C'est si bon d'être parents !

 

 

 

Enceinte j’ai le droit d’aller mal

L’annonce de l’arrivée d’un bébé est toujours un moment de joie et de bonheur que vous partagez avec parents et amis. Pourtant, il se peut que quelques mois plus tard, vous le viviez plus mal, que vous ressentiez de la peur, de l’angoisse et de l’incompréhension de la part de vous entourage. Pas d’inquiétude, vous avez le droit d’aller mal durant votre grossesse. On vous explique pourquoi.

Enceinte j’ai le droit d’aller mal

Enceinte, vous n'êtes pas très en forme 

Le matin, l’odeur du café et du pain grillé que vous a gentiment préparés votre chéri vous donne la nausée. Impossible d’avaler le moindre morceau. D’ailleurs la moindre odeur vous provoque des vomissements, même celle de son parfum que vous adoriez. Vous n’avez qu’une envie, repartir sous la couette.
Vous dormez mal, vous vous sentez fatiguée, vous n’avez pas d’entrain. Tout le monde autour de vous n’arrête pas de vous féliciter et ça vous agace. Vous êtes irritable et vous ne comprenez pas pourquoi. Pas de panique, vous avez le droit de vous sentir mal. Le premier trimestre, sous l’influence des hormones, a son lot de petits désagréments qui vont disparaître. D’autres petits maux apparaîtront sûrement plus tard, pas toujours faciles à supporter dans l’instant. Dites-vous bien qu’une grossesse ce n’est pas forcément tout beau et tout rose. N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à la sage-femme qui vous suit, ils vous aideront à passer ce cap.

Votre corps change, vous avez du mal à l'accepter

Au fil des mois votre corps va se transformer. Des tâches peuvent apparaître sur votre visage. Votre poitrine gonfle et peut être douloureuse. Vous avez pris du poids, vous guettez la moindre vergeture sur vos cuisses et sur votre ventre. Vous n’aimez pas l’image que vous renvoie le miroir. Vous vous sentez mal dans ce nouveau corps. Vous craignez de prendre trop de poids et de ne pas récupérer. Du coup, libido en berne, vous avez peur votre amoureux s’éloigne de vous. Normal, ce n’est pas toujours facile d’accepter cette transformation, mais dites-vous qu’elle n’est que passagère. Alors, chouchoutez-vous encore plus avec des massages, des crèmes, des huiles. Offrez-vous des soins pour future-maman en institut. Craquez pour des dessous sexy. Vous pouvez très bien être belle et attirante enceinte et vous séduirez toujours votre chéri puisqu’il vous aime.

L’accouchement vous fait peur

Vous avez peur de ne pas supporter les contractions, que la péridurale ne fonctionne pas, peur de souffrir, de ne pas y arriver, de complications pour votre bébé. C’est tout à fait légitime. Ce n’est quand même pas rien de mettre un petit être au monde. Vous avez tout entendu sur l’accouchement de la part de votre famille ou de vos copines. Mais voilà vous ne savez pas comment cela se passera pour vous car chaque personne est différente. N’hésitez pas à suivre une préparation et posez toutes les questions qui peuvent vous passer par la tête, même si vous les trouvez parfois idiotes ou ridicules. La sage-femme est là pour vous écouter et vous aider sans vous juger.

Avec la grossesse vous n'avez pas le moral

Vous êtes super heureuse d’attendre votre bébé et pourtant vous vous mettez à douter : suis-je vraiment prête ? Vais-je savoir m’en occuper ? Est-ce que je serai une bonne mère ? Est-il possible de réussir à gérer vie professionnelle et vie familiale. Etait-ce le bon moment pour faire un enfant ? Vous êtes un peu déprimée, n’ayez aucune honte à l’avouer. C’est un tel chamboulement dans votre vie que vous avez bien le droit d’avoir des doutes avant d’avoir des certitudes. Votre bébé a neuf mois pour se préparer et la bonne nouvelle c'est que vous aussi !

La grossesse n’est pas forcément une aventure magnifique à vivre, elle a des hauts et des bas, des périodes de doutes et d’angoisses. Parlez-en !

Publié le 25/10/2017 à 12:22 mis à jour le 31/10/2017 à 10:50
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus