C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Sécurité de bébé : les règles à adopter avec un nouveau-né

Un nouveau-né, aussi petit soit-il, n’est pas si fragile. Néanmoins, il faut faire preuve de délicatesse quand vous le manipulez. Rassurez-vous, les gestes du quotidien viendront rapidement au fil des semaines. Voici quelques règles dédiées à la sécurité de bébé, incontournables pour éviter les incidents à votre petit bout.

sécurité de bébé donner le bain

Règle de sécurité de bébé n°1 : donner le bain avec vigilance

Donner le bain est un moment d’échange passionnant : ne baissez cependant jamais la garde ! Lors de la préparation du bain, faites couler l’eau de manière à ce que la baignoire soit peu remplie. Surtout, veillez à ce que la température du bain soit égale ou légèrement en dessous de 37 °C. Utilisez un thermomètre de bain pour vous en assurer. Aussi, plongez votre coude dans l’eau pour être sûrs que le bain n’est pas trop chaud. Dernière recommandation : ne laissez jamais votre enfant sans surveillance, même si vous utilisez un transat de bain. Un incident arrive vite, ne détournez jamais votre attention, même lorsque vous attrapez le gel lavant.

Quid de la sécurité de bébé pour le couchage ?

Afin de lutter contre la mort subite du nourrisson, plusieurs points d’alerte sont à prendre au compte quand vous le couchez dans son lit :

  • son matelas doit être suffisamment ferme ;
  • il doit être couché sur le dos ;
  • mettez-le dans une gigoteuse, sans drap, oreiller ou peluche ;
  • évitez les tours de lit ;
  • ne surchauffez pas sa chambre : 19 °C est suffisant. 

Enfin, si vous installez un mobile au-dessus du lit, assurez-vous qu’il soit bien fixé, et qu’il ne se retrouvera pas rapidement à portée de main de votre enfant lorsqu’il grandira.

Les règles de sécurité pour changer bébé

Pour changer bébé, vous utilisez une table à langer ou un espace à langer aménagé sur votre lit. Les premiers mois, vous êtes amenée à changer votre nouveau-né pas loin d’une dizaine de fois par jour. Couches, vêtements de rechange… Anticipez ce moment et préparez tout ce dont vous avez besoin au préalable. Cela vous permettra de privilégier la sécurité de bébé, en ne le laissant jamais tout seul. Vous devez vous pencher pour attraper un produit ? Le quitter des yeux est alors difficile, on vous l’accorde. Posez toujours une main sur son ventre pour qu’il ne tombe pas : s’il ne bouge pas beaucoup, votre petit va s’éveiller et commencer à s’agiter plus vite que vous ne le pensez !

Les bons gestes de sécurité de bébé pour le prendre dans les bras

À la naissance, le tonus musculaire du nourrisson n’est pas suffisant pour maintenir sa tête. En attendant qu’il parvienne à la tenir tout seul, il faut donc éviter qu’elle ballotte : mettez une main sous sa tête et une autre sous ses fesses quand vous le sortez du lit. De même, quand vous le portez dans vos bras, mettez sa tête bien au creux de votre coude. Ou si vous l’avez contre vous à la verticale, posez une main à la base de son crâne afin que sa tête ne parte pas vers l’arrière. Vous savez désormais tenir nouveau-né en toute sécurité !

Privilégier la sécurité de bébé dans le transat

Le transat : qu’est-ce que c’est pratique ! Cela permet non seulement à bébé de se relaxer en toute tranquillité, mais aussi aux parents de vaquer à certaines occupations tout en restant dans la même pièce. Pourtant, quelques conseils sécurité s’imposent. Attachez toujours votre enfant dans son transat : cela évite qu’il ne bascule en avant. Aussi, le transat doit toujours être posé au sol, sur une surface plane et dure. Ne l’installez pas sur un lit ou sur un canapé, même si vous souhaitez être plus proche de votre enfant : les risques de chute existent. De manière générale, il est recommandé de toujours garder un œil sur lui, le risque 0 n’existe jamais.

Donner le biberon à bébé en toute sécurité

Attention à la température du biberon ! Ne chauffez jamais le biberon au micro-ondes : il peut être tiède à l’extérieur et bouillant dedans. Le cas échéant, même si vous le chauffez au chauffe-biberon, vérifiez la température du lait sur l’intérieur de votre poignet. Il s'agit d'une zone suffisamment sensible pour évaluer si c’est trop chaud ou non.
Pour éviter les risques de régurgitation, adoptez les bons gestes. Ne calez pas le biberon pour que bébé le prenne seul : il peut en boire trop et s’étouffer. Aussi, attendez un petit quart d’heure pour le coucher post-repas.

Les pleurs et la sécurité de bébé : vigilance !

Oui, un nourrisson qui pleure demande à observer quelques règles… en tant que parents. On ne le dit pas assez, les tout petits bébés, ça pleure beaucoup les 100 premiers jours de vie : c’est leur mode de communication. Ils peuvent particulièrement être intenses le soir et durer : ce sont les pleurs de décharge. Parfois, avec la fatigue, vous pouvez manquer de ressource. Ne secouez jamais votre bébé pour essayer de le calmer : cela peut créer des lésions irréversibles à son cerveau. Posez-le dans son lit, reprenez vos esprits, et revenez quand vous vous sentez plus calme.

La sécurité de bébé en balade 

On n’y pense pas forcément, mais promener votre nourrisson en poussette ou en porte-bébé comporte parfois des dangers. Protéger bébé en l’attachant dans sa poussette est primordial : il ne risque pas de basculer ou glisser vers l’avant en cas d’incident ou si vous penchez légèrement la poussette en la manœuvrant. Assurez-vous de la fiabilité de l’équipement de votre poussette : freins, pare-soleil, etc…

Faire attention à la sécurité de bébé : alerte aux fontanelles !

Quand votre enfant naît, les os de son crâne ne sont pas soudés : c’est ce qui lui permet notamment de passer par votre bassin. Les fontanelles, ce sont ces membranes qui maintiennent les os entre eux. Les premiers jours, 4 se referment. Mais il reste deux fontanelles, notamment la plus grande, sur le sommet du crâne, qui ne sera entièrement fermée que vers 15-18 mois. Ainsi, l’idée que les bébés ont un crâne fragile est largement répandue. Pourtant, il ne l’est pas tant que ça : bien sûr, vous devez le préserver des chocs violents, mais vous ne risquez rien si vous lui frottez le crâne pour lui laver les cheveux.

Ne paniquez pas : ces règles de sécurité de bébé, même si elles sont nombreuses, vont très vite devenir des automatismes tant vous les intégrerez à votre quotidien.

 

À lire aussi

Donner le bain en toute sécurité
Accidents domestiques : comment réagir ?

Publié le 07/08/2019 à 15:18

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.