C'est si bon d'être parents !

Le Pilates pour se préparer à l'accouchement

Durant la grossesse, vous pouvez suivre des séances de préparation à l’accouchement classiques ou faire le choix d’une méthode différente, par exemple qui vous apportera également du bien-être lors des séances et des clefs pour gérer le jour J. C’est le cas de la méthode Pilates. On vous la présente et on vous explique en quoi elle consiste, mais surtout quels sont ses bienfaits pour les femmes enceintes.

pilates pour préparer à l'accouchement

C’est quoi la méthode Pilates ?

Sorte de gymnastique douce, le Pilates a été créé dans les années 1920 par un dénommé Joseph Pilates. Il a voulu créer une méthode complète qui ne soit pas violente et qui se base sur la respiration ainsi que la concentration.

Axée autant sur le corps que l’esprit, le Pilates va apporter de la détente tout en renforçant vos muscles profonds de l’ensemble du corps, plus particulièrement la sangle abdominale, le dos et le périnée. Il consiste en des mouvements qui partent du centre du corps, à savoir les abdominaux et le plancher pelvien : c’est le cœur du Pilates !

Cette méthode a aussi pour but de vous rendre davantage consciente de votre corps, de mieux le connaître, que ce soit au sujet de la force qu’il peut développer comme les limites qu’il a. Une sorte de mélange de renforcement musculaire et de yoga en quelque sorte !


Le Pilates prénatal : des exercices adaptés aux femmes enceintes pour se préparer à l’accouchement

Bien sûr, le Pilates classique n’est pas forcément adapté à la femme enceinte : à partir du 2e et 3e trimestre de grossesse, il y a certains exercices qui sont plutôt déconseillés, ceux qui sont focalisés sur les abdominaux de manière trop intensive, et des postures inconfortables, sur le dos par exemple, qui risquent de susciter une sensation de compression de la cage thoracique.De même, les étirements, en raison de la production de relaxine, hormone qui détend les ligaments, doivent être limités.

Une préparation à l’accouchement avec la méthode Pilates va donc proposer des postures et des exercices compatibles avec votre grossesse, pour un Pilates version prénatal tout en douceur. En effet, votre mobilité peut être réduite, votre ventre, vous gêner, sans compter que votre centre de gravité est un peu modifié durant le dernier trimestre notamment… Pour réaliser certains exercices par exemple, vous pourrez vous aider d’un ballon de grossesse (ou un Swiss ball) : il aidera grandement à réaliser certains mouvements. Des accessoires comme des balles ou encore des élastiques peuvent également être utilisés. Aussi, le nombre de postures enchaînées sera moins important : ne cherchez pas à vous surpasser, ce n’est pas le but !


Les bienfaits du Pilates pour la future maman

Cette gym n’a que des avantages pour les femmes enceintes ! Déjà, garder une activité physique modérée est primordial durant la grossesse : cela vous permet de mobiliser vos muscles plus facilement le jour J, mais aussi de vous maintenir en forme durant la grossesse en limitant votre prise de poids. Mais les bienfaits du Pilates sont bien plus vastes :

- il améliore votre posture en renforçant vos muscles ;
- cela vous permet de travailler votre périnée et de le tonifier ;
- vous pourrez renforcer votre dos, ce qui préviendra les maux de dos, particulièrement en fin de grossesse ;
- travaillant sur la respiration, le Pilates apporte de la détente et aide à réduire le stress ;
- il améliore la qualité de sommeil ;
- le travail de respiration vous servira le jour de l’accouchement, où la respiration est si importante pour gérer la douleur ou pour pousser ;
- il améliore la circulation du sang…


Quand commencer une préparation à l’accouchement Pilates ?

Cette préparation peut être débutée dès le début de la grossesse, ou à n’importe quel moment du terme. Bien sûr, pour que cela soit profitable pour le jour de l’accouchement, mieux vaut commencer relativement tôt. Vous pourrez le pratiquer jusqu’à votre terme : cette méthode est douce et n’implique pas de dépasser vos limites. Il n’y a donc pas de contre-indication à la pratiquer, sauf de rares exceptions. Parlez-en avec votre médecin ou votre sage-femme pour vous assurer que vous pouvez le pratiquer.


Comment se déroule une séance de Pilates pour femme enceinte ?

La séance, qui dure 30 à 45 minutes environ, commence par un échauffement, où vous vous concentrez sur votre respiration. Vous enchaînez ensuite des postures, puis des étirements ou pas, en fonction de votre terme, et enfin un moment de calme, relaxant en fin de cours. 

À lire aussi :
Préparation à la naissance : la sophrologie
Préparation à la naissance : le yoga prénatal
Préparation à la naissance : l’hypnose

Publié le mis à jour le 09/01/2020 à 12:45

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.