etude_naitre_en_fance_le_suivi_de_grossesse.jpg
favoris
Etudes

Etude Naître en France : le suivi de Grossesse


Ecrit le 01/06/2021 par Anne-Charlotte Ullmann, Rédactrice

Suite à notre grande étude "Naître en France en 2019", effectuée en partenariat avec La Maison des Maternelles, 3 479 femmes enceintes nous ont partagé leur expérience du suivi de grossesse.
Découvrez tout sur la préparation à la naissance de bébé : le choix de maternité, où les mamans se sont-elles informées et comment ont-elles vécu la préparation à l’accouchement !

Profitez de +400€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

COMMENT LES FUTURES-MAMANS CHOISISSENT-ELLES LEUR MATERNITÉ ?

Pour près de la moitié des futures mamans, l’inscription à la maternité se fait au premier trimestre de grossesse, un peu plus tard pour celles qui attendent leur 1er enfant.

- 7 mamans sur 10 choisissent une maternité publique, mais 33% des femmes interrogées ne connaissent pas la classification de la maternité où elles vont accoucher.

Le choix du lieu d’accouchement se porte principalement sur la localité de la maternité et 3 femmes sur 5 ont déclaré vivre à moins de 20 minutes de la maternité.

Pour près d’1 femme sur 2 le critère n°1 est la proximité de la maternité à son domicile

Pour 23% des futurs parents, l’éloignement géographique constitue un point d’inquiétude le jour de l’accouchement. Il existe des disparités géographiques en France sur ce point : en Ile-de-France par exemple, moins de 5% des parents mettent plus de 40 minutes à rejoindre leur maternité alors qu’en Bourgogne Franche-Comté, ils sont près de 17% à devoir faire un trajet de plus de 40 minutes.

- 71% des futures mamans se sentent inquiètes au-delà de 40 minutes de temps de trajet.

De plus, les femmes vivant à plus d’une heure de trajet de leur maternité ont tendance à moins bien vivre leur accouchement.

OÙ LES FUTURS-PARENTS S'INFORMENT-ILS ?

La lecture d’articles sur internet et le fait de questionner un professionnel de santé sont les deux sources d’informations les plus répandues. Lors d’une première grossesse, 63% des futures mamans déclarent s’être renseignées auprès de leur entourage.
Plus d’une maman sur deux a déclaré regarder l’émission La Maison des Maternelles !

COMMENT LES MAMANS SE PRÉPARENT-ELLES À L’ACCOUCHEMENT ?

En majorité, ce sont les gynécologues ou les sages-femmes qui effectuent le suivi de grossesse. Pour 95% des futures mamans, les examens médicaux sont perçus comme rassurants et sécurisants et pour quelques-unes d’entre elles, ils sont aussi invasifs (21%) et anxiogènes (28%) ?

Pour la majorité des futures mamans, le/la conjoit(e) a un rôle important à jouer dans la préparation à l’accouchement : 71% des conjoint(e)s sont acteurs dans la préparation de l’accouchement.

En revanche, seule 1 maman sur 2 déclare avoir suivi une préparation à l’accouchement, et dans 66% des cas c’est une préparation classique.

71% des conjoint(e)s sont acteurs dans la préparation de l’accouchement.

La majorité d’entre elles sont satisfaites puisque 86% les jugent utiles.
Le projet naissance, qui centralise les souhaits des futurs parents concernant le déroulé de l’accouchement, semble se répandre un peu : 31% des futurs parents déclarent en avoir défini un. Ce projet est principalement réalisé au côté d’une sage-femme (80%). Les femmes ayant défini un projet de naissance semblent moins appréhender le jour J que les autres futures mamans. Ceux-ci restent tout de même encore compliqués à mettre en place même si les praticiens sont à l’écoute.

 

Seule 1 maman sur 2 déclare avoir suivi une préparation à l'accouchement

LES COMPLICATIONS DURANT LA GROSSESSE

3 femmes sur 10 ont déclaré avoir dû faire face à des complications durant leur grossesse et 36% se sont rendues au moins une fois aux urgences durant les neuf mois. En cas de difficultés, les futures mamans ont jugé majoritairement satisfaisant l’accompagnement du personnel médical : un axe d’amélioration pourrait être le soutien moral des futurs parents (70% ont été satisfaits du soutien reçu) faisant souvent face à ces difficultés de façon brutale et inattendue.

 

Je télécharge l’étude