C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Projet de naissance

Avez-vous entendu parler du projet de naissance ? Petit à petit, au cours de votre grossesse, une idée précise de ce que vous souhaitez pour le jour de l'accouchement va commencer à se dessiner. Entre la préparation à la naissance, vos lectures diverses et les différentes discussions que vous pourrez avoir avec d’autres mamans, vous avez des envies. Afin que vos souhaits soient respectés (autant que possible) le jour J, il est important d’écrire tout cela dans un projet de naissance. 

Projet de naissance

Qu’est-ce qu’un projet de naissance ? 

C’est en 1997 que l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, a évoqué la nécessite de rédiger un plan individuel d’accouchement établi avec la future mère dans son guide pratique « Les soins liés à un accouchement normal » : c’est la genèse du projet de naissance. Depuis 2000, cette pratique s’est répandue. Votre projet de naissance va permettre d’informer l’équipe médicale qui vous entourera le jour J de vos souhaits pour le déroulement de votre accouchement.

Faire un projet de naissance : mode d’emploi

Vous pouvez ainsi noter, sur une feuille, ce que vous souhaitez pour vous, mais aussi pour votre bébé : vous avez la possibilité d’écrire que vous refusez l’épisiotomie sauf en cas d’extrême nécessité, que vous ne voulez pas que votre bébé soit lavé, ou encore que vous souhaitez lui donner la tétée de bienvenue. Il est donc important que ce document soit toujours dans votre dossier de maternité, en plusieurs exemplaires et signé de votre main voire de celle de votre médecin gynécologue ou votre sage-femme, afin de ne pas l’oublier le jour de l’accouchement.

S’informer pour construire votre projet

Mais il est important de ne pas vous précipiter ! Avant de noter tous vos souhaits, menez votre enquête sur ce qu’il est possible de faire ou pas. Ne restez pas seule dans votre réflexion : discutez-en avec votre conjoint, bien évidemment, mais aussi avec votre sage-femme. Elle pourra vous aiguiller, répondre à vos interrogations mais aussi vous dire dans quelle mesure votre projet est réalisable.

L’importance de communiquer le jour J

Certes, votre projet de naissance doit être respecté, sauf urgence médicale bien sûr, il n’a cependant aucune valeur légale. Et pour qu’il puisse être pris en compte, encore faut-il que l’équipe médicale ait connaissance de son existence. En arrivant à la maternité, parlez de votre projet de naissance ou, le cas échéant, demandez à votre conjoint de le faire. Vous pourrez ainsi établir un dialogue avec la sage-femme et, tout au long du travail, voir si votre projet est compatible avec le déroulement de l’accouchement.

Le consentement libre et éclairé : un droit inscrit dans la loi

Sachez que si vos demandes sont déboutées, aucun médecin ne peut vous imposer un acte médical sans vous l’avoir au préalable expliqué et que vous ayez consenti à ce qu’il soit pratiqué. Traduction : on ne peut vous imposer une épisiotomie par exemple. Et ça, c’est l’article L 1111-4 du code de la Santé Publique qui l’explique : « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment. »

Pour en savoir plus

L’article L 1111-4 du code de la Santé Publique
Le guide pratique « Les soins liés à un accouchement normal » publié par l’OMS

 

Publié le 26/06/2015 à 16:05 mis à jour le 04/01/2018 à 14:16
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

La grossesse est une étape extraordinaire dans la vie d’une femme et de son compagnon. Il s’agit d’un phénomène physiologique qui s’accompagne de transformations, physiques, biologiques, psychologiques, et qui nécessite d’être suivi tant sur le plan médical qu’émotionnel. Si vous êtes en bonne santé, votre sage femme pourra effectuer les examens nécessaires au suivi de cette grossesse, vous conseillera, sera à votre écoute et vous préparera à l’accouchement.

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

fatiha le 2016-04-20 12:54:32