C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

J'ai des contractions et je ne suis pas à terme

Quand on est enceinte, on se pose tout un tas de questions, notamment lorsque c’est la première fois. Avoir des contractions durant la grossesse, cela peut vous inquiéter. C’est tout à fait normal d’en avoir. Mais quand elles sont douloureuses et que vous n’êtes pas à terme, que faut-il faire ? Voici les réponses à vos questions.

J'ai des contractions et je ne suis pas à terme

Reconnaître de « vraies » contractions

Pour savoir s’il y a lieu de vous inquiéter, il faut parvenir à différencier les contractions de Braxton-Hicks des contractions de travail. Les premières sont irrégulières, durent une dizaine de secondes et surtout, elles ne sont pas douloureuses, tant et si bien que certaines futures mamans ne les remarquent pas. Elles peuvent au pire entraîner une sensation d’inconfort. Les vraies contractions, elles, ressemblent à des douleurs de règles, et s’intensifient. Elles se rapprochent et peuvent durer plusieurs dizaines de secondes.

Pourquoi j’ai des contractions ?

Il peut y avoir des facteurs qui favorisent l’apparition de contractions douloureuses durant la grossesse :

- l’âge : si vous avez moins de 18 ans ou plus de 40 ans ;
- un travail fatiguant : temps de transport long, beaucoup de route ou de stations debout ;
- des grossesses rapprochées ;
- une malformation utérine ;
- le tabagisme ;
- une infection : urinaire, vaginale, bactérienne ;
- un utérus distendu (jumeaux, trop grande quantité de liquide amniotique) ;
- un incident (chute sur le ventre, accident de voiture…).

Que faire si j’ai des contractions douloureuses et que je ne suis pas à terme ?

Si vos contractions ressemblent bien à des contractions de travail, et que vous en avez au moins une demi-douzaine par jour, rendez-vous directement à la maternité, surtout si elles sont accompagnées de perte de sang, de liquide amniotique ou du bouchon muqueux. Loin du terme, un travail qui se met en place trop tôt peut modifier le col et risque de faire naître bébé prématurément. À la maternité, vous serez prise en charge : des mesures pourront être mises en place afin de stopper les contractions ou encore de faire maturer les poumons de bébé en cas de menace d’accouchement prématuré. Toute une série d’examens sera effectuée, comme des prises de sang, une échographie ou encore un examen du col. Si le travail peut être stoppé, il y a de fortes chances que vous deviez passer le restant de la grossesse alitée, du moins jusqu’à la 37e semaine de grossesse, afin d’éviter que votre bébé soit prématuré.

Rassurez-vous, des contractions douloureuses avant terme ne sont pas toujours synonymes d’accouchement prématuré. Le tout est de réagir rapidement si cela vous arrive : mieux vaut appeler votre sage-femme ou aller à la maternité pour rien, qu’y aller trop tard !

Pour en savoir plus

Tout savoir sur les contractions
Grossesse : j’ai des douleurs dans le bas-ventre, faut-il s’inquiéter ?

Publié le 07/12/2018 à 15:34

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.