C'est si bon d'être parents !

la boite rose

Femme enceinte et animaux domestiques : quels sont les risques ?

Avec 63 millions d’animaux domestiques, la France est le pays européen qui compte le plus d’animaux de compagnie : près d’un foyer sur deux en possède un. Vous faites ainsi partie des amoureux de nos compagnons à poils, à plumes ou autres. Enceinte, vous vous demandez néanmoins si avoir un animal de compagnie vous fait courir un risque à vous et votre bébé. On fait le point sur la question. 

Femmes enceintes et animaux domestiques : quels risques ?

Les animaux domestiques, source d’allergènes

Si les allergies au chat sont répandues, celles au chien existent cependant également. Ainsi, quel que soit votre animal de compagnie, il peut être source d’une allergie. Les allergènes sont en fait présents dans sa salive et se retrouvent sur les poils de votre animal préféré quand il se lèche : partout où votre animal en laisse, il y a donc potentiellement des allergènes.

Les manifestations allergiques vont de la rhinite allergique, aux yeux larmoyants, en passant par une gêne respiratoire. Même si vous n’avez pas de terrain allergique, vous faites partie de la population dite à risque : durant la grossesse, il n’est pas rare que les allergies s’intensifient ou apparaissent carrément, sous l’effet des hormones de grossesse. Il faut donc rester vigilante si vous avez un animal de compagnie et que vous êtes enceinte, particulièrement en cas d’asthme préexistant à la grossesse. En effet, si vous avez du mal à respirer… votre bébé sera moins bien oxygéné. Il est donc important de vous traiter et de faire en sorte de réduire les sources possibles d’allergie.


Traitement de votre animal de compagnie : attention aux antiparasitaires

L’usage de pesticides pour les chiens et les chats est quelque chose de tout à fait commun lorsqu'on a un animal à la maison : sous forme de traitement externe conditionné en pipette ou en collier par exemple, vous avez pour habitude de traiter votre chat ou votre chien contre des parasites tels que les puces ou les tiques.

Or l’utilisation de ces traitements doit être accompagnée de mesures de protection, particulièrement si vous êtes enceinte. Ils contiennent de puissants pesticides tels que le fipronil, la perméthrine et la tétraméthrine. Leur dangerosité est avérée, notamment pour le bon développement du cerveau du bébé que vous portez ; ils seraient même cancérigènes. Les risques sont présents au moment de l’application, mais pas uniquement : en caressant votre animal, vous pouvez être en contact avec ces substances. La plus grande prudence face à ces produits est de mise.


Animal de compagnie : les maladies qu’ils peuvent transmettre

Vous avez beau l’aimer, votre animal de compagnie peut aussi être vecteur de maladies, appelées aussi « zoonoses », bien que les risques soient relativement faibles. Chat, chien, oiseaux, tortues ou NAC (nouveaux animaux de compagnie, auxquels appartiennent les serpents par exemple) peuvent vous contaminer : 

- la toxoplasmose, par exemple, peut être transmise par votre chat, un risque si vous n’êtes pas immunisée contre cette parasitose ; tout à fait bénigne pour le commun des mortels, elle peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre bébé, telles que des malformations, des lésions aux yeux ou cerveau, ou encore une naissance prématurée… ;
- la salmonellose : nos fidèles amis à quatre pattes transportent également des salmonelles, une bactérie responsable d’une fièvre importante et soudaine, de douleurs abdominales et de diarrhées accompagnées de nausées, voire de vomissements. Si là encore cette infection est sans risque pour la population, enceinte, cela représente un danger pour vous, en raison des risques de déshydratation, et peut causer le décès de votre fœtus ;
- la teigne : chat, chien, lapin, cochon d’Inde et autres boules de poils peuvent véhiculer cette maladie due à un champignon ; si la maladie ne présente pas de danger immédiat, puisqu’elle se manifeste sous forme de plaques localisées généralement sur le cuir chevelu, le traitement habituellement donné pour la traiter est déconseillé durant la grossesse, rendant la guérison difficile et plus longue.


Quelles précautions prendre durant la grossesse si vous avez un animal de compagnie ?

Pour limiter les risques, il faut que vous adoptiez certains gestes le temps de la grossesse :
- lavez-vous soigneusement les mains après avoir caressé votre chat ou votre chien , particulièrement avant de cuisiner ;
- demandez à votre conjoint de s’occuper de la litière ou de nettoyer l’aquarium si vous possédez un poisson ;
- changez pour un traitement antiparasitaire sous forme de cachet à donner à votre animal ;
- aérez votre logement tous les jours durant au moins 10 minutes ;
- lavez régulièrement ce qui peut l’être et qui est en contact avec votre animal (housse de canapé, panier…) ;
- limitez ou interdisez l’accès de votre animal à votre chambre ;
- ne touchez pas votre animal lors de vos repas ;
- évitez de lui faire des bisous.


C’est difficile n’est-ce pas ? Patience, c’est pour la bonne cause : dans quelques mois vous pourrez à nouveau papouiller votre animal préféré !



À lire également :
Grossesse sans risque : la liste des ingrédients à éviter
Grossesse : les métiers à risque
Grossesse : attention à la listériose !

Publié le 15/01/2020 à 18:27

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.