C'est si bon d'être parents !

Comment parler du coronavirus à ses enfants ?

Anxiogène, l’épidémie de coronavirus est passée au stade de pandémie ce 11 mars 2020 selon l’OMS. Une angoisse à laquelle sont exposés les enfants, et au sujet de laquelle il est nécessaire de les rassurer pour éviter tout traumatisme. Alors, comment parler du coronavirus à ses enfants, et surtout aux plus jeunes ? Nous vous donnons quelques clefs pour les responsabiliser et répondre à leurs questions. 

coronavirus en parler aux enfants

L’attitude des parents face au COVID-19 peut rassurer les enfants

Et si tout était une question de posture ? On le sait, les enfants ont tendance à se comporter comme des « éponges », mimant leur comportement sur celui de leur entourage. Alors, à parent inquiet, enfant stressé ? Oui, si les adultes manifestent une préoccupation certaine voire de la panique au sujet de l’épidémie qui touche le monde entier, les enfants assimileront alors la vulnérabilité et la dangerosité dans leur schéma de pensée au quotidien.

Il est donc primordial que les parents gardent la tête froide. Laisser les chaînes d’informations en boucle à la maison ? En parler en permanence ? Mauvaises idées, cela risquerait de générer une psychose. 

Expliquer le coronavirus aux enfants avec un langage simple

Nier l’existence du coronavirus est à proscrire. Les enfants parlent entre eux, que ce soit à l’école ou lors des activités extra-scolaires. D’autres encore sont peut-être encore petits pour saisir les tenants et les aboutissants de la maladie, mais sont sensibilisés aux gestes barrières et aux questions d’hygiène du quotidien.

Bref, on n’hésite pas à répondre aux sollicitations de son enfant s’il demande pourquoi les écoles sont fermées, par exemple. Aborder spontanément le coronavirus est aussi une solution. Dans tous les cas, employez des mots clairs et rassurants, de manière à protéger votre progéniture d’une potentielle angoisse. Répondez aux questions, de manière à ce que l’imaginaire ne prenne pas le pas sur la réalité. Au préalable, renseignez-vous sur les risques encourus par les enfants atteints du coronavirus. 

Les enfants savent ce qu’est la maladie, puisqu’ils y ont déjà été exposés à travers le rhume, la grippe ou la gastro-entérite par exemple. On peut leur expliquer que peu d’enfants sont victimes de cette maladie ou qu’ils peuvent être malades sans être au courant et transmettre le virus. Aussi, on peut aborder le cas des grands-parents, et expliquer que le virus est plus dangereux pour les personnes âgées auxquelles il faut faire attention. Bref, abordez la question de façon simple et transparente.


A chaque âge de l'enfant, ses explications

Comment se mettre à la portée d'un bébé et d'un enfant déjà doté de la parole ? A chaque âge l'attitude la plus adaptée : 

- A partir de ses 18 mois, on peut lui expliquer pourquoi on reste à la maison. On veille à ses émotions et à donner une information courte et simple. 

- Pour les enfants de 3 à 5 ans, la maladie est quelque chose d'intégré dans leur vécu. On peut alors évoquer les risques de transmission et l'importance des gestes barrière. 

- Pour les plus grands, la dangerosité du coronavirus et la possible mort qui en découlent seront compris. Beaucoup de questions peuvent en découler. Y répondre simplement est donc la meilleure attitude.

 

Rappeler les gestes barrière aux enfants

Parler des symptômes du COVID-19 est aussi important, pour permettre à l’enfant de vous alerter en cas de symptômes comme le nez qui coule ou les maux de tête. Pensez à éduquer vos enfants aux messages de précaution, à savoir :

- Se laver les mains régulièrement
- Utiliser du savon pour se laver les mains
- Apprendre à utiliser du gel hydro-alcoolique pour se laver les mains
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique, et le mettre ensuite à la poubelle
- Tousser dans son coude
- Eviter les bisous surtout lorsque l’on se sent enrhumé

 

Besoin d'être accompagnés dans votre rôle de parents ?

L'association Les Pâtes au beurre est présente pour offrir un accompagnement psychologique aux parents du 19 mars au 11 avril 2020 inclus. Cette association fondée par Sophie Marinopoulos, psychanalyste, psychologue et spécialiste des questions de l'enfance et de la famille, a pour vocation d'accompagner à l'équilibre familial. L'association saura vous éclairer quant à l'importance du lien parent / enfant dans le contexte sanitaire actuel.

Un seul numéro : 02.40.16. 06.52 - Du lundi au vendredi de 9h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 12h00

A lire également :
- Décès dans la famille : comment en parler à mon enfant ?
- Adoption : quand et comment le dire à son enfant ?
- Hyper-émotif: comment gérer ?

 

Publié le mis à jour le 23/03/2020 à 13:53
Auteur : 

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.