ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Puis-je allaiter si je fume ?

Fumer durant la grossesse peut être néfaste pour le bon développement de votre bébé. Mais qu’en est-il de la consommation de tabac durant l’allaitement ? On vous guide...

Puis-je allaiter si je fume ?

La nicotine passe-t-elle dans le lait ? 

Comme tout ce que vous consommez ou presque, bien évidemment la nicotine passe dans votre lait. En effet, la fumée de cigarette contient plus de 7000 substances toxiques dont la nicotine qui est responsable de votre dépendance physique.
C’est pourquoi si vous avez besoin d’un apport de nicotine pour supprimer les pulsions à fumer, vous pouvez utiliser une pastille à sucer ou une gomme ou un microtabs, à la nicotine à chacune de vos pulsions à fumer. L’apport de nicotine par voie orale est moins important que celui réalisé par la fumée de tabac.

En utilisant une gomme ou une pastille ou un microtabs vous éliminez immédiatement tous les toxiques contenus dans la fumée de tabac.

Pas de contre-indication : mieux vaut allaiter

Il n’y a pas d’interdiction à allaiter tout en étant fumeuse, si vous avez envie d’allaiter, ne vous en privez pas. Si vous n’arrivez pas à arrêter de fumer, c’est probablement que vous êtes très dépendante à la nicotine. Bien sûr, le traitement nicotinique est d’autant plus efficace qu’il s’intègre dans le soutien global de l’allaitement maternel, tant de la part de votre conjoint ou des membres de votre entourage que du personnel de la santé. 

De nombreuses études ont démontré les bienfaits de l’allaitement maternel. Ils sont supérieurs aux effets délétères de la fumée de tabac. Pourquoi ? Le lait maternel contient tous les nutriments adaptés à l’âge de votre bébé.

- Le colostrum qui s’écoule dans les premières heures après l’accouchement est riche en anticorps qui renforcent le système immunitaire de votre bébé mais pas seulement. L’apport nutritif est tel qu’il permet la stabilisation de la glycémie.

- Le colostrum est aussi riche en acides aminés, en antioxydants, en oméga 3 et 6, en facteurs de croissance et vitamines. Tous les nutriments dont a besoin votre bébé pour sa croissance. 

L’allaitement maternel protège contre les allergies, les infections ORL, les troubles de la digestion et bien sûr renforce le système immunitaire de votre enfant. L’allaitement maternel contre balance les effets du tabagisme pendant la grossesse.

Les effets secondaires de la cigarette sur l'allaitement

Même si vous pouvez allaiter alors que vous êtes fumeuse, il faut savoir que la nicotine peut avoir pour effet de faire baisser la prolactine, hormone de la lactation produite par l’hypophyse et provoqué un retard à la mise en route de l’allaitement maternel.

En plus des petits maux fréquemment rencontrés durant l’allaitement, vous pouvez alors être confrontée à des baisses de votre production de lait, davantage que les mamans non-fumeuses.

Il est donc important d’être accompagnée par une sage-femme au retour à la maison. Si vous prenez un substitut nicotinique oral (gomme ou pastille ou microtabs), la quantité qui passe dans le lait sera moins importante que celle apportée par la fumée de cigarette. La demi-vie de la nicotine est très courte. 

Les bons gestes à adopter si vous fumez pour protéger bébé

Il est toujours préférable d’arrêter la cigarette en prenant par voie orale (gomme ou pastille ou microtabs) une substitution nicotinique. Vous pouvez être conseillée par votre sage-femme , votre médecin traitant ainsi que par votre pharmacien.

Quelques règles simples, si vous continuez à fumer et souhaitez allaiter votre bébé :
-Il est important de préserver toutes les pièces de votre habitation et bien sûr la chambre de votre enfant de la fumée de tabac afin de supprimer tous risque de tabagisme passif.
- fumez après chaque tétée à l’extérieur de la maison

Objectif : arrêter de fumer

L’idéal est bien évidemment d’arrêter de fumer si vous allaitez, que ce soit pour vous, mais aussi pour votre bébé. La première chose à faire est d’être bien accompagnée par une sage-femme tabacologue ou votre sage-femme ou médecin traitant ou votre gynécologue-obstéricien(ne).

Vous pouvez, vous adresser à l’équipe de votre maternité où vous avez accouché ou à Tabac Info Service au 3989 pour être accompagnée dans votre sevrage. La prise en charge comprend le suivi psychologique, l’instauration d’un traitement nicotinique substitutif adapté à votre niveau de dépendance et un suivi médical.

La Boîte Rose s’engage et soutient l’Association APPRI pour une maternité sans tabac, ainsi que l’Association nationale des sages-femmes tabacologues. Vous pouvez également intégrer le groupe Facebook « Je suis enceinte, j’arrête de fumer sur Facebook » pour être soutenue par des jeunes mamans mais aussi des femmes enceintes fumeuses qui souhaitent arrêter de fumer.

L’Association Nationale des Sages-femmes Tabacologues, met à votre disposition une plateforme « enceintejarretedefumer » où vous avez la possibilité de visionner une websérie « Je suis enceinte, j’arrête de fumer sur Facebook » et de poser toutes vos questions. Une sage-femme tabacologue vous répondra rapidement.


À lire aussi :
Tabac et grossesse : combattons les idées reçues !
Enceinte, je n'arrive pas à arrêter de fumer

 

Publié le , mis à jour le 04/05/2021 à 12:46
Auteur : 
Photo de l'auteur expert

Cet article a été relu et approuvé par .

Conchita Gomez est une sage-femme tabacologue et coordinatrice,
Expert à la Conférence de Consensus « Grossesse et tabac » de 2004
Fondatrice et Présidente de l’Association Nationale des Sages-Femmes Tabacologues Addictologues de France
Co- Auteure de plusieurs ouvrages en soins en gynécologie-obstétrique chez Maloine
Expert judiciaire près la Cour d’appel de Douai

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.