ACTEUR ENGAGÉ
DÈS LE DÉBUT DE LA VIE

Comment vous alimenter après l’accouchement ?

Durant la grossesse, vous vous êtes sans doute laissé aller à des écarts : ce n’est pas de votre faute, c’est à cause de bébé ! Maintenant que vous avez accouché, reprendre une alimentation plus équilibrée est une bonne idée. Cela vous aidera à mieux récupérer et à retrouver de l’énergie. Alors, qu’est-ce que vous devez mettre dans votre assiette après l’accouchement ?

Comment vous alimenter après l’accouchement ?

C’est quoi manger équilibré ?

Pas question de vous restreindre. Manger équilibré ne veut pas dire faire un régime, mais simplement manger de tout :
- manger des légumes et des féculents à chaque repas ;
- couvrir vos besoins en protéine en mangeant de la viande ou du poisson maigres ;
- assurer votre apport en vitamines, notamment en consommant des fruits.

Les desserts, pâtisseries et autres viennoiseries doivent être exceptionnels : le sucre raffiné n’est pas votre meilleur allié. Il peut aussi être responsable de coups de pompe dans la journée. Attention : c’est prouvé que le manque de sommeil pousse à manger plus et plus sucré. En prenant conscience de cela, vous pourrez y pallier.

Bien manger le matin et faire un dîner léger : la règle d’or de votre alimentation après l’accouchement

Le petit déjeuner est un repas essentiel de votre journée. Votre corps a passé la nuit au repos et le dîner est maintenant bien loin. Hydratez-vous avec une boisson, et mangez du pain, des céréales sans sucre ou encore des fruits. Et si vous êtes du genre salé, n’hésitez pas à craquer pour des œufs et des muffins. En revanche, le soir, mangez léger : vous n’avez pas besoin d’un gros apport calorique pour dormir.

Alimentation après la grossesse : écoutez votre faim

Le grignotage, c’est mal ! Surtout qu’il est rarement « healthy » : on craque plus facilement pour un biscuit ou du chocolat. Si vous avez régulièrement des petits creux au cours de la journée, rien ne vous empêche cependant de prendre un en-cas. Graines, fruits secs ou frais, laitage, n’hésitez pas à craquer… tant qu’il ne s’agit pas d’aliments caloriques. Quant au chocolat, aliment doudou par excellence surtout quand les nuits sont agitées, vous pouvez en consommer un ou deux carrés, mais préférez-le noir.

Votre alimentation quand vous allaitez : la même que durant la grossesse

Même si vous avez des kilos en trop après l’accouchement, la période de l’allaitement n’est pas forcément idéale pour espérer perdre du poids. Une femme allaitante a en effet besoin de plus de calories par jour, environ autant que quand vous êtes enceinte. Il est donc primordial de manger équilibré pendant toute sa durée.

Comment réduire l’apport en sucre et en graisse dans votre alimentation après l’accouchement ?

- Utilisez des graisses végétales pour cuisiner : huile d’olive, de tournesol, de sésame…
- Privilégiez la cuisson à la vapeur quand vous le pouvez.
- Usez et abusez des épices et condiments pour des plats pleins de saveurs : la monotonie est le meilleur moyen pour craquer ! Cela vous aidera aussi à limiter l’apport en sel, exhausteur de goût par excellence.
- Privilégiez les sucres naturels – fruits, miel… – que le sucre raffiné.
- Attention aux jus de fruits : ils apportent beaucoup de sucre, mais pas les fibres qui permettent de bien assimiler le fructose, ce sucre naturellement présent dans les fruits et certains légumes.
- Autorisez-vous des craquages : se faire plaisir est essentiel !

Retrouver une alimentation plus équilibrée prend du temps : ne vous mettez pas la pression surtout. Manger doit rester un plaisir !

Publié le , mis à jour le 23/07/2018 à 10:16

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.