C'est si bon d'être parents !

Astuces pour mettre bébé sur le chemin de la propreté

Petit à petit, votre loulou grandit. Il commence à exprimer son inconfort quand il fait dans sa couche et s’intéresse aux toilettes des grands… Serait-il prêt à laisser tomber sa couche ? Il semblerait que oui. Il est donc temps de lui proposer le pot ! Pour faciliter l’acquisition de la propreté de votre bébé et l’encourager à persévérer, il y a quelques astuces à adopter : les voici !

Astuces pour mettre bébé sur le chemin de la propreté

Habillez bébé comme un grand 

Mais oui, comment encourager votre petit chou à grandir si vous l’habillez comme un bébé ? Fini les bodies, place aux tee-shirts, et… aux slips ou aux culottes ! Eh oui, votre petit apprenti sera content de porter un vrai sous-vêtement comme papa ou maman. La bonne idée : aller les acheter avec lui et lui faire choisir le modèle qui lui plaît le plus. Cela peut paraître un détail, mais vous verrez la joie de votre petit bout à l’idée d’avoir ses propres dessous de grand !

Pot… ou réducteur, à lui de choisir !

Si on passe « pot » pour l’apprentissage de la propreté, on oublie parfois que ce n’est pas l’unique solution : il y a aussi le réducteur de toilettes. Certains enfants n’aiment pas particulièrement le pot et sont plus motivés par l’utilisation d’un réducteur. C’est somme toute logique : papa, maman, le grand frère ou la grande soeur n’utilisent pas un pot, mais les toilettes ! Pas folle la guêpe !

Achetez des marchepieds

Autonomie et propreté vont souvent de pair. S’il peut l’aider à accéder aux toilettes si vous optez pour le réducteur, le marchepied pourra aussi être transporté dans la maison afin que votre loulou puisse se laver les mains seul par exemple.

Faites le plein de livres sur la propreté

Mais oui, les livres, c’est toujours super pour aider votre grand bébé à passer des caps ! Il en existe plein pour encourager votre petit bout à aller sur le pot. Cela lui permet de s’approprier le sujet, d’en parler… et d’en rigoler !

Respectez son intimité

Comme les grands, il a droit à son intimité pour faire pipi ou caca, et donc de fermer la porte des toilettes : c’est un privilège de grand auquel il accède ! Alors le pot au milieu du salon, on évite. Pensez néanmoins à enlever la clef de la serrure sur la porte des toilettes, au cas où il ait la bonne idée de s’y enfermer.

Parlez de la propreté à la nounou ou à la crèche

Si vous faites garder votre loulou et que vous travaillez, il est essentiel que les personnes qui l’accueille prennent le relai. Parlez-leur des petits rituels que vous avez mis en place pour favoriser l’acquisition de la propreté de votre enfant, pour qu’ils respectent ses nouvelles habitudes. Cela évitera qu’il ne se perde dans les différentes façons de faire et d’accompagner cette acquisition.

Allez, c’est une histoire de temps ! Comme on dit, tout vient à point à qui sait attendre. Et puis si votre petit ne se montre finalement pas très réceptif, pas de stress : cela veut dire qu’il n’est pas tout à fait prêt. Il ne vous reste plus qu’à reporter l’apprentissage, mais promis, cette fois sera la bonne !

À lire aussi
Propreté : sélection de livres pour aller sur le pot
Mon enfant ne veut pas quitter sa couche
Propreté : 7 erreurs à ne pas commettre

 

Publié le 10/05/2019 à 10:22

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.