C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Futur papa : il a peur de devenir père

Vous avez décidé d’avoir un enfant avec votre chéri, et vous voilà enceinte ! Mais pour le futur papa, la joie de la bonne nouvelle a laissé place à la peur de devenir père. Pourquoi ressent-il cela, comment l’aider à surpasser ses craintes ? On essaie de démêler les raisons à cette peur de devenir père et de trouver des solutions. 

Futur papa : il a peur de devenir père

Il a peur de ne pas savoir s’occuper du bébé

Comment changer une couche, comment prendre un bébé, comment le porter ? Les questions fusent dans la tête du futur papa ! Pourtant, ces questions, vous pouvez vous aussi vous les poser, surtout si vous vous n’êtes jamais occupé d’un bébé avant. À tort, on pense que les mamans savent instinctivement s’occuper d’un bébé. Rien n’est moins vrai ! Cela s’apprend, que l’on soit un homme ou une femme. Rassurez donc votre cher et tendre en lui disant que vous aussi vous vous posez des questions, et que vous apprendrez, ensemble, à vous occuper de votre petit bout quand il sera né. Vous pouvez aussi lui envoyer des articles qu’il pourra lire pour se rassurer sur comment s’occuper d’un bébé.

Il a peur de ne pas être un bon papa

Ce n’est pas un papa qu’il veut être, mais un super papa !! Traduction : il se met la barre un peu haute. Sans doute a-t-il envie de réussir là où son propre père a échoué, ou encore est-il bercé par les clichés que l’on sert sur les papas qui font tout avec leur enfant et qui sont au top à la maison et au travail ! Stop : il y a mille façons d’être père. Et puis au final, ça veut dire quoi être à la hauteur ? Dédramatisez cette peur avec lui, et dites-lui que vous serez à ses côtés pour être parent.

Il a peur de ne pas assumer financièrement la vie de famille

Devenir père, c’est aussi devenir chef de famille dans l’esprit de beaucoup d’hommes : cela met une sacrée pression. Les futurs papas se sentent parfois investis du rôle de subvenir aux besoins de la famille, d’assurer un confort de vie, alors même que vous travaillez vous aussi et faites bouillir la marmite. Une injonction sociale qui a la dent dure et que vous pouvez aider votre chéri à déconstruire. Et puis c’est surtout de présence qu’un bébé a besoin, pas forcément que sa famille soit riche comme Crésus.

Il a peur de ne pas aimer votre bébé

Cette crainte-là, peut-être l’avez-vous vous-même expérimentée. La peur de ne pas parvenir à aimer son enfant, même si cela peut paraître absurde avec du recul quand vous devenez parent, est tout à fait fréquente, que ce soit chez les mamans comme les papas. Comment aimer un petit être que l’on ne connaît pas ? Eh bien ça, c’est un des secrets de la vie : même si parfois il faut un peu de temps, l’amour des parents pour son enfant est là, dès la naissance… voire même avant.

Il a peur de perdre sa liberté en devenant papa

Avoir un bébé et s’en occuper, c’est un sacré chamboulement dans la vie. Oui, on a moins de temps pour soi et ça, le futur papa s’en rend désormais compte. Alors oui, ça veut dire des sorties un peu plus rares, moins de sport ou de liberté ou encore de place à l’imprévu. Mais vous pouvez lui dire qu’un bébé apporte aussi beaucoup d’amour, de bonheur et de rires. Et que même si vous devenez parents, vous aurez toujours, en vous organisant, du temps rien que pour vous, à deux ou individuellement. Puis un bébé, ça grandit bien plus vite que l’on ne pense !

Il a peur de vous voir devenir mère

Enfin, parmi les peurs qui peuvent survenir à l’annonce de la grossesse, il y a celle de perdre l’être aimé. Disons-le clairement : votre chéri n’a pas envie de vous partager ! Un enfant, ça prend du temps, cela change les lignes du couple de manière durable. Il a peur que vous l’oubliiez, entièrement tourné vers votre bébé. Rassurez-le en lui disant que vous ne l’oublierez pas, que vous serez toujours là pour lui et qu’il s’agit seulement d’un nouvel équilibre à trouver à l’arrivée de bébé.

Ce n’est pas par hasard si une grossesse dure 9 mois : le futur papa a encore de nombreux mois pour se préparer à son rôle de père. Avec du dialogue, il y parviendra. Si en revanche après la grossesse, le problème persiste, n’hésitez pas à l’inviter à en parler avec un spécialiste.

À lire aussi

Futur papa : comment trouver un équilibre entre vie de père et travail ?
Devenir père : les premières semaines avec bébé
Ce jour où ils se sont sentis père
Être à l’aise dans les gestes du quotidien

Publié le 11/02/2019 à 11:28 mis à jour le 12/02/2019 à 09:56

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.