, et ce, pour différentes raisons. Un bébé peut redouter la séparation avec ses parents, tandis qu’un enfant plus grand peut avoir peur du noir, des monstres, d’être seul dans sa chambre, de faire des cauchemars, etc.

Pour apaiser son enfant, il est important de le rassurer et de prendre un moment avec lui pour parler de ses craintes

Préparer la chambre de bébé pour la nuit

Dans la chambre de bébé, assurez-vous d'avoir une température située autour de 20 °C et une ambiance propice au sommeil et au calme. Votre bébé doit différencier le temps d’éveil avec le temps dédié au sommeil. Selon son âge, rangez ses jouets avec lui et créez-lui un espace consacré au sommeil avec des livres et des coussins au sol par exemple.

Mettre en place un rituel avec son enfant

Le rituel du coucher permet de donner un cadre à l’enfant et de le rassurer grâces à des habitudes quotidiennes. Dès le plus jeune âge, votre enfant commence à assimiler les événements de la journée et a besoin de créer des habitudes pour s’endormir. La routine du coucher ne doit pas excéder 30 minutes maximum

Un rituel du coucher est idéal pour accompagner son enfant vers l’endormissement. Voici quelques idées pour une routine du coucher en toute sérénité :

Que faire en cas de troubles du sommeil chez l’enfant ?

Votre enfant a des difficultés à trouver le sommeil, souffre de réveils nocturnes et a du mal à se réveiller le matin ? De nombreux enfants passent par là. Votre enfant rencontre-t-il de grands changements ces derniers temps ? Est-il angoissé ? Parlez-en avec votre enfant pour déterminer l’origine de ses problèmes de sommeil afin de trouver une solution adaptée.

Autres conseils pour améliorer le sommeil : privilégiez une alimentation saine et équilibrée avant d’aller dormir, évitez les aliments trop sucrés et les jeux trop stimulants avant d’aller au lit, qui peuvent retarder l’endormissement de l’enfant ou perturber son sommeil.

D'autres conseils pour améliorer le sommeil de bébé ?

Privilégiez une alimentation saine et équilibrée, abstenez-vous de lui proposer des jeux trop stimulants juste avant d’aller au lit. Ceux-ci peuvent retarder l’endormissement de l’enfant ou perturber son sommeil. Enfin et bien évidemment, évitez absolument les écrans car la lumière bleue qu’ils propulsent peut provoquer des troubles du sommeil chez les enfants.