C'est si bon d'être parents !


Découvrez les astuces allaitement avec Lansinoh

J'y vais

Puis-je allaiter si je fume ?

Fumer durant la grossesse peut être néfaste pour le bon développement de votre bébé. Mais qu’en est-il de la consommation de tabac durant l’allaitement ? Sujet peu abordé, on fait le point avec vous sur la question. 

Puis-je allaiter si je fume ?

La nicotine passe-t-elle dans le lait ? 

Comme tout ce que vous consommez ou presque, bien évidemment la nicotine passe dans votre lait et ce, assez rapidement. Elle lui donne même un goût… que bébé peut ne pas apprécier. Sans compter les substances toxiques contenues dans la cigarette. Mais pour le moment, aucune étude n’a été menée à ce sujet : impossible de dire à l’heure actuelle leurs effets sur votre bébé…

Pas de contre-indication : mieux vaut allaiter

Il n’y a pas d’interdiction à allaiter tout en étant fumeuse, si vous avez envie d’allaiter, ne vous en privez pas parce que vous n’arrivez pas à arrêter de fumer. Le site national Tabac info service le confirme : « Le lait maternel reste la meilleure protection du bébé contre les infections. L’allaitement doit donc toujours être favorisé. » En revanche, si vous êtes une très grosse fumeuse, au-delà de 15-20 cigarettes, la question peut être à étudier. Le taux de nicotine passant dans le lait peut être pour le coup assez important.

Les effets secondaires de la cigarette

Même si vous pouvez allaiter alors que vous êtes fumeuse, il faut savoir que la nicotine peut avoir pour effet de faire baisser la prolactine, hormone de la lactation produite par l’hypophyse. En plus des petits maux rencontrés fréquemment durant l’allaitement, vous pouvez alors être confrontée à des baisses de votre production de lait, davantage que les mamans non-fumeuses. De plus, cela peut avoir des effets secondaires sur bébé, comme une certaine irritabilité, des nausées, des douleurs abdominales ou encore des anomalies au niveau du rythme cardiaque ou de la pression sanguine. Mais là encore, tout dépend de votre consommation quotidienne et du moment où vous fumez.

Les bons gestes à adopter si vous fumez pour protéger bébé

- Fumez à l’extérieur : il est primordial de préserver un environnement sain et non pollué pour votre bébé
- Fumez votre cigarette à distance des tétées, après de préférence.
- Réduisez votre consommation.
- Ne fumez pas en présence de votre bébé.

Objectif : arrêter de fumer

L’idéal est bien évidemment d’arrêter de fumer si vous allaitez, que ce soit pour vous, mais aussi pour votre bébé. La première chose à faire est d’être bien accompagnée par un tabacologue, médecin, sage-femme ou gynécologue. Sur l’annuaire Tabac Info services, vous trouverez le professionnel de santé le plus proche de chez vous. Pour une femme enceinte ou allaitante, les médecins favoriseront l’arrêt par une approche psychologique ou comportementale (discussion, hypnose…) Les substituts nicotiniques, tels que les patchs ou les chewing-gums par exemple, sont également autorisés, sous surveillance médicale. Ils restent moins néfastes pour bébé que la cigarette.

Rassurez-vous quand même : d’après l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation de la santé), l’allaitement, même si vous fumez, « reste le meilleur choix ». N’hésitez pas à consulter le site Tabac Info service, riche en renseignements et en aide pour l’arrêt du tabac ! La Boîte Rose s’engage et soutient l’Association APPRI pour une maternité sans tabac, ainsi que l’Association nationale des sages-femmes tabacologues. 

Publié le 02/11/2017 à 11:54

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus