C'est si bon d'être parents !

Mon bébé a 8 semaines

Déjà 2 mois que votre bébé est venu agrandir votre famille. A tous les niveaux votre bébé évolue et vous commencez à vous faire une petite idée de sa personnalité. Très sérieux, très souriant, la tête en l’air ou un peu de tout ça à la fois ! C’est parfois marrant d’essayer de se souvenir comment il agissait in utéro et de retrouver des liens avec le bébé qu’il est aujourd’hui !

Mon bébé a 8 semaines

Allaitement et reprise du boulot : que faire ?

La fin de votre congé maternité arrive à grands pas et se pose alors la question du sevrage. Vous avez survécu aux crevasses, aux mamelons douloureux, à la montée de lait, aux réveils nocturnes et autres soutiens-gorge d’allaitement, et voilà que maintenant que tout roule, il faut songer au moment où vous ne lui donnerez plus le sein à chacun de ses repas… Un soulagement pour certaines, un gros pincement au cœur pour d’autres, un peu des deux pour bien des mamans ! Voici en tout cas une nouvelle étape à franchir, celle du « bébé grandit et a moins besoin de moi, sa maman ».

Alors quels choix s’offrent à vous ?

- Continuer l’allaitement, garder une tétée matin et soir, tirer votre lait, qui lui sera donné à la crèche ou par la nounou, pour le reste de la journée. Au travail, c’est votre droit que de tirer votre lait.

- Passer à l’allaitement mixte en gardant une tétée le matin, le soir et le week-end. Introduire le lait maternisé au biberon pour la journée.

- Arrêter l’allaitement et introduire le lait maternisé définitivement.

Tous les cas de figure sont possibles et l’important est de choisir ce qui vous convient le mieux, à vous et votre bébé.

Introduction des biberons : mode d’emploi

La solution que vous choisirez nécessite néanmoins une période d’adaptation étape par étape, pour que la transition soit la plus sereine possible pour vous 2.

Pour cela, la planification sera votre meilleure amie :

- Commencez par remplacer une tétée par un biberon chaque jour pendant plusieurs jours
- Au bout de quelques jours, introduisez un 2e biberon pour remplacer une autre tétée, et ainsi de suite.
- Si bébé est réfractaire, testez plusieurs biberons, ou plusieurs laits (pensez à demander à la crèche celui qu’ils utilisent).
- Si bébé refuse le biberon, essayez la tasse ou la cuillère.
- Faites en sorte que ce ne soit pas vous qui lui donniez son biberon si vous le pouvez, ça aide.

Faites plusieurs essais, laissez du temps à votre bébé, c’est un gros changement. De votre côté, vous verrez que la nature est bien faite, si votre sein est moins sollicité, il produit moins de lait ! Ce n’est pas magique mais presque.
La patience et la déculpabilisation vous accompagneront tout au long de cette transition, pour qu’elle se déroule en toute sérénité. La relation avec votre bébé va évoluer : elle sera moins exclusive et plus ouverte vers l’extérieur. C’est très positif !
Finalement avec le sevrage c’est en quelque sorte vous deux qui grandissez !

Babillages : quel bavard ce bébé !

Vous ne pouvez pas vous en empêcher, vous craquez complètement ! Tous ces jolis petits sons qui sortent de la bouche de votre bébé, c’est tellement mignon. Beaucoup de voyelles dans un premier temps, parmi elles le célèbre « areuhhh ». Puis viendront les syllabes comme « ma-ma-ma » ou « gue-gue-gue ». Ces quelques étapes l’amèneront à l’acquisition de la parole (et ça va venir plus vite que vous ne l’imaginez). En plus des sourires et des caresses, les babillages sont une autre manière d’échanger avec votre bébé. Vous pouvez lui parler normalement car c’est à force de vous entendre qu’il apprendra les mots puis les phrases.

La to do liste de la semaine 

- Pensez à emporter toutes vos remarques et questions pour la visite du 2ème mois chez le pédiatre
- Achetez ou louez un tire-lait et commencez les stocks au congélateur si vous souhaitez continuer l’allaitement
- Huilez ses croûtes de lait ou sa peau sèche : l’occasion d’un moment de détente par le massage.

 

Publié le 29/06/2018 à 10:25
Auteur : Julie Breton
Conseil des experts
Sophie Guillaume, Sage-Femme Cadre Supérieure

Votre préparation à la naissance est terminée, votre valise prête pour vous et votre (vos)nouveaux nés, grâce à la liste fournie par la maternité. Vous vous sentez prête pour la rencontre avec votre/Vos enfant(s). Les signes précurseurs de la mise en travail vous sont rappelés par votre sage-femme lors de la dernière consultation pour savoir quand venir à la maternité. En cas de naissance programmée pour raison médicale, vous avez RDV pour une hospitalisation la veille ou le matin même.

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus