C'est si bon d'être parents !

laboiterose

Mon enfant pleure tous les matins à l’école

La rentrée en maternelle est déjà passée depuis plusieurs semaines et votre petit bout continue à pleurer lorsque c’est l’heure d’aller à l’école… Pourquoi pleure-t-il ? Et comment lui sécher ses grosses larmes ? 

Mon enfant pleure tous les matins à l’école

La raison de son refus d’aller à l’école 

Parfois, l’étape de l’école ne se passe pas comme prévu et votre enfant manifeste colère ou tristesse à l’approche de la grille de la cour de récré ! Il pleure tous les matins et vous n’arrivez pas à le calmer ? Première chose : essayez de détecter quel est le ou les problèmes. Parlez-en au maître ou à la maîtresse. En effet, plusieurs raisons peuvent expliquer son aversion de l’école.
La première, et la plus courante, est que votre enfant vit mal le fait d’être séparé de vous, le fait de s’éloigner de vous ou de sa maison provoque chez lui un sentiment d’insécurité.
Peut-être a-t-il aussi du mal à se faire des copains, ou encore qu’il est timide ou qu’il manque de confiance en lui. Peut-être souffre-t-il aussi d’une difficulté d’apprentissage ? Bref, le mieux est d’essayer de décrypter avec lui les raisons qui font que l’école est un passage difficile.

Comment rassurer et consoler son enfant ?

Même si cela ne se fera pas immédiatement, il est possible d’accompagner votre enfant dans son refus d’aller à l’école pour que celui-ci se dissipe au fil des jours.

- La magie des rituels

Dans un premier temps, établissez un petit rituel que vous ferez tous les matins au moment de partir : « On fait un câlin, un bisou à Doudou, tu m’accompagnes à la porte et on se dit au revoir avec la main ! ». Les rituels sont toujours très rassurants dans des situations de stress ou d’angoisse.

- Anticiper son arrivée

Sur le chemin de l’école, faites le récapitulatif de son arrivée : « Alors, on va passer la porte, maîtresse va nous accueillir, on enlève les chaussures, on met les chaussons, on va faire un petit pipi et la classe peut commencer ». Le fait de verbaliser l’arrivée va l’aider à mieux la vivre.

- Ne pas confondre vitesse et précipitation !

Votre départ ne doit pas se faire dans la précipitation mais doit cependant rester rapide. Ne faites pas trainer les câlins, les bisous, les au revoir, cela n’arrange pas la situation !

- Acceptez ses pleurs

C’est comme cela qu’il exprime son angoisse et qu’il évacue ses peurs. Et inutile de le comparer à d’autres enfants : «Regarde Lilie, elle ne pleure pas elle ! ». Chacun vit ses émotions à sa manière.
Une fois parti, ne revenez pas en arrière ! Même si votre petit pleure, laissez-le évacuer. Si vous revenez, il va associer ses pleurs à la solution pour vous faire revenir… Une fois la porte passée, lorsque vous n’êtes plus dans son champ de vision, les pleurs s’en vont généralement tous seuls !

Que faire si la situation perdure ?

Vous avez tout essayé mais votre petit continue à pleurer tous les matins à l’école ? Peut-être que la cause est plus profonde. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé, à votre médecin de santé ou au psychologue de l’école, qui pourra le cas échéant vous aider à trouver la source du problème.

 

Publié le 08/11/2017 à 10:03
Auteur : Célia DULONG

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.