C'est si bon d'être parents !

Santé environnementale : à quels labels faire confiance ?

Les perturbateurs endocriniens et les substances cancérigènes sont partout autour de vous, dans votre quotidien, aussi bien dans l’alimentation que dans les produits cosmétiques. Que ce soit pour la santé de la maman ou la santé du bébé, il est important de s’en préserver. Heureusement, il existe des labels auxquels vous pouvez faire confiance. Quels sont-ils ? Les voici !

Santé environnementale : à quels labels faire confiance ?

Les labels : un gage de sécurité pour votre santé et celle de bébé

Durant la grossesse, vous êtes particulièrement sensible aux substances chimiques, notamment en raison des hormones de grossesse. S’il existe un risque pour vous, il y en a aussi pour le bébé que vous portez : muscs synthétiques, phtalates, parabènes ou autres ont des effets à court terme, comme la diminution du poids de naissance de bébé, mais aussi à plus long terme, avec une augmentation du risque de malformations congénitales…

Des labels ont été créés pour éclairer les consommateurs et leur indiquer les produits sains pour la nature, mais aussi pour leur santé. Il est donc primordial, que ce soit pour les vêtements, l’alimentation ou encore les cosmétiques ou les produits nettoyants, de les privilégier : ils permettent ainsi de réduire votre exposition et celle de votre famille aux substances critiques.

Le textile, une source de dangers au quotidien, durant la grossesse et pour bébé

La confection de vêtements est l’une des industries les plus polluantes de la planète. Elle utilise de nombreuses substances toxiques pour la nature, mais également pour ceux qui les confectionnent et enfin pour ceux qui les portent… Pas étonnant que l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, environnement, travail, recommande de laver les vêtements avant de les porter pour la première fois : cela permet d’éliminer la majorité de ces substances. Celles-ci, qui entrent dans la fabrication du textile ou qui sont utilisées aussi lors de leur transport pour leur conservation par exemple, sont susceptibles de créer des irritations : on trouve notamment des dermatites de contact, comme avec le diméthylfumarate ou fumarate de diméthyle, un antifongique employé pour le stockage en lieux chauds et humides ou le transport en container, qui a pu causer des lésions la dernière décennie, sur des dizaines de personnes. Enfin, ces substances présentes sur les textiles sont aussi accusées d’être cancérigènes, mutagènes ou encore toxiques pour la reproduction.


Les cosmétiques : un cocktail détonnant pour votre santé et celle de bébé

Derrière ces petits gestes comme prendre une douche, s’hydrater la peau avec un lait pour le corps ou encore se parfumer, il y a, là encore, des risques pour votre santé et celle de bébé. Dans ces produits cosmétiques, il y a des perturbateurs endocriniens et d’autres substances cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques. Certaines marques font en outre du greenwashing en utilisant des codes couleurs qui font penser à la nature ou encore des mots « naturels », « doux pour bébé » pour faire penser que leurs produits sont sans risques. Or il n’en est rien : croyant acheter un produit fiable et sans danger, beaucoup d’acheteurs se font avoir. Il suffit d’y regarder de plus près, en lisant l’étiquette des ingrédients des produits (ou liste INCI), pour se rendre compte de la supercherie.


L’alimentation et la question de la santé

L’agriculture conventionnelle, ou intensive, est la plus pratiquée dans le monde. Pour optimiser sa rentabilité, elle utilise des produits chimiques. Ces pesticides, notamment l’un des plus connus qui est le glyphosate, ont des répercussions sur la biodiversité, mais aussi sur votre santé, que ce soit au niveau du système endocrinien que celui immunitaire. Ils sont cancérigènes, reprotoxiques et favorisent la survenue de fausses couches. Pour ce qui est de la viande, ou encore du poisson, les antibiotiques sont utilisés en masse, pouvant entraîner une résistance, chez l’être humain, aux antibiotiques. Appétissant non ?


Les labels à privilégier pour votre santé et celle de votre bébé

Certains labels concernent uniquement un domaine de produits, d’autres s’appliquent à plusieurs champs : gardez l’œil !

- AB : c’est LE label pour l’alimentation (fruits, légumes, viande, etc.), ou devrions-nous dire « les labels ». En effet, le label français AB coexiste avec celui européen, ou « Eurofeuille » (une feuille faite d’étoiles sur fond vert). Un produit estampillé Agriculture Biologique est cultivé sans pesticides et engrais de synthèse.

- Nature et Progrès : c’est le nec plus ultra en matière de label alimentaire puisqu’il répond aux mêmes normes que le label AB, mais est plus strict et en plus assure un engagement éthique et social de la part des fermes et entreprises qui adhère à ce label.

