C'est si bon d'être parents !

laboiterose

J'ai mal en allaitant : que faire ?

L’allaitement, c’est magique ! Le lait maternel est plein de vertus pour votre bébé. Si c’est le geste le plus naturel qui existe pour nourrir votre enfant, il peut néanmoins susciter quelques douleurs. Est-ce normal ? Comment remédier à ces douleurs ? Si vous avez mal en allaitant, lisez ce qui suit. 

j'ai mal en allaitant douleur aux seins

Les douleurs au début de l’allaitement aux mamelons : les solutions

Ce que l’on oublie parfois de dire quand on vous parle allaitement durant la grossesse, c’est que l’allaitement doit être mis en route… et cela peut prendre du temps. Vos seins vont devoir s’habituer aux mouvements de succion de bébé et cela peut générer des douleurs aux mamelons.

Avoir le mamelon irrité est tout à fait normal et transitoire : après quelques jours, ou parfois quelques semaines chez les jeunes mamans les plus sensibles, vous n’aurez plus de douleur durant la tétée. En attendant :
- étalez une goutte de votre lait sur vos mamelons une fois que bébé a fini de téter ;
- utilisez de la lanoline pour apaiser et protéger vos mamelons ;
- gardez la poitrine à l’air dès que possible ;
- portez des vêtements larges et si possible en fibre naturelle pour éviter les frottements.


Les douleurs au début de l’allaitement : soigner les crevasses

Mais parfois la douleur du mamelon est plus… piquante. Si à regarder de plus près vous avez comme des petites coupures, ce sont sûrement des crevasses. Elles peuvent être dues à une mauvaise position durant la tétée, une mauvaise prise du sein par votre bébé, mais aussi à un muguet buccal : rectifier donc tout cela en faisant en sorte que bébé ouvre bien sa bouche pour prendre le sein et en appliquant de la lanoline. Réservez le mamelon blessé, voire utilisez un bout de sein en silicone, le temps qu’il cicatrise. Si malgré ces précautions, les crevasses ne passent pas, sont accompagnées de douleurs lancinantes et que bébé a des taches blanches dans la bouche, consultez : il s’agit certainement d’un muguet, une candidose qui nécessite la prise d’un antifongique.


J’ai mal en allaitant : et la douleur de début de tétée ?

Vous avez mal au mamelon au tout début de la tétée : là encore, il n’y a pas de quoi vous inquiéter. C’est le mouvement de succion de votre bébé sur votre mamelon qui va entraîner le réflexe d’éjection du lait. Les premiers temps, cette « arrivée » de lait peut créer une sensation de tiraillement, de picotement, voire de légères douleurs au moment de la montée de lait, mais ces sensations sont différentes d’une maman à l’autre. Avec le temps, cette gêne disparaîtra.


Des douleurs au niveau du sein : ce qu’il faut faire

Enfin, des douleurs peuvent aussi survenir au niveau d’un sein ou des deux :
- il est chaud, tendu, et douloureux : c’est peut-être un engorgement. Faites téter bébé autant que vous le pouvez au sein qui vous fait mal en ayant pris soin, au préalable, d’exprimer un peu de lait à la main pour faire couler le surplus et faciliter la prise du mamelon par votre bébé. Vous pouvez également masser le sein sous un jet d’eau chaude au moment de votre douche ;

- une zone est rouge, douloureuse, vous vous sentez fébrile voire avez de la fièvre : c’est peut-être une mastite. Exprimez votre lait manuellement, mettez bébé au sein concerné en priorité, appliquez du froid après la tétée, et prenez du paracétamol ou de l’ibuprofène si vous avez trop mal. Cette inflammation de la glande mammaire peut nécessiter une consultation si elle ne cède pas sous 24h.


J’ai mal en allaitant : quand cela ne passe pas

Si après avoir passé en revue les différentes causes de douleurs durant la tétée et mis en place des solutions vous continuez d’avoir mal, consultez : avoir tout le temps mal en allaitant n’est pas normal. La consultation permettra de déterminer l’origine de la douleur et d’y trouver un remède. Mais sachez qu’elle peut aussi être due à votre bébé : un frein de langue trop court, un torticolis, peut empêcher bébé de téter correctement.


Comment éviter les douleurs de l’allaitement ?

Voici quelques astuces pour éviter bien des soucis durant votre allaitement :

- oubliez les soutiens-gorge à armature, qui risquent de comprimer les canaux lactifères et provoquer un engorgement : misez sur une lingerie d'allaitement adaptée;
- finissez toujours la tétée en étalant une goutte de votre lait sur les mamelons ;
- vérifiez toujours que votre bébé prend bien presque la totalité de votre mamelon ;
- adoptez une position confortable pour donner le sein ;
- changez régulièrement vos coussinets d’allaitement si vous en utilisez ;
- pensez à vous reposer dès que vous le pouvez.

N’hésitez pas à faire appel à une sage-femme formée à l’allaitement ou une conseillère en lactation chevronnée : elle saura vous soutenir dans ce passage délicat de votre allaitement. Courage, ça finira par passer !


À lire également :
J'ai une baisse de production de lait : je fais quoi ?
Les positions pour allaiter
La confusion sein-tétine

 

Publié le 05/11/2019 à 10:10

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.