C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

J'ai perdu les eaux, je fais quoi ?

La perte des eaux, c’est quand la membrane qui entoure votre bébé et contient le liquide amniotique se rompt. Un liquide s’écoule entre vos jambes de manière plus ou moins importante. Que faut-il faire ? Pas de panique, on respire et on prend le temps de lire ce qui suit.

J'ai perdu les eaux, je fais quoi ?

Comment savoir si j’ai bien perdu les eaux ? 

Indolore, la rupture de la poche des eaux peut se faire de façon soudaine, à n’importe quel moment du jour ou de la nuit, en fin de grossesse. Un liquide transparent ou légèrement jaunâtre qui peut être un peu teinté de sang et chaud coule alors entre vos jambes… et vous vous retrouvez mouillée. Et pour cause : la poche amniotique contient plus d’un litre de liquide amniotique ! Mais elle peut aussi se rompre progressivement, et laisser passer un écoulement léger : vous avez la sensation de vous être fait pipi dessus, mais il n’en est rien ! Généralement, les contractions arrivent suite à cette perte des eaux : c’est le début du travail. Votre col va commencer à se modifier. La rupture de la poche des eaux avant le travail touche 5 à 10 % des grossesses.

J’ai perdu les eaux et je suis proche du terme

La rupture de la poche des eaux est un signe annonciateur que bébé va arriver : direction la maternité ! Mais pas de panique, vous avez un peu de temps pour partir surtout si les contractions ne sont pas encore là : l’accouchement aura lieu entre 24 et 48 h… ou plus tôt ! Profitez-en pour finir votre valise de maternité, si ce n’est pas déjà fait, et appeler vos proches. Pensez aussi à prendre une serviette de bain pour le trajet en voiture : cela évitera de mouiller les sièges ! Arrivé là-bas, vous serez surveillée de près : prise de sang, prise de température, examen du liquide amniotique – sa couleur notamment (quand il est vert, cela signifie qu’il contient du méconium et cela nécessite de faire naître bébé rapidement) –, monitoring pour vérifier que bébé va bien… Passée 48 h, si rien ne s’est passé, les risques d’infection augmentant, votre accouchement devra être déclenché.

J’ai perdu les eaux et je ne suis pas à terme

Si en revanche votre terme est encore loin, la rupture de la poche des eaux doit vous amener à consulter le plus rapidement possible. La poche des eaux ne joue plus son rôle de barrière protectrice : le risque d’infection est alors présent. Rendez-vous donc à la maternité illico : vous serez hospitalisée d’urgence. L’équipe étudiera les possibilités en fonction de votre terme :
- avant 34 SA : une antibiothérapie et une corticothérapie seront mises en place, afin d’éviter les risques d’infection, mais aussi dans le but de prolonger la grossesse ; on peut également vous administrer un traitement pour la maturation des poumons de bébé ou empêcher les contractions et la poursuite du travail ;
- entre 34 et 36 semaines : hospitalisée à la maternité ou à domicile, vous aurez une surveillance quotidienne avec des prises de sang, des monitorings ou encore des prélèvements vaginaux.

La perte des eaux n’est pas obligatoire avant le début du travail : certaines femmes vont avoir des contractions sans que la poche de liquide amniotique se rompe. Il est même parfois nécessaire de percer la poche des eaux durant le travail pour que bébé naisse.

Pour en savoir plus

Perte des eaux : est-elle obligatoire ?
Le bouchon muqueux
Tout savoir sur les contractions
Soulager les douleurs durant le travail

Publié le 15/10/2018 à 15:03

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.