C'est si bon d'être parents !

Les varices

Vous ne reconnaissez plus vos jambes depuis que vous êtes enceinte : sensations de lourdeur, gonflements, vous ressentez un certain inconfort qui s’accentue au fur et à mesure que les semaines passent. Rassurez-vous, c’est tout à fait fréquent : merci les hormones de grossesse ! Il y a cependant des solutions pour alléger vos gambettes mais aussi pour combattre d’autres troubles circulatoires qui peuvent apparaître.

 Les varices

Les différents problèmes circulatoires pendant la grossesse

La liste des problèmes de circulation durant la grossesse peut vous effrayer. Pas d’inquiétude, il est rare de souffrir de tout à la fois !
 
- les jambes lourdes : cette sensation de pesanteur dans les jambes est le signe d’une insuffisance veineuse ; 
- les varices et les varicosités : vos jambes sont lourdes mais en plus vous avez des veines apparentes ou des petits vaisseaux visibles, une sorte de carte routière sur vos jambes ;
- les œdèmes : vos jambes, vos pieds et même vos mains sont gonflés à cause d’un problème de rétention d’eau dû à une mauvaise circulation. Attention, s’ils apparaissent soudainement et sont associés à d’autres symptômes comme des maux de tête violents, cela peut être le signe d’une prééclampsie ;
- les crampes : ces contractions involontaires d’un muscle – à la cuisse ou au mollet – sont dues à une mauvaise irrigation, un manque de magnésium et d’hydratation. Douloureuses, elles surviennent généralement la nuit durant le dernier trimestre de grossesse ;
- les varices vulvaires : ce sont des veines qui se dilatent et qui sont visibles à l’œil nu. D’aspects bleutés, elles peuvent apparaitre au deuxième trimestre de grossesse, et peuvent être douloureuses, durant la marche ou même les rapports sexuels. Elles disparaissent heureusement d’elles-mêmes après la naissance ;
- les hémorroïdes : là encore sous l’effet des hormones, les veines qui se situent autour de l’anus se dilatent et peuvent former des protubérances ; elles peuvent être internes, non douloureuses, ou externes et provoquer des démangeaisons locales, douleur ou sensations de brûlure.
 

Mais pourquoi les femmes enceintes souffrent-elles de problèmes de circulation ?

Outre les hormones, qui ont tendance à rendre les vaisseaux sanguins moins toniques voire à les dilater, votre volume sanguin devient plus important durant la grossesse : en effet, il augmente entre 30 et 40 % ! Vos vaisseaux sont donc plus sollicités et peuvent avoir du mal à bien jouer leur rôle. Enfin, l’une des veines principales qui permet la circulation du sang entre le cœur et la partie inférieure du corps (l’abdomen, les membres inférieurs, etc.), la veine cave, a tendance à être comprimée par l’utérus qui prend de plus en plus de place, et forcément, le sang circule moins facilement…

Nos conseils pour vous soulager et prévenir l’apparition des problèmes de circulation

- Buvez au moins deux litres d’eau par jour. 
- Pratiquez une activité physique modérée chaque jour durant au moins 30 minutes : marche, yoga, piscine…
- Surélevez les pieds de votre lit la nuit. 
- Prenez le temps de vous allonger en journée les jambes plus hautes que votre buste. 
- Évitez la station debout prolongée. 
- Évitez de croiser les jambes. 
- Habillez-vous confortablement et oubliez les vêtements qui serrent la taille ou compriment vos jambes.
- Ne portez pas de chaussures trop serrées (bottes par exemple). 
- Surveillez votre poids afin de ne pas en prendre trop.
- Évitez la chaleur : plage, chauffage, bains chauds…
- Finissez votre douche en passant un jet d’eau froide sur vos jambes, des chevilles jusqu’en haut des cuisses. 
- Portez des bas de contention pour favoriser le retour veineux. 
- En cas d’œdème, évitez de manger trop salé et trop gras.
- Pour les varices vulvaires, un jet de froide ou l’application d’une poche de gel froide localement peut soulager et réduire la douleur.
- Quant aux hémorroïdes, il faut éviter la constipation : buvez et mangez des fibres !
 
Si vraiment les troubles sont importants, n’hésitez pas à en parler à votre gynécologue et votre sage-femme : il pourra vous orienter vers un traitement à base de plantes compatible avec la grossesse. Courage, ça ira mieux une fois que bébé sera né !



Publié le 18/05/2015 à 11:49 mis à jour le 04/05/2018 à 15:00
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

La grossesse est une étape extraordinaire dans la vie d’une femme et de son compagnon. Il s’agit d’un phénomène physiologique qui s’accompagne de transformations, physiques, biologiques, psychologiques, et qui nécessite d’être suivi tant sur le plan médical qu’émotionnel. Si vous êtes en bonne santé, votre sage femme pourra effectuer les examens nécessaires au suivi de cette grossesse, vous conseillera, sera à votre écoute et vous préparera à l’accouchement.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.