C'est si bon d'être parents !

La méthode Epi-no

À l'heure où de plus en plus de voix dénoncent les épisiotomies systématiques, un appareil de préparation du périnée permettrait de les éviter, et d'optimiser le bien-être postnatal des mères. Découvrez la méthode Epi-no

La méthode Epi-no

L’appareil et son fonctionnement

L’appareil EPI-NO, conçu et fabriqué en Allemagne, permet de muscler le périnée avant la date prévu du terme afin de faciliter l’accouchement. Le produit se compose d’un ballon de forme anatomique en silicone médical et d’une pompe manuelle avec indicateur de pression.

L’exercice consiste à contracter les muscles contre le ballon introduit dans le vagin, qui offre une résistance. À l’aide de la pompe, le ballon peut se remplir d’air et se gonfler doucement et sans aucun risque pour le bébé. Le diamètre du ballon augmente ainsi progressivement, pour un étirement en douceur des muscles et des tissus. À l’issue de cet exercice d’étirement, la femme enceinte laisse le ballon, toujours gonflé, glisser hors du vagin. Une sensation semblable à celle ressentie lors du passage de la tête du bébé

Un programme d’entrainement sur-mesure peut être défini avec une sage-femme ou une kiné.

A partir de quel mois puis-je débuter l'entrainement avec EPI-NO ?

Du 6ème au 7 mois 1/2 (soit 6 semaines avant la date présumée d'accouchement) : première phase de musculation. Le produit est utilisé à raison d'une fois par semaine pendant 5 à 10 minutes. La moitié du ballon est inséré dans le vagin : vous contractez puis relaxez.

A partir de la 6ème semaine avant accouchement : phase de stretching. Un entrainement quotidien de 5 à 10 minutes est à prévoir, sauf le week-end. La moitié du ballon sera insérée, puis sera gonflé jusqu'à ressentir distinctement une sensation d’étirement. Vous ne devez en aucun cas avoir de sensation douloureuse, mais un sentiment d’étirement maximal. Essayez de maintenir la tension et le ballon pendant environ 10 minutes. Durant ces 10 minutes, détendez-vous, écoutez au mieux de la musique, lisez, pensez à l’accouchement de manière positive, faites des exercices respiratoires – tout ce que vous voulez. À l’issue de l’exercice, laissez le ballon sortir doucement.

Dans quelle position réaliser mes exercices ?

En position allongée, semi-allongée, ou debout : à vous de trouver la position la plus confortable et la plus facile pour maintenir le ballon en place. Roulez une serviette pliée en un tube d’environ 12 cm de diamètre et serrez ce rouleau entre les cuisses avant de commencer à gonfler le ballon. Croisez les jambes et gardez ainsi le ballon en place. À la fin, si vous diminuez peu à peu la pression sur la serviette, le ballon sort alors facilement. L'usage de lubrifiant peut être envisagé pour rendre l'introduction dans le vagin pour agréable.

Quelles sont les contre-indications ?

Par mesure de précautions, il est préférable de ne pas utiliser l'appareil si :
- Si votre col est court et qu'il y a menace d'accouchement ;
- Si votre placenta est recouvrant, bas-inséré (placenta prævia).

N'hésitez pas à prendre conseil auprès de votre gynécologue, sage-femme ou médecin pour écarter toutes les contre-indications.

Et après accouchement, l'appareil peut-il me servir ?

Il vous est possible de réaliser une gymnastique de récupération avec cet appareil 4 à 6 semaines après accouchement, en introduisant le ballon peu gonflé à l'entrée du vagin et en contractant. Ces exercices ne remplacent aucunement la rééducation périnéale recommandée par votre médecin, mais permettent de pouvoir augmenter le ressenti au niveau de cette zone très étirée post accouchement.

 

Publié le 28/07/2017 à 11:59
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.