C'est si bon d'être parents !

la boîte rose

Les besoins des mamans à la naissance

Choyées pendant 9 mois, une fois que bébé est né, les jeunes mamans passent souvent au second plan. Pourtant, elles viennent de donner la vie : c’est un bouleversement physique aussi bien que psychologique. Elles ont besoin plus que jamais que l’entourage prenne soin d’elle dans ce moment de fragilité et de transition.

Les besoins des mamans à la naissance

Bien se nourrir pour récupérer

Après un accouchement, et une grossesse où bébé a puisé dans son organisme tout ce dont il avait besoin pour bien se développer, les jeunes mamans doivent récupérer et cela passe par une alimentation variée et équilibrée. Or comment faire à manger de bons plats alors que l’on a un bébé dont il faut s’occuper ? Quand vous rendez visite à la maman, n’hésitez pas à lui amener un plat, une quiche, une soupe, ou autre, qui saura lui amener des vitamines et les nutriments nécessaires, particulièrement si elle allaite.

Un besoin de proximité avec son bébé

Si les nouveau-nés ont un grand besoin de proximité, les mamans aussi ! Après avoir porté dans son ventre ce bout de vie, elle éprouve le besoin de le materner, pour prolonger la grossesse, mais aussi faire connaissance avec ce bébé. Ne lui proposez donc pas de le garder ou de le prendre sans cesse dans vos bras : telle une louve, elle n’en a peut-être pas envie ! Respectez ce besoin et évitez les remarques du genre « tu vas le gâter à force de l’avoir dans les bras ». Elle écoute juste son besoin de jeune maman.

Être soutenue

On dit qu’il faut un village pour élever un enfant, et pour cause : c’est une bien grande responsabilité de devenir mère. Dans ce nouveau rôle que la jeune femme endosse pour la première fois, elle a besoin d’être soutenue dans ses gestes, ses choix, surtout les premiers jours, quand elle apprend à connaître les besoins de son tout petit. Tout cela prend du temps et n’est pas inné. Soyez là pour la rassurer, lui dire que c’est normal, et que petit à petit, cela deviendra une évidence. Et qu’elle est une bonne maman pour son bébé.

Ne pas être jugée

Il n’y a rien de plus blessant qu’une remarque désobligeante pour les jeunes mamans, souvent émotives après la naissance, en raison des bouleversements hormonaux, et peu sûres d’elles dans leurs premiers pas en tant que mères. Oubliez les « mais ce n’est pas comme ça qu’il faut le tenir » ou les « tu n’as pas assez de lait ». Être positif, encourageant, est essentiel. De même, ne donnez pas de conseils si la maman n’en demande pas. Ce serait relever ses erreurs, ce qui peut être blessant.

Dormir, un besoin essentiel des jeunes mamans

Même si vous ne pouvez pas dormir à sa place, vous pouvez aider la jeune maman à se reposer. Comment ? En faisant le ménage, en vous occupant des courses, ou en faisant des lessives, ou encore en allant chercher l’aîné à l’école. Ainsi, au lieu de s’occuper des tâches de la maison quand bébé dort enfin ou de courir dans tous les sens, elle peut elle aussi se laisser aller dans les bras de Morphée en toute quiétude.

De l’écoute pour lutter contre le baby blues

Ce n’est pas parce que les femmes accouchent depuis la nuit des temps, que c’est quelque chose de normal et de naturel, que la naissance d’un enfant n’est pas un choc aussi bien émotionnel que physique. Ce n’est pas toujours synonyme de bonheur et de plénitude, surtout au moment du baby blues qui peut survenir quelques jours après que bébé soit né, quand les hormones chutent soudainement. Les mamans peuvent avoir des vagues à l’âme et éprouver de la tristesse. Vous pouvez être une écoute précieuse pour elles. Ne minimisez pas leur ressenti, surtout si l’accouchement a été mal vécu, s’il est arrivé trop tôt, et dites-leur que cela finira par passer.

Soyez bienveillant avec ces jeunes mamans, après tout, elles aussi viennent de naître en tant que mères.

Publié le 17/12/2018 à 15:58

Articles les + populaires

1 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

Amandine le 2019-10-22 16:35:11