C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Les premiers examens de bébé à la naissance

Alors même que votre bébé vient de naître, à peine sorti de votre ventre, il va être inspecté sous toutes les coutures afin de s’assurer qu’il va bien. Mais ne vous inquiétez pas, après cela, il vous sera rendu pour que vous puissiez le garder tout contre vous. Voici les tout premiers examens que votre nouveau-né aura dès sa naissance.

Le premier examen de bébé

Le test d’Apgar

Dès qu’il poussera son premier cri, une série de points vont être observés afin de déterminer l’état de santé général de votre petit bout : c’est le test d’Apgar, aussi appelé score d’Apgar. Derrière ce nom se cache en fait un acronyme pour Apparence, Pouls, Grimace, Activité, Respiration. Ainsi, l’équipe médicale, dès les premiers instants de vie, à 1 minute exactement, va vérifier :

- la coloration de la peau : si bébé est pâle, si les extrémités sont cyanosées, ou s’il est bien rose ;
- la fréquence cardiaque, avec un stéthoscope ou en comptant les pulsations à la base du cordon ombilical (comptée pendant 6 secondes et multipliée par 10 pour obtenir le pouls à la minute) ;
- que bébé répond bien aux stimulus, en grimaçant, criant, toussant ou éternuant, par exemple en le frottant avec une serviette ou en tapotant les pieds) ;
- le tonus musculaire : si votre petit bout bouge bien, s’il a une position fœtale (les membres fléchis contre lui) ;
- les mouvements respiratoires, s’ils sont présents, lents, irréguliers ou réguliers.

Chaque point est noté de 0 à 2. Plus le score est haut – le maximum étant de 10 –, plus votre bébé est en forme. Dans les 10 premières minutes de vie de votre petit bout, le test sera refait à 3 et à 5 minutes pour déterminer si l’état de votre enfant évolue normalement. À noter que ce score ne présume en rien la santé à venir de bébé, seulement à l’instant T de sa naissance.

Les réflexes archaïques du nourrisson

Ces réflexes existent chez tous les bébés nés en bonne santé : ces gestes sont involontaires et disparaissent dans les mois qui suivent la naissance. Ils permettent à votre petit bout de s’adapter à son nouvel environnement. Marche automatique, réflexe d’agrippement ou de ramper, les réflexes archaïques sont testés par le pédiatre. Aussi appelés « programme de survie », ils jouent un rôle important dans la maturation du système nerveux.

Un examen clinique de bébé de la tête aux pieds

Quand on vous dit qu’il est observé sous toutes les coutures, on ne vous ment pas ! L’équipe médicale va prendre la température de votre petit bébé, mais aussi écouter son cœur, ses poumons, palper le ventre, regarder les articulations, et toutes les parties du corps comme les parties génitales ou les extrémités des membres à la recherche d’une éventuelle malformation qui n’aurait pas été détectée lors de la dernière échographie.

Les soins effectués sur votre bébé après la naissance

L’équipe médicale peut dégager les voies respiratoires si nécessaire en aspirant les sécrétions présentes dans ses narines et le pharynx, mais aussi lui mettre un collyre antibiotique dans les yeux à titre préventif, afin de réduire les risques d’infection, geste qui n’est cependant plus systématique. Aussi, afin d’éviter les risques de maladie hémorragique du nouveau-né, de la vitamine K1 est administrée dans les deux heures qui suivent la naissance.

La prise des mensurations de votre nouveau-né

Votre loulou sera bien évidemment mesuré et pesé. Périmètre crânien, taille, vous saurez tout sur votre bébé. Quant au poids de votre bébé, il permet de servir de référence pour les premiers jours de vie : en effet, votre bébé va perdre du poids à la maternité : il évacue un excès d’eau. C’est tout à fait normal. Néanmoins, cette perte ne doit pas excéder 10 % de son poids de naissance.

Les tests effectués sur votre nouveau-né après le peau à peau

Généralement, après le test d’Apgar et l’auscultation de routine, bébé vous est à nouveau confié pour un gros câlin en peau à peau. Les mensurations ne sont effectuées que deux heures après la naissance la plupart du temps. Certaines maternités, à l’écoute du bien-être des bébés, mais aussi des mamans, retardent les tests et limitent énormément les gestes invasifs. Elles privilégient essentiellement le contact maman-bébé, ainsi qu’avec le papa, avec la première tétée si vous avez choisi d’allaiter. 

À lire aussi

Tout savoir sur la jaunisse du nourrisson ou ictère
Le test de Guthrie : c'est quoi ? 

Publié le 19/05/2015 à 16:29 mis à jour le 31/07/2019 à 16:51

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.