C'est si bon d'être parents !

Inscrivez-vous au programme La Boîte Rose

J'y vais

Témoignage : mon bébé a souffert de plagiocéphalie

Aurélie est la maman de Diego, un petit chou de 20 mois. Suite à sa naissance, Diego a souffert de plagiocéphalie positionnelle, mais ses parents ont vite réagi et trouvé des solutions. Aurélie nous raconte leur expérience, dans l’espoir de pouvoir aider d’autres familles !

 

Témoignage : mon bébé a souffert de plagiocéphalie

Lors de ma grossesse, bébé est descendu très bas dans mon bassin et était en appui sur son crâne. J'ai accouché dans de très bonnes conditions. Quelques jours après sa naissance, nous nous sommes rendus compte qu'il tournait toujours la tête du même côté. Tous jeunes parents, nous n'avons pas prêté attention à ce détail.

Le diagnostic de la plagiocéphalie

Lors d'une visite de contrôle la pédiatre nous a annoncé que Diego souffrait de plagiocéphalie et qu'il fallait voir un neurochirurgien. Elle n'a pas pris de pincettes pour nous annoncer cette nouvelle. Et croyez-moi quand on est jeune parent et que l'on nous parle de neurochirurgien, cela fait un choc énorme. J’imaginais déjà mon petit avec des opérations au crâne... La plagiocéphalie est une déformation du crâne du bébé. Plus la prise en charge de l'enfant est effectuée tôt, meilleurs sont les résultats.
J’évoque les méthodes douces comme l’ostéopathie mais ma pédiatre était complètement réfractaire. Nous avons pris rendez-vous avec le neurochirurgien pour vérifier que son cerveau se développait bien (même si j'en étais convaincue, je voyais que Diego s'éveillait très bien). Le rendez-vous aurait lieu 3 mois plus tard.

Nous avons écouté notre instinct de parents

Nous avons beaucoup discuté avec mon mari et nous voulions écouter notre instinct. Nous sommes très sensibles à l’ostéopathie et nous avons décidé de tenter le coup pour Diego. Chaque cas est différent et tout dépend de l'âge de l'enfant. Il ne faut pas que les fontanelles soient soudées. Bien évidemment, il est obligatoire de prendre d’abord un avis médical.

Les séances d’ostéopathie

Nous avons pris rendez-vous avec notre ostéopathe, formée pour s'occuper des bébés et spécialisée dans les déformations du crâne. Diego avait alors 3 mois. Elle nous a montré que Diego avait le crâne dévié sur le côté gauche et nous avons programmé plusieurs séances. Nous n’avions pas vu qu’il était né avec un torticolis qui l'obligeait à garder la tête d’un même côté. Nous avons fait une séance tous les 15 jours pour commencer. L’ostéopathe prenait des photos pour voir l’évolution. Les manipulations sont impressionnantes mais bien sûr sans douleur pour le bébé. Diego a été un bébé adorable et s'est vraiment laissé faire à toutes les séances. En tout nous avons fait 10 séances sur 1 an. Et nous l’emmenons encore aujourd'hui pour contrôler.

Ce que nous avons fait au quotidien, à la maison

Sur les conseils de l’ostéopathe, nous avons fait des exercices de motricité à la maison pour muscler le cou et le dos de Diego. Nous avons investi dans un cale-bébé pour pouvoir le faire dormir du côté opposé à sa plagiocéphalie. Dans la journée, nous le mettions régulièrement sur le ventre pour qu'il s’entraîne à relever la tête. Nous avons changé la position du lit afin qu'il tourne la tête en fonction des différents stimulus liés à l'environnement.

La visite chez le neurochirurgien

Le jour de la visite, mon cœur battait à toute vitesse et je redoutais ce qu’il allait dire. Nous ne voulions surtout pas que notre enfant porte un casque. Dans la salle d’attente, c’était très impressionnant de voir des petits bouts avec de plus grosses pathologies que Diego. Le médecin a ausculté notre fils et pris des tas de mesures. Il nous annonce qu’il est encore trop petit pour prendre une décision mais qu’il remarque un nette amélioration grâce à l'ostéopathie. C’est le soulagement.

La plagiocéphalie : de l’histoire ancienne !

Aujourd’hui Diego a 20 mois et va très bien. Il s'est très bien développé, il a marché à 11 mois, il commence à parler… Nous sommes très fiers de lui. La plagiocéphalie n'est plus présente même si un côté du crâne est encore légèrement plus plat que l’autre.
Nous ne regrettons pas d’avoir eu confiance en nous en tant que parents car l’ostéopathie a fait des miracles sur Diego.
C’est la solution qui a convenu à Diego mais chaque plagiocéphalie est différente, de même que chaque parent et chaque enfant.

Une chose est sûre : il est important de porter de l’attention à la plagiocéphalie et de la traiter pour aider l’enfant car elle ne se remettra pas en place seule.

 

Publié le 24/10/2017 à 17:56 mis à jour le 25/10/2017 à 09:20

Articles les + populaires

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous identifier pour pouvoir poster un commentaire.

En poursuivant votre navigation sur laboiterose.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus