Calcul taux bhcg
favoris
Dosage BHCG

Pourquoi calculer son dosage BHCG ?


Ecrit le 04/12/2021 par Pauline Dewinter, Rédactrice Web

Depuis quelques mois vous essayez d'avoir un bébé et enfin, ça y est. Votre test de grossesse est positif, vous êtes enceinte peut-être déjà de plusieurs semaines ! Premières nausées et seins légèrement douloureux, progressivement les symptômes classiques apparaissent. Pourtant, votre médecin vous prescrit une prise de sang avec dosage bêta-hCG. De quoi s'agit-il ? Quel est le rôle de la hCG (Human chorionic gonadotropin) aussi appelée hormone de grossesse ? Et pourquoi mesurer son taux grâce à un test urinaire ou sanguin ?

Recevez GRATUITEMENT des échantillons et offres spéciales pour bébé
en vous inscrivant !

Hormone bêta-HCG : de quoi parle-t-on ?

L'hormone gonadotrope chorionique humaine est produite par le placenta dès la nidation de l'embryon dans l'utérus. Son taux élevé en début de grossesse maintient en activité le corps jaune formé durant la phase lutéale du cycle menstruel, et assure la sécrétion de deux hormones de grossesse essentielles pour la femme enceinte et son bébé : les œstrogènes et la progestérone. C'est elle également qui cause les nausées et des vomissements fréquents en début de grossesse.

Détectable en moyenne 9 jours après l'ovulation, elle est utilisée pour réaliser des tests de grossesse urinaires et des tests sanguins. 

Le taux de cette hormone gonadotrope placentaire augmente rapidement jusqu'à la 8e semaine de grossesse environ, avant de stagner à son plus haut niveau jusqu'à la 10e ou 12e semaine et de redescendre au cours du second trimestre.

Hormone de la grossesse : ce que révèle son taux

Prescrite par votre médecin, votre gynécologue ou votre sage-femme, la prise de sang est 100 % remboursée par la Sécurité sociale, mais peut aussi être réalisée en prenant directement rendez-vous auprès d'un laboratoire pour un dosage sérique. Ce test sanguin mesure avec fiabilité le taux d'hormone bêta-hCG et permet de connaître la date de début d'une grossesse et de déduire la date présumée d'accouchement. Le dosage BHCG apporte aussi des précisions sur le déroulement de la grossesse en cours : son évolution, sa durée en semaines, s'il s'agit d'une grossesse simple ou gémellaire, s'il existe un risque de fausse couche ou de grossesse extra-utérine, etc.

Cependant, la grossesse révélée par un taux de bêta-hCG positif et évolutif doit toujours être confirmée par une échographie. L'imagerie médicale permet à ce stade et sans attendre, d'écarter tout risque d'œuf clair, de grossesse molaire ou de grossesse arrêtée.

Si vous recevez vos résultats d'analyses à la maison, n'oubliez pas que le diagnostic devrait toujours être réalisé par un professionnel, médecin traitant ou gynécologue, pour éviter toute erreur d'interprétation.

Doser le taux d'hormone BHCG dans le sang pour dater la grossesse

Mesurer le taux d'hormone bêta-hCG dans le sang est particulièrement important en début de grossesse. Puisqu'il permet de la dater et de contrôler son évolution, il permet également de se projeter dans l'avenir avec bébé. 

Pourquoi mesurer le taux d'hormone gonadotrope chorionique humaine à l'aide d'un test sanguin plutôt qu'en utilisant les urines ? Parce que la prise de sang est plus sensible que le test de grossesse urinaire et détecte la bêta-hCG dès 3 UI/l, contre 20 ou 25 IU/l pour les tests classiques et 10 UI/l pour les tests de grossesse précoces. S'il y a fécondation de l'ovule par un spermatozoïde, le taux de bêta-hCG dépasse 5 UI/l par litre de sang, puis double toutes les 48 heures selon une progression régulière et normée durant les 8 premières semaines de grossesse. À l'inverse, un taux de BHCG bas en dessous de 5 UI/l indique un résultat négatif.

Sans risque de faux négatif, la prise de sang offre une possibilité de diagnostic chronologique précieuse pour l'équipe médicale et la femme enceinte.

Concentration de bêta-HCG : détecter une grossesse multiple ou une complication

Doser la concentration d'hormone chorionique gonadotrophique, dans le sang permet donc de confirmer une grossesse, mais aussi de suivre l'évolution de l'embryon. 

Un taux de bêta-hCG supérieur à la norme peut indiquer une grossesse gémellaire, mais aussi être le signe d'une anomalie du fœtus comme la trisomie 21.

En parallèle, un taux de bêta-hCG positif, mais qui augmente lentement, peut signifier que l'embryon n'est pas correctement implanté, qu'il existe un risque de fausse couche ou de grossesse extra-utérine. À noter que ce risque est plus élevé en cas de conception du bébé par fécondation in vitro (FIV).

Enfin, si le taux de BHCG est en chute libre, brutale ou progressive, c'est alors le signe probable que l'embryon se détache.

Dans chaque cas, l'obstétricien ou le gynécologue prescrit une échographie. Elle est pratiquée pour confirmer, mais surtout pour préciser les résultats du premier diagnostic posé par la prise de sang.