347_Fotolia_85180769_Subscription_Monthly_M-maux-de-grossesse
favoris
Maux de la grossesse

Maux de grossesse : quand faut-il consulter ?


Ecrit le 13/06/2016 par Chrystelle Lacouara, Rédactrice
Modifié le 11/07/2022 par Jennifer Trouille, Rédactrice Web

Dès le début de leur grossesse, les femmes enceintes se retrouvent confrontées à une multitude de petits maux difficiles à gérer au quotidien, mais heureusement bénins pour la majorité. Néanmoins, il est parfois difficile de savoir si ces maux sont anodins ou doivent faire l’objet d’une consultation médicale en urgence. Nausées, saignements, douleurs au ventre, pertes liquides, on vous aide à repérer les signes qui doivent vous alerter.

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Nausées et vomissements : le fardeau classique de la grossesse

Présentes chez de nombreuses femmes enceintes, les nausées font fréquemment parties des premiers symptômes de grossesse et disparaissent d’elles-mêmes, généralement à la fin du premier trimestre. En cas de vomissements soudains à partir du deuxième trimestre de grossesse, consultez un médecin pour vérifier votre état de santé. Vous pourriez souffrir d’une pré-éclampsie ou d’une intoxication alimentaire.

Les contractions : bonne ou mauvaise nouvelle ?

Vous avez le ventre qui durcit soudainement ? Il s’agit probablement d’une contraction. Fréquentes chez les femmes enceintes au cours de leur grossesse, les contractions sont, la plupart du temps, complètement anodines et sans douleur. En cas de contractions douloureuses et répétées, allongez-vous ou prenez un bain pour soulager la douleur. Si les contractions s’accentuent, rendez-vous à la maternité en urgence. Des contractions douloureuses peuvent notamment être le signe d’une fausse couche ou d’un début de travail précoce, même si la date d’accouchement n’est pas pour tout de suite.

Vous ressentez des douleurs sur les côtés ou en bas du ventre ? Peut-être avez-vous des douleurs ligamentaires, courantes en fin de grossesse avec le poids de bébé qui pèse sur l’utérus.

Les saignements durant la grossesse

Des saignements légers sont fréquents en début de grossesse et souvent dus à la nidation de l’œuf dans l’utérus. En revanche, des saignements abondants ou accompagnés de douleurs dans le bas-ventre peuvent être les signes d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine, d’un décollement du placenta ou encore d’un placenta praevia. Consultez un médecin ou une sage-femme dans les plus brefs délais.

Les troubles et infections urinaires chez la femme enceinte

Démangeaisons, pertes vaginales anormales, douleurs au moment d’uriner, sont autant de symptômes qui doivent vous amener à consulter un médecin. Ce dernier réalisera un examen afin de déterminer si vous souffrez d’une infection urinaire ou bien peut-être d’herpès génital. En cas d’herpès, une césarienne pourra être réalisée le jour de l’accouchement pour éviter à bébé d’être contaminé par voie basse.

Pertes vaginales liquides : est-ce normal ?

Vous ressentez un écoulement plus ou moins important entre vos jambes au point de mouiller votre lingerie ? En cas de pertes vaginales très liquides, il peut s’agir d’une fissure, voire une rupture de la poche des eaux qui laisse s’écouler votre liquide amniotique. Direction la maternité sans tarder pour éviter le risque d’infection !

Des démangeaisons sur le ventre et le corps

Tout au long de la grossesse, la peau du ventre s’étire, tiraille et finit par gratter. Ces démangeaisons peuvent aussi atteindre tout le corps et même vous empêcher de vous reposer ou de dormir. Si c’est votre cas, faites attention : de fortes démangeaisons en fin de grossesse peuvent être le signe d’une cholestase gravidique

Mouvements de bébé : quand faut-il s’inquiéter ?

Au dernier trimestre de grossesse, il est normal que vous ressentiez moins les mouvements de bébé. En effet, celui-ci commence à se sentir à l’étroit dans votre ventre. Changez de position, allongez-vous sur le côté ou tapotez doucement sur votre ventre. Si bébé ne réagit pas et que vous ne ressentez plus ses mouvements depuis plusieurs heures, rendez-vous en urgence à la maternité pour contrôler son état de santé grâce à un monitoring et une échographie.

Enceinte, je fais de la rétention d’eau

Faire de la rétention d’eau et avoir les jambes lourdes et gonflées est chose commune durant la grossesse. En revanche, si vous constatez un œdème se former sur votre visage ou aux mains, accompagné d’une soudaine prise de poids importante, consultez d’urgence. Ces symptômes peuvent être le signe d’une pré-éclampsie.

Que faire en cas de maux de tête importants ?

Vous avez souvent mal à la tête alors qu’avant la grossesse vous n’étiez pas du genre migraineuse ? Parlez-en à votre médecin : des maux de tête peuvent être signe d’hypertension.

Les brûlures d’estomac pendant la grossesse

Durant la grossesse, le corps de la femme enceinte est mis à rude épreuve et l’estomac n’y échappe pas, désormais comprimé par l’utérus qui prend de plus en plus de place. Rassurez-vous, bien que désagréables, les remontées acides ne sont pas dangereuses pour le fœtus, ni pour votre santé.

Fièvre et grossesse : un duo incompatible

En cas de fièvre, vérifiez la présence d’autres symptômes inhabituels. Si la fièvre ne descend pas sous 24 h ou qu’elle monte à 39° voire au-delà, consultez un médecin dans les plus brefs délais. Une fièvre élevée peut être le signe d’une infection ou d’un virus.

Quels que soient les symptômes et votre inquiétude, n’ayez pas peur de « déranger » votre sage-femme ou médecin, ou d’aller à la maternité pour rien, même en pleine nuit. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler auparavant pour décrire vos symptômes et savoir s’il est nécessaire de consulter un médecin ou non.