- Éco Label : label européen officiel, il répond aux exigences d’une norme, la ISO 14 024, et couvre plusieurs champs, qui vont des vêtements, en passant par les produits d’entretien et de nettoyage jusqu’à l’hygiène ou encore des produits de bricolage (peinture, vernis…) ; pour ce qui est des vêtements, il garantit que les « vêtements pour bébé de moins de 3 ans contiennent un minimum de 95 % de coton biologique ». 

- GOTS : ce Global organic textile standard garantit que votre vêtement a peu d’impact sur l’environnement, mais aussi que l’utilisation des produits reconnus comme dangereux pour la santé humaine est limitée ou interdite.

- Ecocert : label cosmétique, mais aussi de produit d’entretien et textile, il interdit que des substances potentiellement dangereuses pour la santé entrent dans la composition et qu’au moins 95 % des produits utilisés soient d’origine naturelle ou biologique ;

- Label Ange Bleu : label allemand, il est attribué par un jury de 13 membres à des produits qui respectent un cahier des charges assez strict. Il répond à la norme ISO 14 024 et s’applique à de nombreux domaines comme les matelas, les chaussures ou encore les jouets.

Envie d'aller plus loin ? Nous vous invitons à télécharger notre fiche sur les gestes santé et environnement, afin de toujours l'avoir à portée de main !

 JE TELECHARGE MA FICHE ROSE MUMS


Les labels : une sécurité santé environnementale à 100 % ?

Les labels sont donc à privilégier, pour ce que vous mangez, vous appliquez sur la peau, mais aussi utilisez pour meubler la chambre de bébé ou encore pour nettoyer votre logement. Une nuance est cependant à apporter : ils ne garantissent pas tous que les produits qui en sont estampillés sont 100 % sûrs ! En revanche, ils sont bien moins mauvais pour votre santé ou encore celle de votre bébé à venir. Le label Cosmebio est ainsi critiquable : derrière une apparente démarche « bio », le label se contente de limiter l’utilisation de dérivés de pétrole, les autorisant donc, et ne garantit seulement que 20 % de ses ingrédients respectent les critères du label AB. Les produits labellisés Cosmebio sont cependant préférables aux cosmétiques classiques. Quant aux labels Oeko-Tex, ils limitent l’usage de produits nocifs… mais ne les interdisent pas à 100 %. Que faire alors ? Restez vigilants… en privilégiant les labels présentés ci-dessus et en adoptant quelques gestes :

- Utilisez le moins de produits cosmétiques possible : un savon naturel bio sans huiles essentielles pour votre toilette durant la grossesse puis pour celle de bébé, une huile végétale pour vous hydrater la peau, et juste de l’eau pour nettoyer les fesses de votre petit loulou au moment du change en cas de pipi.
- Bannissez les produits d’entretien et utilisez des produits naturels à la place, comme du vinaigre blanc.
- Mangez local : la culture bio autorise certains pesticides d’origine naturelle, certes, mais pas forcément sans risque pour la santé. L’agriculture raisonnée ou la permaculture, ou, l’idéal, avoir son petit potager peut être préférable.
- Privilégiez des vêtements en matière naturelle, sans imprimés pour bébé.

Le risque zéro n’existe pas, mais il est possible donc de limiter les risques encourus.


À lire aussi :
Peut-on porter du vernis à ongles pendant la grossesse ?
Quel parfum porter pendant la grossesse ?
Comment changer votre bébé ?

Publié le 27/01/2020 à 10:46

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Solene le 2020-01-30 18:00:30

En tant que future maman et ingénieure spécialisée en santé environnementale, je souhaite apporter quelques précisions. Concernant les antibiotiques vétérinaires, contrairement à ce qui est écrit ils ne sont pas utilisés en masse. Leur utilisation en France a même considérablement diminuée ces dernières années (-39% en 6 ans, source agriculture.gouv.fr). De plus, les animaux s'ils ont été traités aux antibio doivent d'abord respecter un temps d'attente pour éliminer de leur organisme les substances avant d'arriver dans les assiettes. En tout état de cause privilégier la viande d'origine France. Attention le potager personnel n'est pas une garantie de sécurité. Votre terrain peut être contaminé aux métaux lourds sans que vous le sachiez. Des informations complètes, établies et validées par Santé publique France et soutenues par le ministère de la santé sont disponibles sur le site https://www.agir-pour-bebe.fr/ pour réduire l'exposition de bébé aux sub