462_ma-grossesse-semaine-34-36-sa
favoris
Grossesse semaine par semaine

Ma grossesse : semaine 34 (36 SA)


Ecrit le 28/05/2018 par La Rédaction,
Modifié le 16/10/2023

Ça y est, à la fin de cette semaine, vous serez officiellement sur la ligne de départ du sprint final ! Mais en attendant, il vous reste encore à survivre à la semaine 34 de grossesse. Entre maux de fin de grossesse, changements corporels et conseils, on vous dit tout ce qui vous attend cette semaine 34 !

Recevez GRATUITEMENT des échantillons et offres spéciales pour bébé
en vous inscrivant !

Ce qui change à partir de la semaine 34

La fin de la grossesse approche à grands pas, mais ses désagréments sont loin d’être terminés. Certes bébé commence à se diriger vers la sortie, il appuie moins sur votre estomac, ce qui vous procure une sensation de légèreté. Mais, vous allez tout de même continuer à ressentir certaines tensions à l’extrémité haute de l’utérus. Il s’agit bien des contractions de Braxton-Hicks, aussi appelées contractions d'entraînement, qui sont passagères et irrégulières. Pendant environ 30 secondes, plusieurs fois par jour, l'utérus se contracte et se relâche au repos. Ce phénomène, généralement associé au “faux travail” survient en prévision de l’accouchement.
Si les contractions commencent à s’intensifier, deviennent régulières et sont de plus en plus douloureuses, rendez-vous à la maternité ! Il se peut que cela cache un début de travail surprise…

L’évolution du corps de la maman à 34 semaines

En cette semaine 34 de grossesse, ou semaine 36 d’aménorrhée, le col de l’utérus se prépare progressivement à l’accouchement et à la naissance. Il commence à se ramollir et peut aussi débuter la dilatation même si cela n’est pas systématique.
Plus globalement, votre corps se prépare à l’accouchement depuis plusieurs mois déjà, mais cette semaine les choses s’accélèrent. Côté prise de poids, vous devez certainement vous sentir très lourde. Et pour cause ! Le bébé, le liquide amniotique, l’utérus et le placenta pèsent en moyenne 5 kg. Rien que ça ! Quoiqu’il en soit, gardez à l’esprit que chaque grossesse est différente et que ce chiffre diffère en fonction de chaque femme enceinte.

Semaine 34 : le poids et la taille de bébé à 36 semaines d'aménorrhée

En cette semaine 34 de grossesse, soit semaine 36 d’aménorrhée, bébé fait la taille d’un petit melon, soit environ 43 cm pour 2,2 kg. Cette semaine, son développement prend de la vitesse pour préparer le jour j. À quelques jours de la date prévue d’accouchement, il va continuer de se renforcer. Son objectif principal ? Gagner en vigueur et continuer de grandir et grossir.

 

L’évolution du fœtus in utero à 34 semaines de grossesse

La croissance du fœtus à 34 semaines (36 sa)

Cette semaine 34 clôture le 8ème mois de grossesse et marque une étape cruciale : c’est le passage au dernier mois de cette aventure. Aujourd’hui, bébé est prêt à pointer le bout de son nez. La plupart de ses organes sont arrivés à maturité. Presque tous, à l’exception de ses poumons qui poursuivent leur développement. Tandis que son visage est maintenant bien dessiné et lisse, son cuir chevelu commence à s'épaissir laissant naître une quantité plus importante de cheveux.

Les mouvements et sens de bébé

À ce stade de la grossesse, les mouvements de bébé peuvent être impressionnants. Aucun des gestes de bébé ne passe plus inaperçu. Il se retourne, s’étire, donne des coups… Bref, il est en mouvement et ne s’en cache pas. 

Quant au développement de ses sens, l’évolution est tout aussi remarquable. Dernier sens à se fixer durant la grossesse, après le toucher, le goût, l’odorat et l'ouïe, la vue de bébé va rapidement évoluer dès la naissance avec l’élargissement du champ de vision. Mais pour l’heure, bébé expérimente une nouvelle activité : il cligne des yeux. Ses paupières, qui étaient restées fermées durant ces cinq derniers mois, commencent enfin à s’ouvrir puis à se refermer.

La position de bébé

À 34 semaines de grossesse, ou 36 semaines d’aménorrhée, bébé  commence à ne plus avoir assez d’espace pour bouger autant qu’avant. Il se tourne dans le ventre de sa maman pour enfin trouver la position la plus confortable. Ces changements de position sont pour l’instant perceptibles mais plus pour longtemps. En effet, bébé va commencer à descendre dans le bassin de sa maman.

