ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

L'échographie

Tout au long de la grossesse, vous aurez des examens à faire. Parmi eux, il y a les échographies. Au nombre de trois au minimum, elles sont indispensables au suivi de votre grossesse. L’échographie permet de voir, en détail, si votre bébé se développe bien. Des moments intenses d’émotions en perspective…

L'échographie

Qu’est-ce qu’une échographie ?

Il s’agit d’une technique d’imagerie médicale qui utilise les ultrasons. Ceux-ci se propagent dans le corps et lorsqu’ils rencontrent une structure – fœtus, utérus, etc. –, cela produit un écho qui est réfléchit vers la sonde. Ces signaux sont ensuite traduits en signal électrique puis en image. Cette technique permet de visualiser votre bébé mais rassurez-vous, elle est indolore et sans risque pour vous et pour votre petit bout.

Les échographies réalisées sont dites abdomino-pelviennes : le praticien, après avoir appliqué un gel qui favorise le passage des ultrasons – attention, c’est froid ! – sur votre ventre, va passer une sonde et observer ainsi la cavité utérine à travers votre paroi abdominale et votre bas-ventre. Parfois, en début de grossesse, l’image n’étant pas assez nette par voie abdominale, elle se fait par voie vaginale : il s’agit alors d’une échographie endovaginale. Le praticien met un préservatif sur une sonde allongée qu’il va insérer dans votre vagin.

À quoi servent les échographies durant la grossesse ?

Au nombre de trois, soit une à chaque trimestre, les échographies permettent de suivre le développement de votre bébé et s’assurer que tout se déroule bien. Mais chaque échographie a un but bien précis :

- la première échographie : dite de datation, elle va pouvoir dater la grossesse au jour près en fonction de la taille et du développement de bébé… mais aussi s’assurer du nombre d’enfant que vous attendez ! Elle permettra de déterminer votre date supposée d’accouchement avec plus d’exactitude. La clarté nucale, signe d’appel d’une trisomie 21, est également mesurée ;

- la deuxième échographie : appelée échographie morphologique, elle dure un peu plus longtemps que les autres. Bébé va être observé de la tête aux pieds et ce, dans les moindres détails. Le but est de déceler une éventuelle malformation. En effet, si elle va permettre de voir de quel sexe est votre bébé, elle va aussi s’attarder sur chacun des organes de bébé : cerveau, cœur, estomac, mais aussi la circulation dans le cœur ou dans le cordon ombilical. Des mesures sont également prises, comme le périmètre crânien ou celui abdominal, ainsi que la longueur du fémur. Enfin, les extrémités des membres seront observées et chacun des doigts comptés ;

- la troisième échographie : elle permet de voir comment est positionné bébé, s’il a la tête en bas ou s’il est en siège, mais aussi où se trouve le placenta.

Quand ont lieu les échographies « officielles » de la grossesse ?

Les trois échographies doivent être effectuées à des moments précis de la grossesse :

- la première échographie a lieu durant le 3e mois, entre 11 et 13 SA ;
- la deuxième échographie doit être effectuées au 5e mois de grossesse, entre 20 et 22 SA ;
- la troisième échographie est faite durant le 8e mois de grossesse, entre 31 et 32 SA.

En dehors de ces trois échographies, d’autres peuvent être prescrites si vous souffrez d’une pathologie particulière ou si bébé a un problème de santé. 

Les échographies sont-elles remboursées par l'Assurance Maladie ?

La première et la deuxième échographie, réalisées avant le 6e mois de grossesse, sont remboursées à 70 % par la sécurité sociale. Mais la troisième est prise en charge à 100 %.

Dois-je me préparer pour ces échographies ?

- Évitez de mettre de la crème sur votre ventre le jour de l’échographie et ceux qui la précèdent, au risque que l’image ne soit pas assez nette lors de l’examen.
- Buvez beaucoup d’eau une heure avant et n’allez pas aux toilettes pour que la vessie soit pleine.
- Pensez à amener vos échographies précédentes.

Préparez-vous à vivre des moments de bonheur mais rappelez-vous avant tout qu’il s’agit d’examens médicaux qui nécessitent pour le praticien une grande concentration. Attendez donc la fin de l’échographie pour le bombarder de questions !

Publié le , mis à jour le 14/06/2018 à 09:57

Articles les + populaires

2 commentaires

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

carmen le 2021-10-13 00:47:57

je comprends tes souffrances pour être passée moi-aussi par l'infertilité, écoutes c'est impossible de faire une GPA en Espagne, par contre la Belgique la tolère mais ne l'accepte pas, je t'encourage pour A. Feskov group dont tu parlais car ils ont un bureau à Bruxelles et le font légalement https://mere-porteuse-centre.fr/, tu peux aussi voir avec le canada bien que coûteux et complexe

elisabeth le 2021-10-03 23:08:33

ah la maternité, avoir un bébé est une bénédiction, je suis en PMA depuis des années, plusieurs FIV inabouties et un don d'ovocytes au Cecos sans suite! la récente loi bioéthique n'a hélas pas fait évoluer les choses par rapport à la GPA qui semble être notre ultime secours, besoin de vos conseils pour une GPA légale en Espagne avec Eugin ou Girex, ou en Ukraine avec A. Feskov group ou même le Canada, merci pour votre aide car nous déprimons!