C'est si bon d'être parents !

Je viens d'apprendre que je suis enceinte : je suis angoissée

Un retard de règles, quelques doutes… et vous voilà à faire un test de grossesse qui se révèle être positif. Vous êtes bien enceinte ! Passé l’euphorie de la nouvelle, vous êtes prise de multiples questions et de sentiments contradictoires qui vous gâchent ce début de grossesse. Allez, respirez, on fait le point sur la situation.

Je viens d'apprendre que je suis enceinte : je suis angoissée

Une grossesse : un chamboulement physique et psychologique 

Apprendre que l’on est enceinte, ce n’est pas toujours comme dans les films où les protagonistes se sautent dans les bras et versent une larme, émus par ce bâtonnet qui affiche un petit plus. Entre le désir de grossesse et la réalité, il y a parfois une différence que vous vous êtes prise en pleine figure, surtout si cette nouvelle n’était pas vraiment attendue. Vous pouvez regretter d’être enceinte, vous sentir enfermée par ce petit être qui grandit en vous, ou avoir peur d’une fausse couche, parfois tout cela en même temps : pas de panique. En plus des changements qu’entraîne un bébé dans une vie et des responsabilités que cela induit, et qui a de quoi faire peur, le premier trimestre de grossesse est un véritable déferlement hormonal qui peut vous miner le moral et vous faire tout voir en noir. Essayez de relativiser et de vous dire qu’au second trimestre, vous aurez les idées un peu plus claires.

Vous avez consommé de l’alcool, de la drogue ou des médicaments avant de vous savoir enceinte

Tabac, alcool, cannabis, l’abstinence est de mise durant la grossesse. Seulement vous en avez consommé alors que vous étiez enceinte sans le savoir : cela aura-t-il des conséquences sur le bébé ? Tout d’abord, stoppez toute consommation dès que possible. Ensuite rassurez-vous, il y a de fortes chances que cela n’ait pas d’incidence sur le développement de votre petit bout. Demandez conseil à votre médecin ou votre gynéco. Pour ce qui est des médicaments, pensez à rapporter la boîte à votre médecin s’il était contre-indiqué en cas de grossesse. Lui seul pourra vous dire s’il y a des risques et avisera en conséquence.

Que faire si je suis angoissée à cause de ma grossesse ?

Vous ne savez plus quoi manger, quoi boire, quoi faire… Vous avez de grosses montées d’angoisse à l’idée de devenir maman… Ces moments de doutes vont s’estomper, et les angoisses aussi. Ne culpabilisez pas de vous sentir mal. Ces neuf prochains mois vont permettre à votre bébé de grandir, ils vous permettront aussi de vous préparer tranquillement à devenir parents. Il faut bien neuf mois pour ça n’est-ce pas ? Enfin, si vos angoisses sont trop importantes et vous paralysent, osez franchir la porte du cabinet d’un psychologue afin de vous aider à passer le cap.

Qui a dit que la grossesse est un long fleuve tranquille ?

À lire aussi :

Je n'aime pas être enceinte !
Enceinte j’ai le droit d’aller mal

 

 

Publié le 25/02/2019 à 18:52

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.