Semaine 34 : la grossesse vue par la maman

La semaine 34, ou la semaine 36 d’aménorrhée, commence à peser sur votre corps et votre moral ? Vous avez l’impression que cette grossesse est interminable ? Vous n’avez qu’une hâte : vous rendre à la maternité. On vous comprend, la fatigue a pris le dessus. Le moindre mouvement du quotidien vous demande des efforts incommensurables et vous vous sentez impuissante. Ne culpabilisez pas. Prenez les choses comme elles viennent. Écoutez votre corps. Surtout, reposez-vous, déléguez et prenez soin de vous. C’est le plus important.

Enceinte de 34 semaines : on mange quoi ?

Comme pendant toute la grossesse, les fruits et les légumes riches en vitamines C sont recommandés. Celles-ci tiennent un rôle primordial durant la grossesse car elles favorisent l'absorption du fer par votre organisme. Vous le trouverez également en grande quantité dans la viande, le poisson et dans les légumineuses (lentilles, haricots rouges, etc.). Si vous envisagez d’allaiter votre bébé, vous pouvez profiter de cette semaine pour commencer à adopter une alimentation saine à base de protéines, de céréales et de produits laitiers. Il est également recommandé de privilégier une hydratation irréprochable, évidemment sans sucre, ni alcool.

Les rendez-vous médicaux de cette semaine à ne pas rater

À ce stade de la grossesse, la consultation du 8ème mois a normalement déjà eu lieu. L’autre rendez-vous à ne pas manquer durant cette période est la rencontre avec l’anesthésiste. Cette consultation concerne toutes les femmes enceintes, qu’elles aient ou non fait le choix de la péridurale. Vous avez des allergies ? Vous suivez un traitement ? Vous avez déjà été anesthésiée ? À l’aide de votre dossier médical, l’anesthésiste va vous poser plusieurs questions afin de déceler une éventuelle contre-indication. C’est aussi le moment de poser toutes vos questions et de confier vos craintes. Il pourra certainement vous rassurer.

Enfin, il est fortement possible qu’un prélèvement vaginal vous soit proposé au 8ème mois de la grossesse pour la recherche de la bactérie du streptocoque B.

Checklist de la semaine 34 de grossesse

La semaine 34 de grossesse est l’occasion de finaliser et de confirmer certains détails :

  • Enfin, vous pouvez maintenant commencer à préparer la valise maternité et le sac pour la salle d’accouchement, si vous n’avez pas pris d’avance. C’est le bon moment, ni trop tôt ni trop tard. En plus de vos affaires, de celles du bébé et de l’accompagnateur ou du co-parent, pensez à glisser à l’intérieur les différents documents administratifs qui vous seront réclamés et que vous présenterez idéalement dans une pochette : à savoir la carte vitale, la carte de mutuelle, tout votre dossier de grossesse avec tous les résultats d’examens et les échographies.
     
  • Qui dit semaine 36 d’aménorrhée, dit départ en congé maternité, à moins que vous n’y soyez déjà ou que vous n’ayez reporté votre départ. Afin de profiter pleinement de ce congé, assurez-vous d’avoir bien transmis toutes les informations et les documents nécessaires lors de la déclaration de la grossesse à la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) ainsi qu’à la caisse d'allocations familiales (CAF).
     
  • Si vous n’avez toujours pas débuté les séances de préparation à l’accouchement, il est toujours temps de vous inscrire en contactant votre sage-femme ou votre maternité. Sachez que la plupart des maternités proposent ces séances à partir du 7ème mois de grossesse. Pas de panique, vous êtes donc encore dans les clous !
     
  • Si ce n'est pas encore fait, précisez votre choix de prénom ! Profitez de ce calme avant la tempête pour affiner votre liste d’idées de prénoms, vous n’aurez peut-être plus le temps d’y songer dans quelques jours… Pensez également à déterminer le nom de famille que portera bébé ! Le vôtre, celui du co-parent ou les deux ?

Les conseils de la rédaction

Votre 8ème mois de grossesse touche à sa fin. C'est le bon moment d’échanger avec le co-parent sur la façon dont il envisage les événements. Souhaite-t-il être présent lors de l’accouchement ? Jusqu’où aimerait-il participer à la venue au monde de bébé ? Comment vous accompagnera-t-il le jour j ? Le plus important est que vous soyez sur la même longueur d’ondes, que vous le laissiez prendre sa place et être un soutien total pour vous à l’arrivée de bébé et pour la suite.
 

Questions-Réponses

La semaine 34 correspond à la dernière semaine du 8ème mois de grossesse. 

Oui. L’obligation existe depuis 1994. Afin de garantir la sécurité en cas de péridurale ou de césarienne, il est depuis cette date obligatoire de consulter l’anesthésiste avant la date d’accouchement, idéalement au cours du 8ème mois, soit dès la 34ème semaine de grossesse. 
 

Le congé prénatal correspond à la période de congé prise avant la naissance de bébé. Il varie selon le nombre d’enfants à votre charge et peut être modifié selon certaines conditions. Il dure officiellement 6 semaines si vous attendez un enfant et 12 semaines si vous êtes enceinte de jumeaux.