C'est si bon d'être parents !

Enceinte, je bave beaucoup : est-ce normal ?

La grossesse est souvent semée de petits maux… qui sont parfois bien étranges. Par exemple, depuis que vous êtes enceinte, vous salivez énormément, tant et si bien que cela vous gêne au quotidien, voire cela vous oblige à cracher, tant vous n’arrivez pas à avaler cette salive excédentaire. Mais est-ce bien normal de baver autant enceinte ? On vous dit tout sur ce symptôme de grossesse pas vraiment facile à vivre et peu connu !

enceinte je bave beaucoup : hypesalivation

L’hypersalivation durant la grossesse

Si vous bavez beaucoup durant la grossesse, vous souffrez de ce que l’on appelle une hypersalivation. Aussi appelé hypersialorrhée ou ptyalisme dans le jargon médical, ce phénomène peut arriver à n’importe qui, et peut survenir durant la grossesse. Il peut devenir gênant à vivre au quotidien, que ce soit au travail ou dans le cadre social, dans certains cas extrêmes : la production peut s’élever jusqu’à 1 à 2 litres de salive par jour ! Elle peut même provoquer des vomissements...


Pourquoi cela touche les femmes enceintes ?

Le lien entre grossesse et hypersalivation n’est pas forcément démontré, mais elle serait déclenchée par les hormones. Les femmes enceintes souffrant de nausées ou de vomissements sembleraient plus concernées. Enfin, les problèmes de reflux gastro-œsophagien peuvent également en être la cause : ce symptôme est plutôt fréquent durant la grossesse, en raison de la pression de l’utérus sur l’estomac qui fait refluer le contenu acide vers l’œsophage. La production de salive augmente alors, sorte de réflexe du corps pour apaiser l’œsophage. Enfin, il semblerait que le réflexe de déglutition diminue durant la grossesse.


Quelles solutions pour moins baver enceinte ?

Malheureusement, il n’y a souvent pas 36 solutions pour diminuer l’hypersalivation. A part soulager votre reflux, en demandant conseil à votre sage-femme ou votre gynécologue obstétricien, il va falloir vous faire à l’idée de continuer de baver enceinte jusqu’à l’accouchement, voire un peu après la naissance de bébé. 

Vous pouvez néanmoins :
- tenter l’homéopathie : 5 granules d'Ipéca 9 CH 3 fois par jour : suivez notre guide homéopatique ;
- manger et boire chaud, le froid semblant accentuer la salivation ;
- fractionner vos repas ;
- mâcher un chewing-gum ou sucer un bonbon à la menthe ;
- faire de la méditation ou de la sophrologie pour vous relaxer (le stress augmente le symptôme).
Enfin, observez une hygiène dentaire irréprochable pour ne pas avoir une haleine désagréable et augmenter vos sensations de nausées.

Attention à la déshydratation si vous êtes touchée par ce mal de grossesse : veillez à boire jusqu’à 2 litres d’eau par jour.


À lire aussi :
10 astuces pour calmer les nausées de début de grossesse
Grossesse : que faire contre les brûlures d'estomac ?
Acide folique : tout savoir sur la vitamine B9

Publié le 26/11/2019 à 14:12

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.