C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Devenir maman : semaine 6

Après avoir passé plusieurs semaines penchée sur votre bébé, sa croissance et sa santé, il est grand temps de parler de vous d’un point de vue médical ! Parce qu’entre la grossesse et l’accouchement, votre corps et en particulier tout ce qui se situe au niveau de votre bassin, a vécu beaucoup de chamboulements. Il faut du temps et de la patience pour qu’il se remette en forme et il lui faut aussi un peu d’aide pour qu’il ne se relâche pas !

Devenir maman : semaine 6

En route pour la consultation post-natale

Déjà 6 semaines que vous avez accouché (oui déjà !) et vous avez rendez-vous avec votre gynécologue ou votre sage-femme pour ce qu’on appelle la « consultation post-natale ». Vous qui étiez enfin tranquille d’un point de vue gynécologique, vous devrez à nouveau vous déshabiller, ce qui ne vous enchante pas forcément… Mais ce rendez-vous est important : c’est l’occasion de discuter avec votre gynécologue et de le questionner sur tous les sujets qui vous semblent flous. Revenir sur votre accouchement, le choix de votre contraception, la reprise de la sexualité et les doutes qui vont avec, les maux post-accouchement etc. Il n’y a pas de questions taboues ni de gêne à avoir ! Et si vous n’étiez pas à l’aise avec votre gynéco avant, c’est le moment d’en changer pour vous sentir écoutée.

Lors de ce rendez-vous, le gynécologue vérifiera la cicatrisation de votre césarienne, de votre épisiotomie ou de votre déchirure si vous avez eu droit à ces réjouissances. Il estimera également la tonicité de votre périnée par toucher vaginal, cela lui permettra d’évaluer le nombre de séances nécessaires à la rééducation de votre périnée. Si vous ne l’avez pas, demandez-lui l’ordonnance pour les séances de rééducation périnéale et abdominale.

La rééducation périnéale

Le périnée est un muscle qui soutient tout ce qui se trouve dans votre bassin. Vous imaginez bien qu’avec la grossesse et l’accouchement il a été très sollicité. Mais s’il n’est pas exercé, le pauvre a tendance à se distendre, c’est pourquoi les sages-femmes préconisent de plus en plus des séances de rééducation du périnée. Ces séances ont de nombreux bienfaits comme celui d’éviter la chute des organes ou de renforcer la vessie (et ainsi éviter toute goutte de pipi dans la culotte à la moindre rigolade).

L’ordonnance prescrite par votre gynécologue vous permettra de faire des séances de rééducation du périnée. Sachez que 10 séances sont remboursées par la Sécurité sociale et que vous pouvez les faire pratiquer par une sage-femme ou un kinésithérapeute. Allez hop on n’hésite pas, on y va !

Les séances commencent généralement dès la 6ème semaine après l’accouchement. Durant celles-ci, vous pratiquerez des exercices de contractions musculaires et de respiration.

En plus des exercices que vous ferez, on vous apprendra quelques astuces à garder en tête pour ménager votre périnée au quotidien : les postures idéales à adopter pour porter des charges lourdes ou la position optimale à adopter aux toilettes (vous découvrirez que les fameux marchepieds pour enfants ne sont pas utiles que pour eux)…


La to do liste de la semaine :

- Pensez à apporter de quoi prendre des notes lors de vos rendez-vous médicaux
- Privilégiez une tenue confortable pour les exercices de rééducation du périnée
- Mangez des fruits et légumes pour être en forme

 

Publié le 11/06/2018 à 15:08
Auteur : Julie Breton
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Votre préparation à la naissance est terminée, votre valise prête pour vous et votre (vos)nouveaux nés, grâce à la liste fournie par la maternité. Vous vous sentez prête pour la rencontre avec votre/Vos enfant(s). Les signes précurseurs de la mise en travail vous sont rappelés par votre sage-femme lors de la dernière consultation pour savoir quand venir à la maternité. En cas de naissance programmée pour raison médicale, vous avez RDV pour une hospitalisation la veille ou le matin même.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.