C'est si bon d'être parents !


Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Allaiter mon bébé prématuré

Si de premier abord allaiter un bébé prématuré semble compliqué, il est pourtant tout à fait possible d’allaiter votre petit bébé prématuré si vous en avez l’envie. Il faut pour cela une dose de persévérance mais surtout être entourée afin de bien démarrer votre allaitement. 

Allaiter mon bébé prématuré

Le lait maternel : la nourriture idéale pour les prématurés

Il n’y a pas mieux que le lait maternel pour votre bébé né trop tôt. En effet, ses systèmes immunitaire et digestif sont immatures. Le lait maternel permet de répondre parfaitement à ses besoins : il se digère facilement, aide à lutter contre les infections, contient des lipides, des protéines, et surtout des anticorps… Mieux, il contient de la lipase, une enzyme qui facilite l’absorption des graisses, essentielles à la croissance de votre petit bout. Bref, il n’y a pas mieux pour aider votre bébé à prendre des forces ! Dans les moments de doute, pensez à tout cela, cela vous motivera à continuer.

L’allaitement, pour faire le lien avec votre enfant

Au-delà des bienfaits indéniables de votre lait, allaiter votre enfant va vous permettre de construire un lien avec votre tout petit bout. La proximité, pouvoir le caresser, le cajoler, l’avoir en peau à peau, compensera le fait qu’il soit né trop tôt, la séparation que vous devez vivre au quotidien. Ce sont des moments magiques !

Les freins à l’allaitement maternel chez un prématuré

Selon le terme auquel il est né, votre bébé prématuré va pouvoir réussir à téter ou non. Son poids et son état de santé y jouent pour beaucoup. Et comme il ne peut pas téter, il faut alors exprimer votre lait à l’aide d’un tire-lait. Après une période de tâtonnement, vous y parviendrez, avec le soutien du papa et de l’équipe médicale.

Le démarrage de l'allaitement : le moment clé

Pour que l’allaitement se mette en route, il est essentiel de commencer à tirer votre lait quelques heures après la naissance et de stimuler votre lactation. Comme bébé ne peut pas stimuler votre mamelon, le tire-lait va « remplacer » en quelque sorte la succion de bébé. Une moyenne de 8 expressions en 24h, dont une la nuit, environ 10 minutes par sein, permet de lancer votre allaitement. Et rassurez-vous : si au début il y a très peu de lait, au fur et à mesure des jours, la quantité de lait tiré augmentera.

Quel tire-lait choisir et comment tirer son lait ?

Au vu du rythme d’expression du lait soutenu, un tire-lait électrique à double pompage, pour tirer les deux seins en même temps, est recommandé. Cela sera moins contraignant et plus efficace. Vous pouvez louer votre tire-lait en pharmacie ou auprès de l’association Grandir Nature : il suffit d’une prescription. Pour réussir à bien tirer votre lait 

- Mettez-vous dans un environnement calme.
- Mettez une musique relaxante.
- Massez-vous les seins avant de tirer votre lait.
- Essayez de tirer quand vous êtes auprès de votre bébé ou de regarder une photo de lui si vous êtes chez vous.
- Faite du peau à peau autant que possible : cela rassure bébé et stimule votre lactation.

Comment votre bébé va-t-il boire votre lait maternel ?

Au début, votre bébé sera nourri par sonde. Mais une mise au sein précoce est importante, dès qu’il est stable, même avec la sonde. Un dispositif appelé DAL, dispositif auxiliaire de lactation peut-être utilisé : du lait est mis dans une petite bouteille accrochée à votre cou, et un petit tuyau en sort. Il est mis sur le mamelon : de cette manière, bébé peut manger via le tuyau tout en tétant. Cela permet de l’habituer, de stimuler un peu votre lactation. Les équipes seront là pour vous accompagner dans tout ce processus et sauront vous dire quand bébé est prêt. Persévérez : c’est un apprentissage pour vous comme pour lui ! L’utilisation de bout de sein peut aider votre bébé à apprendre à téter : la prise du sein est facilitée. Mais ce qui est certain c’est que le biberon doit être évité si vous ne souhaitez pas compromettre votre allaitement

Persévérer et s’entourer, le secret pour réussir l'allaitement

Les taux d’allaitement en sortie de néonatalogie fondent comme neige au soleil. Et pour cause, de nombreux facteurs peuvent entraver le lancement de votre allaitement. Il est important d’être tout le temps auprès de votre bébé ou presque, ce qui n’est pas toujours simple, et d’avoir des équipes compétentes et aidantes. Et le soutien de votre entourage vous permettra de mener votre allaitement aussi loin que vous le désirez.

Même si vous ne parvenez pas à exprimer votre lait très longtemps, dites-vous que ça sera au moins ça de pris pour votre prématuré. Et compte tenu des conditions de sa naissance et de la sidération que peut susciter une naissance prématurée, vous faites ce que vous pouvez, et c’est déjà beaucoup.

Publié le 23/11/2017 à 17:25

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus