Sommeil du bébé allaité : comment l'aider à faire ses nuits ?
favoris
Sommeil du nouveau né

Sommeil du bébé allaité : comment l'aider à faire ses nuits ?


Ecrit le 06/02/2023 par Capucine Piot, Rédactrice
Relu et approuvé par un expert : Laura Marcoueille, Consultante en sommeil pour enfants
Modifié le 20/07/2023

On le sait, le sommeil de bébé est la préoccupation de bien des parents. En plus, il est fréquent d'entendre dire que l'allaitement aurait des conséquences sur les nuits des nourrissons... et que pour qu'un bébé fasse ses nuits, il faudrait le sevrer. Alors, faut-il allaiter bébé la nuit ? Le sommeil du bébé allaité est-il si différent de celui des bébés nourris au lait infantile ? On démêle ensemble le vrai du faux pour vous aider !

Recevez des échantillons et offres spéciales pour bébé GRATUITEMENT :

inscrivez-vous ! 💛

Allaitement : quel impact sur les nuits de bébé ? Halte aux idées reçues !

Nous le savons tous : le sommeil et l'alimentation sont essentiels pour la croissance et le développement du bébé. C'est en se basant sur ce constat que de nombreuses idées reçues circulent au sujet du sommeil du bébé allaité. Ainsi, la digestion serait plus lente avec du lait maternel qu'avec du lait infantile. Ce qui n'est pas correcte. 

La digestion est-elle plus lente avec du lait maternel qu'avec du lait infantile ?

Le lait maternel est digéré plus rapidement par l'organisme que le lait infantile. C'est pourquoi, il est recommandé aux parents qui donnent du lait infantile à leur enfant, d'espacer les tétées et d'attendre un intervalle de 2 ou 3 heures avant de proposer à nouveau un biberon. 

Mon nouveau-né est allaité et ne fait pas ses nuits : pourquoi ?

Autant vous y préparer : les cycles sont courts et les réveils nombreux ! Entre ces cycles, le nourrisson ressentira le besoin de téter : il faut alors le nourrir. 

De 0 à 3 mois, un cycle de sommeil dure seulement 50 minutes, puis s'enchaîne avec un autre cycle ou bien l'enfant se réveille.
 
Il est possible que les cycles s'enchaînent à plusieurs reprises sans réveil. Bébé va ainsi avoir une période de sommeil de plusieurs heures.

Alors, qu'on se le dise : lait infantile ou sein maternel... il y a de fortes chances que votre tout-petit se réveille dans tous les cas... et vous réveille par la même occasion ! 

Pour les bébés un peu plus grand et que les réveils nocturnes restent nombreux, n'hésitez pas à explorer tout le champ des possibles : comment procédez-vous à l'endormissement ? Dort-il dans sa chambre ou en cododo ? Quelles sont vos habitudes ? Bref, autant de questions que vous pouvez vous poser pour essayer d'aider à dormir. 
Sachez aussi que chaque bébé a aussi son propre rythme... et que ce qui est vrai pour l'enfant du voisin n'est pas forcément exact pour le vôtre. Et vice versa !

Que faire si bébé s'endort au sein ?

Bébé est tout propre, au chaud dans son lit mais il ne veut pas dormir sans que vous lui donniez le sein. C’est le même rituel tous les soirs ? L’allaitement est un moment de partage, d’amour et de câlins avec votre bébé, vous le savez bien. Mais il semblerait que votre bout de chou prenne une drôle d'habitude. Et cela vous préoccupe. 

- Pas de panique, s'endormir au sein pendant la tétée n'a rien d'anormal. Surtout que les petits ont aussi un besoin de succion. Le lait maternel contient aussi une hormone, la cholécystokinine, qui encourage l'endormissement. 
- Essayez d'identifier les moments où bébé est plus fatigué, pour l'accompagner à l'endormissement. 
- Quand il est un peu plus grand, mettez en place un rituel de coucher et laissez-lui son doudou. 

Comment apprendre à bébé à s’endormir seul ?

Voici quelques conseils pour aider votre bébé à apprendre à s’endormir tout seul :

  • Allaiter bébé assez tôt dans la soirée, de cette façon il n’associera pas directement cette partie du rituel du coucher au sommeil et cela vous permettra de lui changer doucement ses habitudes.
  • Après la tétée du soir vous pouvez lui lire une histoire, lui chanter une berceuse de votre choix ou lui changer une dernière fois la couche. Pour qu’il puisse séparer de quelques minutes l’allaitement et l’endormissement.
  • Après la tétée, profitez de quelques minutes de câlin avant de déposer votre enfant dans son lit.
  • Certains parents ont également recours à la tétine pour assouvir le besoin de succion du petit : à vous de décider ce que vous envisagez pour votre petit. 

Et votre sommeil à vous, maman ? Quelques conseils pour votre nuit

  • Vous pouvez alterner avec votre partenaire pendant les tétées nocturnes. Ce n’est pas parce que vous allaitez que vous devez être la seule à vous lever la nuit ! Avant d’aller vous coucher, tirez votre lait pour qu’il puisse être prêt à l'emploi. Être parents, c'est aussi un travail d'équipe après tout !
  • Si votre bébé est habitué au sein, votre conjoint peut s’occuper de vous apporter bébé ou de s’occuper du changement de couche et de sa remise au lit après la tétée. Répartissez les rôles !
  • Hydratez-vous et mangez avant de tirer votre lait pour ne pas être trop épuisée.
  • Privilégiez une veilleuse à une lumière trop intense pour ne pas être "trop" réveillée durant la tétée nocturne, et pouvoir vous rendormir plus facilement.