C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Arrêter de crier après les enfants : c'est possible !

Éducation non-violente, écouter pour que les enfants parlent, découvertes neuroscientifiques sur le cerveau des enfants, impossible de passer à côté de cette nouvelle manière d’élever vos enfants. Vous avez beau y adhérer à 100 % et lire tous les livres de Filliozat, dans la vraie vie, ce n’est pas toujours simple d’être la Mère Parfaite et de ne jamais crier. Mais grâce à nos astuces, vous allez y arriver, vous verrez !!

Arrêter de crier après les enfants : c'est possible !

1. Achetez un sac de box

Vous sentez la moutarde vous monter au nez, que vous allez sortir de vos gonds parce que Jean-Kevin a encore vidé la totalité de la boîte XXL de Lego dans tout le salon et refuse, encore une fois, de la ranger ? Inspirez et courez dans votre garage où vous aurez pris le soin d’accrocher un sac de boxe dans lequel vous pourrez évacuer toutes vos tensions sans retenue aucune. Pensez à mettre des gants, vous risqueriez de vous blesser.

2. Criez… dans un coussin

Certains spécialistes de l’éducation non-violente préconise des boîtes à cris et autres astuces pour permettre aux enfants d’évacuer leurs émotions notamment leur colère. Eh bien choisissez un bon coussin, épais de préférence, et faites-en votre « boîte à cris ». Pour ce faire, pensez à vous isoler, cela risquerait de choquer les enfants.

3. Adoptez la « c’est pas grave » attitude

Dé-dra-ma-ti-ser : voilà le secret des mères zen (à moins que ce soit les tranquillisants). Finalement, ça ne sert peut-être à rien de s’énerver, surtout que cela mène souvent exactement au même résultat : tout le monde hurle et la situation ne s’est pas résolue pour autant. « Vous ne voulez pas vous coucher ? Pas de problème, moi je fais ma vie, faites ce que vous voulez. » Et souvent, étonnés de ce lâcher-prise, les enfants se ressaisissent. Et même si ça ne marche pas, ça fait du bien de lâcher du lest pour une fois non ? 

4. Chantez au lieu de crier

Mais si ça marche !! On évite « La danse des canards », parce qu’en colère, ce n’est pas simple d’enchaîner sur ce tube planétaire. Un bon « Highway to hell », « Killing in the Name » ou « Antisocial » pour expliquer à son enfant de ranger sa chambre sera plus à propos et saura vous défouler. Et en plus, vous referez son éducation musicale : d’une pierre, deux coups !

5. Danser dans tous les sens !

Oui oui, vous aurez l’air d’une folle. Mais bon, quand vous criez aussi. Alors quand les tensions montent, mettez de la musique et dansez comme si vous aviez 16 ans, sur une piste de danse du Macumba.

6. Prenez un verre de vin

(Un seul on a dit !) Avec un verre de vin, vous voyez tout de suite la vie sous un autre angle, vous vous sentirez tout de suite plus détendue. Et les problèmes n’auront plus d’importance.

7. Sortez avec les copains/copines

Parce qu’il faut savoir décompresser dans la vie. Vous n’êtes pas que des parents. Un parent qui ne crie pas est un parent qui écoute ses besoins (ou qui est aphone). Allez zou, appelez la nounou immédiatement !

Non parce qu’après tout, il vaut mieux en rire qu’en pleurer non ? Et si d’aventure, vous criez, excusez-vous et faites un gros câlin : cela arrive vraiment à tout le monde !

Publié le 23/01/2017 à 12:35

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.