C'est si bon d'être parents !

La sexualité après l'épisiotomie

Avoir un bébé, cela change une vie de couple. Mais vous ne pensiez peut-être pas que ça irait jusqu’à votre intimité… Lors de votre accouchement, vous avez eu une épisiotomie, et vous vous posez tout un tas de questions sur votre sexualité. Entre peur et envie de refaire l’amour, vous ne savez pas quoi faire et craignez d’avoir mal, comme beaucoup de jeunes mamans. On fait le point sur la question de la sexualité après l'épisiotomie. 

La sexualité après l'épisiotomie

Avoir peur de la sexualité après l'épisiotomie : c’est normal !

L’épisiotomie est une incision pratiquée au niveau du périnée, et ce sur plusieurs plans : en surface, mais aussi sur la partie interne. Les points, résorbables, se sentent pendant plusieurs jours après l’accouchement et une sensation de tiraillement peut-être présente ainsi qu’une douleur, plus ou moins forte selon la taille de l’épisiotomie, la suture ou encore le ressenti personnel. L’idée de faire l’amour peut vous effrayer : vous avez peur que les points « lâchent », d’avoir mal, ou que votre vagin ne soit pas revenu comme avant. Pas d’inquiétude : la nature est bien faite. Votre corps a une grande capacité à se réparer. Une fois les fils résorbés, il n’y a pas de soucis à vous faire.  

L’épisiotomie, une cicatrice qui va se résorber 

Parce qu’elle touche l’intimité, la cicatrice d’une épisiotomie peut être perturbante : vous pouvez avoir peur de la toucher et avoir du mal à reconnaître votre sexe. Mais progressivement, comme n’importe quelle cicatrice, elle va disparaître. Bien sûr, il peut y avoir des soucis de cicatrisation, comme des adhérences de la cicatrice, mais cela reste la plupart du temps rare. Surveillez-la, prenez soin de votre épisiotomie, voire aimez-la : elle a permis de faire naître votre bébé et fait désormais partie de vous, de votre histoire. 

Quand reprendre des rapports sexuels après une épisiotomie ? 

Normalement, au bout de 3 semaines, vous pouvez reprendre une vie amoureuse normale… en prenant quelques précautions. Mais il s’agit là d’un ordre d’idée donné à titre indicatif. Le bon moment, c’est quand vous êtes prête et surtout que vous n’avez plus mal : rien ne presse. D’ailleurs, la moitié des couples ne refont pas l’amour avant 6 à 8 semaines après l’accouchement. Chacun son rythme ! Ce qui compte avant tout c’est d’être à l’écoute de vos envies et de votre désir.

Les positions à privilégier après une épisiotomie

Pour gérer votre peur d’avoir mal lors des premiers rapports après votre accouchement, le mieux reste encore d’avoir le contrôle sur la pénétration en choisissant une position où c’est vous qui menez la danse. La position d’Andromaque ou du cheval renversé est ainsi idéale. En ce qui concerne la levrette ou le missionnaire, réservez-les pour quand votre crainte d’avoir mal se sera envolée. 

Avoir mal à son épisiotomie lors des rapports sexuels : ne subissez pas la douleur !

Les semaines passent, voire les mois, et vous avez toujours une douleur à l’endroit de votre épisiotomie ? Consultez ! Avoir mal trois mois après n’est pas normal. Une fois cicatrisée, la zone ne devrait plus susciter aucune douleur, de sensation de pincement, de brûlure ou autre. Si une gêne survient au moment du rapport, attention à ne pas tirer des conclusions hâtives : une mauvaise lubrification, qui peut survenir pour des raisons hormonales notamment si vous allaitez, peut entraîner des sensations désagréables. Prenez le temps et n’hésitez pas à faire un point avec votre sage-femme ou votre gynécologue, notamment au moment de la visite post-accouchement, ou visite postnatale.

Les astuces pour faire l’amour après l’épisiotomie

- Massez votre cicatrice avec une huile végétale : cela va aider à réduire les adhérences.  
- Usez et abusez du lubrifiant.  
- Prenez le temps : ambiance tamisée, bougie, scénario, c’est aussi l’occasion de réinventer votre sexualité.  
- Ne faites pas l’impasse sur les préliminaires, d’abord parce que c’est agréable et que cela permet de vous reconnecter avec votre corps, mais aussi parce que cela va favoriser la détente et la lubrification vaginale. Et puis après tout, cela peut très bien s’arrêter là : la sexualité n’est pas uniquement une histoire de pénétration.

À lire aussi 
Sexe après l'accouchement : et si on prenait son temps ? 
Sexe après bébé : 6 conseils pour retrouver un équilibre sexuel

Publié le 18/09/2019 à 09:19 mis à jour le 26/09/2019 à 16:01

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.