C'est si bon d'être parents !

La solitude des mamans après la naissance

Après l’arrivée de bébé la solitude nous tombe parfois dessus sans que l’on y prenne garde. La naissance est souvent un grand moment d’euphorie, la famille et les amis proches débarquent à maternité, tout le monde veut voir ce nouveau bébé tout beau. On est félicitée, choyée. Le personnel soignant nous aide à prendre soin de nous et de notre bout de chou. Le retour à la maison est assez doux, les marques se prennent doucement. Tout est nouveau, tout doit être inventé autour de ce petit être. Le papa a pris un congé paternité, quelle joie d’être tous réunis… Et puis les quatorze jours passent et il doit reprendre le chemin du travail… nous voilà seules face à ce nouveau bébé. 

La solitude des mamans après la naissance

La solitude, premier symptôme du baby blues ?

C’est souvent à ce moment là que les choses commencent à prendre une tournure différente. Bébé ne fait pas ses nuits, vous accumulez la fatigue, vous n’arrivez pas à gérer le quotidien, même prendre une douche ou simplement manger à table peuvent paraître insurmontable. Peut à peu des situations d’abord anodines deviennent problématique et vous enferme encore plus dans la solitude. Cette déprime passagère n’est pas à prendre à la légère, elle peut être soulagée et traitée avec de l’aide.

La première chose est de prendre conscience de cet état et du fait que le baby blues n’est pas une chose rare. Vous n’êtes pas un cas isolée, inutile du coup d’en avoir honte ou de le cacher. Parlez en au plus vite à votre médecin qui vous proposera une prise en charge psy. C’est en en parlant autour de vous et à des spécialistes que vous arriverez à bout de l’enfermement du baby blues.

Les mamans, plus isolées dans les grandes villes

Habiter une grande ville a de nombreux avantages, mais c’est malheureusement aussi une source de grande solitude. Quel paradoxe me direz vous lorsque l’on a pour voisins des centaines de personnes et des commerces à chaque coin de rue. Et pourtant isolées dans un immeuble de nombreuses mères accaparées par leur nouveau bébé souffrent d’une solitude citadine. On en viendrait presque à regretter les villages à l’ancienne où une voisine un peu trop bavarde vient toquer à la porte pour voir si tout se passe bien et proposer son aide.

Comment éviter ce sentiment de solitude ?

N’hésitez pas à sortir de chez vous ! Allez vous présenter à la PMI de votre quartier, bien souvent vous y retrouverez d’autres mamans qui ont les mêmes préoccupations que vous. Les puéricultrices et les médecins sont là aussi pour répondre à toutes vos questions. Il existe des espaces de jeux pour les enfants, cela rend propice les conversations entre maman.
Vous avez peut être aussi dans votre ville une Maison Verte Françoise Dolto (liste ici http://www.dolto.fr/archives/siteWeb/liste.htm). Ce sont des espaces fabuleux de rencontres pour les bébés et les parents. Vous pourrez sans doute y faire de belles connaissances parmi les parents tout en vous adressant à des professionnels de l’enfance. De chouettes rendez vous en perspective.
Invitez des amies pour prendre un café à la maison, resocialisez vous… À passer ses journées à changer des couches on en oublie les bienfaits d’un papotages entre filles !

Le retour au travail du compagnon, une étape difficile

En France le congé paternité est de onze jours consécutifs (dix huit en cas de grossesse multiple), de nombreux hommes ne le prennent pas mais il existe bel et bien. Que se passe-t-il à la fin de ces quelques jours? Seule avec votre bébé, vous prenez toutes les décisions pour lui, c’est vous qui vous occupez de ses repas, de ses rendez-vous médicaux, vous connaissez la moindre de ses habitudes. Vous devenez petit à petit le parent référent. Sans y penser vous vous enfermez doucement dans une bulle de solitude. Aussi douce et confortable soit-elle au début, elle peut devenir très vite très étouffante. Votre conjoint ne revenant qu’après sa journée de travail vous restez seule de longues heures en tête à tête avec votre bébé, et aussi mignon qu’il soit, il n’est pas (encore) très causant !

Vous êtes devenus une famille, parlez-en !

Garder un lien de couple fort peut soulager une solitude trop profonde. N’hésitez pas à partager les habitudes de votre enfant, il est primordial de rester connectée à une vie sociale. Cela peut passer par le dialogue. En racontant votre quotidien, vous impliquez votre compagnon dans la vie de votre bébé. Une autre astuce est de ménager pour votre couple des moments justes à deux. Cela peut paraître compliqué au début, mais avec un peu d’organisation vous arriverez à dégager quelques heures juste entre chéri et vous. Un resto, un ciné, une balade ou une expo. Toutes les occasions sont bonnes pour sortir le nez de chez vous et briser une solitude trop lourde.
La solitude qui s’est soudainement installée à votre retour de la maternité n’est pas une fatalité. Prenez une grande respiration et brisez les habitudes du quotidien. Au fil des rencontres, des sorties vous verrez que vous arriverez mieux gérer les moments de tête à tête exclusifs avec bébé.

 

Publié le 27/02/2018 à 10:23 mis à jour le 28/05/2018 à 18:17

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus