C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Les pertes vaginales pendant la grossesse

S’il y a bien un sujet dont on ne parle pas beaucoup à propos des petits maux de la grossesse, ce sont les pertes vaginales. Elles peuvent changer quand vous êtes enceinte, sous l’effet des hormones. On vous dévoile tout sur ce sujet totalement glamour !

 Les pertes vaginales pendant la grossesse

Des pertes blanches plus abondantes pendant la grossesse

Vous avez la sensation que votre culotte est mouillée et vous éprouvez peut-être le besoin de porter une protection quotidienne durant la grossesse ? C’est normal : les pertes blanches sont généralement plus abondantes enceinte. Cela est dû aux hormones : la progestérone agit sur la production de mucus, qui est ainsi éliminé par les pertes blanches. Quant aux œstrogènes, elles accélèrent le renouvellement cellulaire des parois vaginales, qui composent principalement les pertes blanches. Mais il n’y a pas uniquement les hormones : l’augmentation du volume sanguin et de la circulation sanguine participent à l’augmentation des leucorrhées.

Si votre terme est proche, vous pouvez avoir des pertes transparentes, de la consistance d’un blanc d’œuf avec quelques filaments de sang : pas d’inquiétude, c’est sûrement le bouchon muqueux. En revanche, si vous sentez un écoulement liquide plus ou moins continu, parlez-en à votre sage-femme ou gynécologue sans tarder : votre poche des eaux est peut-être fissurée.

J'ai des pertes vaginales malodorantes, que faire ?

À la moindre odeur suspecte ou changement d’aspect de vos pertes – si elles deviennent mousseuses, verdâtres ou avec une consistance de lait caillé – direction le gynécologue. Cela peut être le signe d’une mycose, surtout si vous avez des démangeaisons ou une sensation de brûlure. Cela peut aussi être une vaginose bactérienne, due à un déséquilibre de la flore : le gardnerella vaginalis, naturellement présent dans la flore vaginale, peut se développer de manière anormale et créer des démangeaisons, un inconfort lors des rapports et des odeurs fortes. Une consultation est alors indispensable afin de poser un diagnostic et de vous prescrire un traitement adapté.

Les bons gestes à adopter pour votre hygiène intime pendant la grossesse

- Des pertes plus abondantes peuvent vous gêner mais attention : faire trop de toilette intime peut déséquilibrer votre flore vaginale… et favoriser l’apparition d’infections. Lavez-vous une fois par jour avec un savon spécial pour l’hygiène intime et séchez bien.

- Quand vous allez aux toilettes, veillez à toujours vous essuyer de l’avant vers l’arrière, pour éviter que les germes de l’anus ne viennent vers le vagin.

- De même, l’usage trop répété de protège-slip peut créer des irritations. Mieux vaut donc changer de lingerie, en coton de préférence, au cours de la journée.

Si vous constatez des pertes brunâtres, consultez sans tarder. En revanche, il n’est pas rare d’avoir des petits saignements sans conséquences après un toucher vaginal ou un rapport sexuel.

Publié le 18/05/2015 à 11:51 mis à jour le 09/08/2018 à 11:36
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

La grossesse est une étape extraordinaire dans la vie d’une femme et de son compagnon. Il s’agit d’un phénomène physiologique qui s’accompagne de transformations, physiques, biologiques, psychologiques, et qui nécessite d’être suivi tant sur le plan médical qu’émotionnel. Si vous êtes en bonne santé, votre sage femme pourra effectuer les examens nécessaires au suivi de cette grossesse, vous conseillera, sera à votre écoute et vous préparera à l’accouchement.

Articles les + populaires

2 commentaires

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

nene le 2016-10-21 19:48:56

nene le 2016-10-21 19:48:39