C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Témoignage - Au secours, on m'a volé le prénom que je voulais donner !

Choisir le prénom de son bébé, c’est quelque chose de très personnel. Qu’il soit original, exotique, ou qu’il ait une histoire personnelle ou familiale, une fois que vous l’avez trouvé, vous ne voulez plus le lâcher. Mais la vie peut en décider autrement : on vous a volé le prénom de votre enfant ! Retrouvez le témoignage de parents qui ont dû changer de prénom pour leur bébé… ou pas ! 

grossesse vol  idée de prénom bébé

Le vol de prénom par un proche : ça existe !

« Ma grand-mère maternelle, je l’adorais. Elle s’appelait Léontine, mais elle nous a malheureusement quittés trop tôt… Je me suis toujours dit que si j’avais une fille, je lui donnerais son nom. Quand j’étais en essai bébé, je me suis confiée à ma cousine à ce sujet. Il se trouve qu’elle est tombée enceinte avant moi… Quelle n’a pas été ma surprise en découvrant le prénom de son bébé sur le couffin à la maternité : celui de ma mamie chérie !! J’en ai eu le souffle coupé. J’ai même pleuré en rentrant chez moi. J’ai donc dû trouver une autre idée de prénom quand je suis tombée enceinte, un an plus tard. Mais j’ai mis le prénom de ma grand-mère adorée en deuxième prénom. J’ai même décidé de choisir un troisième prénom : celui de ma maman, en espérant que ma fille ait la même relation que moi j’avais avec ma mamie ! »
Estelle, maman de Léanne (2 ans)

« Ma meilleure amie et moi on est tombée enceinte presque en même temps. Bien sûr, on avait déjà parlé des prénoms dont on rêvait pour nos enfants bien avant de rencontrer nos chéris : c’est le genre de chose que les copines se disent. Elle a appris qu’elle attendait une fille et moi aussi. Sauf qu’elle m’a annoncé qu’elle allait appeler sa ville Eva, comme moi ! Je ne voulais pas choisir le même prénom ! J’ai été obligée d’en changer. On était inséparable. Comment elle a pu me faire ça ? Ce n’est qu’un prénom, mais cela m’a mis un coup au moral et à la confiance que j’avais envers elle… »
Liliane, maman de Lou (10 mois) et Corentin (6 ans)

« On est un groupe de potes qui se suivent depuis le lycée : on a fait les 400 coups ensemble. Puis, l’un de ceux de la bande est devenu papa. On discutait prénom lors d’une soirée « couple » et avec Chloé, on disait qu’on aimait bien les prénoms basques : Eneko pour un petit mec, et Elaïa pour une fille. Quand Antoni nous a annoncé le prénom de sa fille, on a eu choc : il l’a appelé comme on voulait appeler notre fille ! On était en PMA depuis un an et demi, et on était enfin heureux d’attendre un bébé... On a trouvé Maïka, qui veut dire « goutte de mer ». Mais on reste un peu blasé ! »
Florian, papa de Maïka (2 mois)


Prénom volé : le fruit du hasard…

« Depuis l’adolescence, j’avais un prénom que je rêvais de donner à mon enfant quand j’en aurais un : Matt. Rapport au chanteur que je suis depuis ses débuts. Malheureusement, une collègue de travail a appelé son fils comme ça ! Elle ne savait pas que j’aimais ce prénom. Puis je suis tombée enceinte, d’un petit garçon. Mais je me voyais mal lui donner un prénom déjà pris : mon bébé était unique à mes yeux. Alors avec mon chéri, on a choisi de l’appeler Matéo, un prénom proche, mais pas identique. Et il lui va tellement bien finalement ! »

Noémie, maman de Matéo (16 mois)
« Au détour d’une discussion de café avec un collègue de boulot devenu ami au fil du temps qui m’annonçait qu’il allait être tonton, je lui ai confié le prénom que j’aurais donné à mon premier enfant si cela avait été une fille et qui était Mélinda. Les mois sont passés, puis il m’a annoncé que ça y est, sa sœur avait accouché… D’une petite Mélinda ! J’étais dégoûté ! Je ne sais pas si c’est un hasard, mais ça me paraît énorme. Finalement, j’ai eu un deuxième garçon… Et cette fois, j’ai bien gardé le prénom secret jusqu’à ce qu’il soit né ! »
Maxime, papa de Noé (7 ans) et Enzo (22 mois)

« J’adore lire. Un de mes livres préférés, c’est Le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wild. J’ai fait des études Lettres et je suis aujourd’hui prof de français au lycée. Mon conjoint aussi est un grand fan de littérature : c’est comme ça qu’on s’est rencontré, sur les bancs de la fac. Quand j’ai appris ma grossesse l’année dernière, on était d’accord sur le prénom : ça serait Oscar. Sauf que mon chéri a pris un nouveau job peu de temps après. Devinez comment son patron s’appelait ? Je vous le donne en mille : Oskar… On a quand même décidé de garder le prénom : après tout, il ne conservera sans doute pas ce job toute sa vie ! »
Zoé, maman de Oscar (4 mois)


Une leçon à retenir de ces témoignages ? Comme il n’est pas possible d’avoir un prénom réservé, motus et bouche cousue jusqu’à la naissance pour éviter qu’on ne vous le pique ! Et n’oubliez pas de choisir un deuxième prénom au cas où : vous serez moins déçu si cela arrive et aurez un autre prénom qui vous plaît sous le coude.

À lire aussi :
10 trucs de grand-mère pour deviner le sexe de bébé
Comment annoncer le sexe de bébé de façon originale ? 
Calendrier chinois : utile pour choisir le sexe de bébé ? 

Publié le mis à jour le 17/03/2020 à 09:40

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.