ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Grossesse et cigarette électronique : quels risques ?

Arrêter de fumer n’est pas toujours facile : il ne s’agit pas uniquement de volonté mais bien de se défaire d’une dépendance qui est très forte. Parmi les solutions utilisées aujourd’hui pour arrêter le tabac, il y a la cigarette électronique, aussi appelée « e-cigarette ». Mais être enceinte et utiliser une cigarette électronique est-il possible sans faire courir de risque à votre bébé ?  

grossesse et cigarette électronique

Qu'est-ce que la cigarette électronique ?

La cigarette électronique  est composé d’un atomiseur contenant une résistance, un réservoir pour le e-liquide, une batterie qui alimente l’atomiseur et un embout permettant au fumeur(se) d’inhaler la vapeur. L’atomiseur permet au e-liquide de chauffer et (avec ou sans nicotine) de se transformer en nuage de petites gouttelettes qui sera inhalé par le vapoteur(se). 


Cigarette électronique : quels dangers enceinte pour vous et pour bébé ?

La cigarette électronique est assez controversée à cause de la méconnaissance des effets du vapotage. A partir d’ études récentes, l’Organisation Mondiale de la Santé en juillet 2019, a qualifié les cigarettes électroniques d'"incontestablement nocive", mais "probablement moins toxiques que la cigarette". Les conséquences de l’utilisation de la cigarette électronique à moyen et long terme ne sont pas pour l’instant connues.

En raison de la présence de certaines substances toxiques comme le propylène glycol, il est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes "en l'absence de données relatives et à leur passage dans le lait maternel", l’usage de la e-cigarette. Il s’agit là d’une recommandation du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français.


Les autres substituts à la nicotine pour la femme enceinte

Si les professionnels de santé ne doivent pas vous décourager dans l’arrêt de la cigarette, ils ne vous conseilleront cependant peut-être pas la vapoteuse. En effet, il existe d’autres solutions pour en finir avec le tabac durant la grossesse, pour lesquels il y a un peu plus de recul et qui ont montré leur efficacité. C’est notamment le cas des substituts à la nicotine classiques, tels que les patchs ou les gommes, qui sont totalement inoffensifs pour le fœtus et remboursés par la Sécurité sociale sur prescription – ce qui n’est pas le cas de la cigarette électronique. En revanche, la Varénicline (Champix ®) et le Bupropion (Zyban ®), des médicaments réservés aux gros fumeurs très dépendants, ne sont pas utilisables durant la grossesse.

Courage, vous y arriverez !

Article révisé par C. Gomez et PR MH Delcroix

À lire aussi :
Tabac et grossesse : combattons les idées reçues !
Enceinte, je n'arrive pas à arrêter de fumer

Publié le , mis à jour le 13/10/2021 à 12:04
Photo de l'auteur expert

Cet article a été relu et approuvé par .

Conchita Gomez est une sage-femme tabacologue et coordinatrice,
Expert à la Conférence de Consensus « Grossesse et tabac » de 2004
Fondatrice et Présidente de l’Association Nationale des Sages-Femmes Tabacologues Addictologues de France
Co- Auteure de plusieurs ouvrages en soins en gynécologie-obstétrique chez Maloine
Expert judiciaire près la Cour d’appel de Douai

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.